[Multiverse] The Protectors 2.

Aller en bas

[Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Mer 13 Oct - 3:14

INTRO


En cette nuit d'été Gabriel Reggers le gardien de nuit du zoo fait sa ronde habituelle. En passant devant la cage d'Hugh Gibson l'homme reptile., il esquise un sourire narquois se rappellant la sâle blague qu'il lui a fait il y'a 2 soirs de cela. Il attend à côté Edmond Harris avec qu'il avait rendez-vous. Celui-ci apparait brusquement à côté de ui avec à ses côtés un homme blond aux cheveux mi-longs ayant la vingtaine.

-Où est-il? Demande Edmond Harris.

-Juste là le voici, lui répond le gardien en lui désignant la cage à côté de lui.

Le jeune homme blond s'en approche le visage crispé. Visiblement voit cette bête en cage ne lui plait pas du tout.

-Depuis combien de temps est-il là? Demande-t-il.

-Quelques mois, il vient d'Haïti...je vous trouve discret, je ne vous avais pas vu venir dans cette obscurité.Je n'ai même rien entendu.

-C'est un mutant donc? Demande Edmond Harris en tenant les barreaux de la cage sans prêter attention aux reflections du gardien.

-Oui mi-homme/mi-reptile.Je le vous le vends à 900 000 dollars. Je dirai au directeur qu'il a été kidnappé.

Le jeune homme qui suit edmond Harris se met à soupirer.

-Peuh!!!


Edmond Harris se retourne vers le gardien le toisant du regard.

-Je ne suis pas venu l'acheter mais le libérer Monsieur Reggers.


Le gardien se mit à rire.

-Je crois qu'on s'est mal compris mon vieux.Vous voulez l'homme croco, vous me donnez mon blé.

Edmond s'approcha du gardien et le prit par le col de son uniforme.Sa main devint invisible.Les yeux du gardien s'agrandirent de peur.

-Que...que?

-Je suis un mutant pauvre imbécile, et mon jeune ami aussi. Cet homme enfermé là est mon frère car il est aussi un mutant comme moi et je ne supporte pas qu'on traite les gens de mon espèce ainsi.

Le gardien gémit tellement il avait peur. Il savait que ce serait bientôt fini pour lui.Edmond lui prit ses clés.

-Cyclone, occupe toi de ce crétin pendant que je libère notre ami.

-Non...non pitié!!!

-Ta gueule, lui dit cyclone.

Il mit se smains en avant et créa avec le vent un cyclone qui s'agrandit et s'approcha du gardien pour l'y engloutir.

-Non,non,noooooon!!!

Son corps fut emporté dans le tourbillon et s'envola dans les airs pour aller échouer Dieu sait où.Edmond Harris alias Big Brain libéra l'homme reptile qui sorti de sa cage.

-Bienvenue dans ma confrérie Hugh Gibson.

Big Brain et Cyclone pûrent deviner un sourire se dessiner sur la grimace qu'il faisait.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

GENERIQUE.

Musique du générique:Linkin Park-In the End
https://www.youtube.com/watch?v=eVTXPUF4Oz4&ob=av2e

Charles Parker/ Mind.
John Drake/ Volcano
Catherine Ryde/Shadowghost
Tim Scott/Chrono
Emilio Cortez/Stronger

Jûré de venir en aide aux mutants des 4 coins de la planète dans un monde qui les craint et les hait, ces héros protecteurs se font nommer les PROTECTORS!!!


------------------------------------------------------------------------------------------------


EPISODE 1:The diary of Charles Parker/ Le journal de Charles Parker.



Cela fait une semaine que mes Protectors moi avons libéré les mutants du centre de détention de Bolivar Scott, le centre SENTINELLE qui est situé sur une île près du continent africain. Parmi mes Protectors se trouvent la jeune Catherine Ryde qui peut phaser à travers les objets solides, elle n'a que 16 ans et est la plus jeune du groupe. Si j'ai voulu qu'elle fasse parti de mon groupe malgré son très jeune âge c'est parce qu'elle est surdouée. Elle m'a aidé dans certaines installations techniques de mon sous-sol, elle a aussi fabriqué elle-même nos costumes. Malheureusement un autre membre du groupe,Emilio Cortez, n'approuve pas mon désir de recruter des mineurs pour en faire des supers héros.
Je comprends son désaccord mais j'agis par nécessité car nous sommes en temps de guerre avec la haine anti-mutante.
En tant que télépathe je recrute mes héros tout en sachant qu'ils sont destiné à vivre ce mode de vie. C'est un devoir envers les leurs. Emilio me cause des souciscar il aime me contredire avec sa forte personnalité et sa force surhumaine qu'il a plusieurs fois mal utilisé dans le passé comme commettre des meurtres.Etant, à 22 ans, le plus âgé du groupe il devrait servir d'exemple plutôt.
Un autre des miens me cause aussi des soucis.Il s'agit de Tim Scott que j'ai en quelque sorte adopté et éduqué avec l'aide de mon ex-femme Maria Mac Culink.Il a 20 ans aujourd'hui et je suis fier de voir le jeune homme qu'il est devenu car il a beaucoup souffert dans le passé,rejeté par son père Bolvar Scott et ce depuis sa naissance.

Je lui ai câché que j'étais associé avec ce dernier dans le passé pour étudier les mutants mais par la suite nous avons rompu notre collaboration car il suivait une mauvaise voie. Tim a su tout cela en utilisant son puvoir de voyager dans le temps pour voir notre passé, il y a enfermé son père et est revenu dans le présent. Il m'en veut de ne pas avoir été honnête avec lui en lui câchant des choses aussi importantes.
Vient ensuite John Drake qui contrôle le feu, je l'avais recrûté lorsque la confrérie de Big Brain l'a attaqué. Il a 21 ans et est très mâture, je
pense en faire un leader de l'équipe plus tard.Je sais qu'il a une petite soeur Elisa (Voir Thunderbolt) qu'il ne voit plus depuis qu'ils ont quitté la maison de leurs parents qu'ils ont tué accidentellement lorsque leurs pouvoirs pyrokinésiques se sont manifestés.Par la suite ils étaient en froid et elle l'a laissé tombé pour vivre sa vie, Jhon n'a aucune nouvelle d'elle depuis.

Aujourd'hui de nombreux jeunes mutants sont à présent domiciliés chez moi dans mon hotel qui sera un pentionnat pour leur faire suivre des cours et les aider à contrôler leurs pouvoirs. Tous ne sont pas adolescents,certains sont des adultes jeunes ou moins jeunes comme par exemple Benjamin Lebeau qui est un français de 20 ans qui manipule les émotions et fait exploser les objets après les avoir chargé d'énergie.Il avait été adopté par Bolivar Scott qui voulait se servir de lui pour neutraliser les mutants.
Il y'a aussi Terrok un extraterestre jupitérrien qui ne parle pas et communique uniquement via les phéromones qu'il utilise aussi pour contrôler les émotions et lire celles des autres.Il m'a révélé,dans le centre SENTINELLE, qu'il connaissait mon ex-femme Marie Mac culink et son mari membre de la naza lorsque ceux-ci ont été en mission sur sa planète à lui.
Et enfin Mehdi el Narbouti qui est un algérien de 30 ans qui se fait surnommer "Forge" car il est capable de fabriquer des machines à partir de n'importe quoi et de communiquer avec.

Ces mutants nous ont aidé dans notre mission,je compte les intégrer à mon équipe.
Quand je fais le bilan de tout ce que j'ai accompli jusqu'à présent je me dis que même si j'ai fais des miracles en sauavnt des vies j'ai l'impression d'avoir comis de nombreux échecs dans ma vie à cause de mon mariage râté avec Maria,les tentions entre moi et quelques uns de mes étudiants et surtout le fait que deux anciens amis,Bolivar Scott et Edmond Harris, aient mal tourné.




Charles Parker lâcha son bic et arrêta d'écrire dans son journal.Il se tenait la tête à 2 mains et se mit à pleurer seul dans son bureau.Il était tellement troûblé par ses problèmes qu'il ne fit pas attention à Terrok qui dans le couloir l'observait par l'entrebaillement de la porte.


A SUIVRE.


Dernière édition par Justice le Sam 23 Oct - 2:19, édité 3 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Jeu 14 Oct - 3:52

Episode 2: Interlude: Black Hole/Trou Noir.



Dans un bar, Zak Hole un jeune homme de 25 ans dispute une partie de carte contre un de ses anciens rivals de longue date. Celui-ci fit un sourire narquois à Zak qui comprit qu'il avait perdu la partie.Son rival retourna ses cartes et les exhiba devant lui.

-Ha ha ha ha, à moi le pactole, par ici le flouz'.

Il prit tous les billets qui se trouvaient sur la table. La jeune femme qui était à côté de lui l'embrassa sur la bouche.

-Mmmmmm, tu es le meilleur, lui dit-elle.

Les gens qui étaient autour pour regarder la partie félicitèrent le gagnant.En se levant il se tourna vers Zak pour le narguer.

-Tu as encore du chemin à faire pour être un as du poker et me batte petit, retourne te coûcher.

Toutes les personnes présentent rièrent. Zak eut le visage crispé, il ne savait pas quoi répondre mais savait en lui-même qu'il en avait marre d'être ainsi humilié en public par son rival. Il se leva, prit sa veste brune en cuir posé sur sa chaise et sorti du bar sans se retourner.ça n'est qu'arrivé à la porte qu'il se retourna pour le menacer:

-Je sais quel chemin tu empruntes avec tes amis pour rentrer chez toi Patrick.

Puis il s'en alla et claqua la porte.

-Franchement qu'est-ce que ce minus peut me faire? Lança Patrick.

Tous ses amis rigolèrent.


Il se tourna vers la fille qu'il avait drâgué durant la soirée.

-Dis chérie ça te dit de finir la nuit chez moi ce soir? Sur le chemin mes potes vont nous laisser,on sera ensuite seul toi et moi.

-Je n'attends que ça mon choux.

-On y va alors, vous venez les gars?

Tous sortirent du bar en riant sous les regards amusés des barmans, des serveuses et des clients.



Plus tard dans la nuit, Patrick, sa copine et ses amis passèrent par le pont de Brooklyn et rigolèrent en évoquant à nouveau la façon dont Patrick avait battu Zak Hole.

-Hey c'est quoi ça? Demanda un des gars en montrant du doigt un tourbillon se formant dans le lac.

Par curiosité ils s'en approchèrent sans mesurer le danger que cela pouvait présenter. Ils virent que le tourbillon tournait de plus en plus vite et s'agrandissait laissant entrevoir un énorme trou noir.

-Faut qu'on se casse d'ici Patrick, lui dit sa copine en le tirant par le bras.

Mais il ne fit pas attention à elle. Il fut aussi attiré que les autres par le trou comme hypnotisé. La fille descida de s'en aller les laissant tous là.Patrick crut voir un homme émerger du trou noir dans le lac.

-Zak? Demanda-t-il à mi-voix ayant du mal à croire ce qu'il venait de voir.

Les 4 hommes furent aspirés dans la spirale alors que Zak Hole se tenait sereinement debout sur un tourbillon formé par l'eau qui le déposa sur le sol.Il fit un geste qui ferma le trou noir.


-Impressionant ce pouvoir de créer des trous noirs, dit une voix.

Zak Hole regarda furtivement autour de lui mais ne vit personne. Cela le perturba et l'énerva en même temps. Il n'aimait pas qu'on se moque de lui ainsi.Il vit 3 hommes apparaitrent de nulle part.Au milieu un homme d'un certain âge mais bien conservé les tenait tous les deux par l'épaule. A sa droite se trouvait un homme blond du même âge que Zak avec des cheveux mi-longs et à gauche un reptile à taille humaine se tenait debout comme un homme et avait pour seul vêtement un pantalon gris en tissus fin comme ceux que portent les détenus.
Zak eut aucun mal à deviner que ces trois hommes étaient des mutants et que le quinquagénaire était le chef qui pouvait se rendre invisible et faire de même avec les autres en les toûchant un peu comme la femme invisible des 4 fantastiques dans un film qu'il avait vu au cinéma vers 2005.

- Vous êtes? Demanda Zak en penchant sa tête en avant avec un air suspicieux.

-Je suis Big Brain, cela fait des semaines que je t'observe. Je suis sûr que tu gagnerais à rejoindre ma confrérie pour défendre ma cause.

-Mon vieux, si c'est pour niquer leur race à ces humains racistes chuis' partant.


A côté de big Brain, Cyclone sourit à l'idée d'avoir comme allié quelqu'un dont les pouvoirs se rapprochaient un peu des siens.

-Bienvenue dans la mifa' mec, lui dit-il.

*(Langage populaire verlan "la mifa=la famille").

Il lui tendit la main et Zak lui tendit la sienne aussi et frappa dans sa main.ça le fit un peu rire de voir un gars comme Cyclone se comporter comme un noir du Bronx.Zak était le dernier membre que Big Brain avait recruté dans sa confrérie.Son plan de destruction de la race humaine allait bientôt être mis en place.

A SUIVRE.

avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Lun 18 Oct - 22:58








Episode 3: The ties that bind/Ces liens qui nous unissent. Part 1.


Emilio Cortez a sympathisé avec un jeune homme de son âge qui fut prisonnier sur l'île SENTINELLE. Ce qui a amené ce jeune homme là à devenir pote avec Emilio est son pouvoir de transformer sa peau en métal et d'avoir sous cette forme une force surhumaine. Emilio ayant un puvoir un peu similaire l'a rapidement considéré comme un ami avec qu'il pouvait rivaliser sa super force.
Ils se trouvaient dans le jardin et s'amusaient à transporter des énormes roches, ils voulaient savoir lequel des deux avait le plus d'endurance en tenant un objet aussi lourd le plus longtemps possible.

De sa fenêtre, Catherine les observait.
"C'est typique des hommes ça" se dit-elle avec ironie.

Malgré tout elle ne put s'empêcher d'admirer le corps musclé d'Emilio qui était torse nu. Le fait qu'il transpirait rendait son corps luisant. Elle essaya de penser à autre chose trouvant byzarre de ressentir quelque chose pour un homme envers lequel elle éprouvait une certaine animosité lors de leur première mission. Malgré tout elle avait pu admirer les aspects les plus charmants de sa personnalité lors de cette mission. Elle a constaté qu'Emilio avait quand même un coeur car il se souciait du devenir des jeunes mutants.Elle s'éloigna de la fenêtre et descida de s'engager dans d'autres occupations.


Dehors Benjamin Lebeau rigola de voir comment Emilio rivalisait sa force avec celle de son nouvel ami.

-Tu sens la fatigue venir Tony? Le nargua Emilio.

-Non pas du tout, je peux rester encore plusieurs heures durant, lui répondit l'homme de métal en tenant fièrement l'énorme pierre à bout de bras au dessus de sa tête.

-J'sais pas pourquoi Emilio mais je parie que tony va te battre, lui dit en Benjamin en riant.

-Occupe toi de tes fesses Benjamin et va voir ailleurs si j'y suis, lui rétorqua Emilio.

Visiblement Emilio chancelait mais la remarque de Benjamin le motiva et il remit toute sa force pour soulever le rocher encore plus haut.Il n'était pas question pour lui de perdre devant les jeunes qui les observaient avec admiration,son orgueil serait blessé.
Benjamin continua à rire et s'éloigna.Son regard fut attiré par une jolie brûne assise seule sur un banc devant la fontaine du jardin.Il alla vers elle pour faire sa connaissance.Pendant qu'il marchait il observait comment les jeunes mutants s'épanouissaient en plein air.Un jeune garçon de 12 ans avec des lunettes disputaient une partie de basket seul contre 6 autres garçons de son âge.Il se lançait la balle lui-même et se téléportait chaque fois sur le terrain.Un de ses adversaires protesta:

-Arrête de tricher Ray!!!

Ailleurs,une jeune fille créa des papillons de couleurs différentes avec de la lumière.Une fille sur une bicyclette qui avaient des couettes s'amusait à se rendre invisible et à réapparaitre et ce plusieurs fois de suite pendant qu'elle regardait un autre garçon jeter une bouteille de verre à terre qui se brisa,les bris de verre s'arrêtèrent brusquement.Le garçon mit ses mains devant lui et grogna pendant qu'il se cncentrait et réassembla par télékinésie les bris de verre.Une autre fille de leur âge qui les regardait se mit à sautiller.

-Waouw, j'ai jamais vu un garçon avec des pouvoirs aussi cooooool!!! J'adore cet endroit je sens que je ne vais pas m'ennuyer ici!!!

Elle les quitta et couru en fonçant droit vers un mûr...et passa à travers,comme un fantôme.

Benjamin souriait en voyant tout ça,lui-même qui avait beaucoup souffert dans le passé était content de vivre dans un endroit où il était en sécurité entouré des siens.

-Bonjour, dit il à la jeune fille, je suis Benjamin.

Elle sursauta.

-Oh...moi c'est Anna.

-Je peux m'asseoir?

-Oui bien sûr, c'est la jardin de tout le monde ici...

Alors qu'il s'asseillait, anna recula avec un petit air méfiant.Benjamin remarqua qu'elle était trop couverte.Elle portait en plus des gants noirs.

-Fait drôlement chaud pour s'habiller ainsi non?

Il lui sourit et leva un sourcil en l'air.Anna pâru vexée par sa remarque.Le sourire de Benjamin disparu aussitôt.

-Je ne suis pas comme les autres filles, dit-elle sèchement.

-Moi non plus,répondit Benjamin en souriant à nouveau.

Il fut une démonstration de sn pouvoir en chargeant d'énergie une tige d'herbe qu'il avait ramassé à terre.

-Mon puvoir n'est pas aussi cool que le tien Benjamin,vois-tu si je suis aussi couverte c'est pour protéger ceux qui m'entourent.Si je les touche j'absorbe leurs forces vitales et j'emprunte leurs pouvoirs aussi s'il s'agit d'un mutant.La personne que je touche peut sombrer dans le coma comme mon ex-petit ami lorsque nous nous sommes embrassés la première fois...

Elle s'arrêta,ses yeux brillèrent car elle allait pleurer mais elle prit un air dûr pour se montrer forte.

-Excuse moi mais j'ai à faire,mon frère m'attend.

Elle s'en alla rapidement.

"Pas le meilleur moyen d'entrer en contact" se dit Benjamin déçu par l'échec de cette tentative de faire connaissance.




Dans sa chambre,Timothy observa l'album photo dans lequel étaient immortalisés les souvenirs de ses premières années ici chez Charles Parker.Cet homme qu'il considérait comme son père avait beaucoup moins d'estime à ses yeux à présent.Il n'acceptait toujours pas le fait que Charles lui ait câché son association passée avec son père biologique Bolivar Scott. Sa confiance a été blessée. Il se demanda quelles sont les autres choses que Charles lui a encore câché.Il eut brusquement un "flash".

"Oh mon Dieu encore une vision!" se dit-il.


Il se trouvait au milieu d'un champs dévasté par des bombes.Il y avait des flammes partout.Ce qui lui permit de reconnaître qu'il se trouvait dans une grande ville étaient les fgrattes ciels détruits.Il devait se trouver dans le futur mais à quelle époque?

-Mort aux humains!!!

Il se retourna et vit des gens courir dans tous les sens complètement paniqués.Derrière eux un homme se tenait sur une moto avec un uniforme en cuir,sa tête était enflâmmée.Il lança des flammes autour de lui,ce qui fit fuir les gens.

-Mort aux humains, répéta-t-il en criant d'une voix menaçante,les mutants assujetiront la terre.

Cette vision chôqua Timothy.Quelqu'un derrière lui l'appella.

-Tim?

-Oui?

Il sursauta et revint dans la réalité.Il apperçut son coéquipier John Drake sur le pas de la porte.

-Charles m'a demandé d'aller lui faire quelques courses,tu veux venir avec moi?

-Heu...oui,excuse moi mais j'étais ailleurs.

Il déposa l'album sur son lit,prit sa veste et rejoigni son ami.




Ils prirent la voiture de John pour aller en ville.Ils firent signe à Benjamin qui les regardait partir.

-alors comment tu te sens depuis cette aventure sur cette île? Demanda john à Tim.

-Mieux,je ne regrette même pas d'avoir enfermé mon père dans le passé, il le méritait.

-J'te comprends vieux, son mon père avait tué ma mère j'aurais aussi mal réagi.Encore plus violement que toi même...Vu mon pouvoir.

Il ouvrit sa main gauche et forma une flamme.Il se mit à rire.Tim répondit par un sourire forçé.Il enviait un peu John car son puvoir était très utile au combat, il avait beaucoup d'assurance et Charles le sollicitait beaucoup pour cela. Tim se dit en lui-même qu'il était possible qu'il en fasse le chef du groupe.En même temps il se sentait coupbable d'en vouloir autant à John car il était un jeune homme très sympathique.

Faire les courses leur prirent plus de 45 minutes,vu le grand nombre de pensionnaire à l'hotel il fallait acheter plus de nourriture. Le revenu large que gagnait Charles Parker grâce à son titre de grand scientifique reconnu sibsistait assez bien aux besoins de ses étudiants.
Ils prirent le même chemin sur le retour.Ils passaient par l'autoroute puis empruntaient le chemin entre le lac de Bayville et la forêt.Le silence de tim paraissait étrange aux yeux de John.

-Tim, j'ai l'impression que quelque ne va pas...

Ils furent interrompu par une créature qui sorti de l'eau et tomba sur le capeau de la voiture.

-Oh non c'est pas vrai, dit John.

-C'est...c'est Khali, dit Tim, elle a survécu à l'explosion du centre SENTINELLE!!!


A SUIVRE.


Dernière édition par Justice le Jeu 27 Jan - 4:29, édité 2 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Mer 20 Oct - 5:52




Episode 4:The ties that bind/Ces liens qui nous unissent Part 2.


Emilio et son ami Tony rentrèrent dans le bâtiment après avoir fini leurs activités pour entretenir leur force surhumaine.

-J'avoue que jamais personne ayant une si grande force m'avait battu avant toi,dit emilio en souriant à Tony.

-Tu t'es quand même bien défendu l'ami, ta forcé égale la mienne, lui répondit Tony.

Catherine se présenta à eux avec un plateau où se trouvaient deux verres de limonade bien fraîches.Cela surpris agréablement Emilio.

-Ah tiens donc...j'm'attendais pas à ça,merci petite.

Il fit les présentations:

-Tony...Catherine ma coéquipière...Catherine voici mon pote Tony.

Il prit le verre,le but d'une traite assez bruyament puis rôta avant de déposer le verre sur le plateau.

-Aaaaah c'était bon...


Catherine le regarda s'en aller boûche bée.Tony fut un peu gêné par le comportement de son ami, il tenta de rassurer la jeune fille.

-Hem...Emilio a un sâle caractère tu sais bien.Je te remercie pour la limonade.Tu es ici depuis longtemps?

-Quelques mois.Ma mère m'a emmené ici pour que j'apprenne à utiliser mes pouvoirs.Toi ta famille sait que tu es un mutant?

-Oui et j'ai de la chance qu'ils acceptent cela.

Il prit un ton amusé.

-Mon père ça l'aide d'avoir un fils super fort qui peut l'aider pour les traveaux sur les chantiers.

-Ah...c'est cool ça.





Dans la bibliothèque, Anna était seule à lire un livre.Elle était tranquille jusqu'à ce qu'un jeune élève vienne la déranger.

-Salut je suis Bobby,qu'est-ce qu'une jolie fille comme toi fait seule ici? Dit-il.

-J'ai besoin d'être seul, t'approche pas trop près. Mon contact est mortel.

-Waouw une femme fatale,s'exclama-t-il,tiens une rose pour t'embelir.

Il posa sa main sur la table et fabriqua une rose faite de glace. Si la blague de Bobby avait vexé Anna d'un autre côté elle ne pouvait pas lui en vouloir car il n'était pas au courant de sa condition mutante.Le cadeau qu'il avait fabriqué lui fit plaisir mais elle fut triste en même temps car elle savait que ses contacts devaient être limités avec les autres et elle ne voulait pas faire de mal à ce garçon.

-Laisse ma soeur tranquille,allez casse toi,dit un jeune homme.

-A l'aise vieux, j'voulais rien faire de mal, dit Bobby en levant les mains.

-Allez, s'il te plait laisse là,lui répéta-t-il plus calmement.

Bobby s'en alla visiblement déçu.Anna le regarda partir puis se tourna vers l'autre jeune homme.

-Il ne faisait rien de mal Nathanael.

-Je sais ma chérie, je sais à quel point ce doit être dûr pour toi mais je me suis promis de veiller sur toi pour que tu ne fasses de mal à personne ni à toi-même.

Il lui prit les mains et les embrassa. Benjamin les observait depuis un moment.Il s'approcha d'eux.

-Bonjour Anna, je voulais m'excuser pour tout à l'heure si je t'ai vexé.Par contre je trouve étrange que ce garçon puisse te toûcher.

-C'est rien Benjamin,c'est juste que c'est dûr pour moi d'en parler.Je te présente mon grand frère Nathanael.

Les deux jeunes hommes se saluèrent.

-Nathanael est le seul à pouvoir toûcher ma peau vu que c'est mon frère, dit Anna.Il a le même pouvoir que le mien sauf que lui n'est pas obligé de se couvrir la peau.

-Je peux choisir à quel moment je peux descider d'absorber la force d'autrui, continua Nathanael,en fait mon pouvoir fonctionne différement.J'absorbe la force des autres uniquement pour guérir d'où mon surnom de "Résilience".

Il prit la main de sa soeur.

-Si je pouvais faire n'importe quoi pour guérir ma soeur comme donner ma vie je le ferais.

Benjamin les observait tous les deux.Il ressenti de la compassion pour cette jeune fille.Lui-même avait souffert dans le passé mais la souffrance d'Anna était plus grande que la sienne.




Dans le labo de forge,Charles admira toutes les machines qu'il avait créé depuis son retour de l'île SENTINELLE.

-Tu es rapide Mehdi, j'admira ta créativité, le complimenta-t-il.

-Merci professeur...

-Appelle moi Charles.

-"Charles".J'espère que mes créations vous seront utiles ici. J'ai à projet de fabriquer une machine qui vous aidera à repérer plus facilement les mutants.Sans vouoir vous manquer de respect professeur votre télépathie a des limites.

-Je le sais bien fils, je suis reconnaissant envers ta disponibilité.Je voulais justement te demander de faire parti de mes Protectors.Ton expérience de vie sera très bénéfique pour les plus jeunes du groupe.

Forge s'arreta.Il prit un chiffon pour s'essuyer les mains noircies de camboui.

-Je suis désolé Charles mais la vie de super-héros ça n'est pas du tout pour moi.

Charles fut visiblement déçu,ce à quoi Forge répondit:

-Je soutiens ardement votre cause Charles,mais je me vois mal mener une vie où je serai amené à me battre.Mon pays natal,l'Algérie, a connu la guerre et je ne veux plus avoir à faire à ce genre de chose...mais compter sur moi pour vous aider à faire avancer la cause mutante mais pas comme vous le souhaiteriez.Merci de votre offre mais je dois refuser.

-Je respecte ton choix Mehdi, lui dit Charles en souriant.

Alors qu'il s'apprêtait à sortir du labeau de Mehdi pour aller recruter parmi les nouveaux des membres pour son équipe,Charles eut un malaise.

-Aaaaargh!!!

Il tomba à genoux.Mehdi couru vers lui.

-Un malaise Charles?

-C'est John et Timothy,ils ont un problème près du lac de Bayville.





A la bibliothèque,Benjamin continua de faire connaissance avec anna et son grand frère Nathanael.

Benjamin j'ai besoin de toi,vite!!!


-Oh mon Dieu,la tête du professeur flotte??? S'écria Anna.

-C'est une projection astrale Anna,le rassura son frère.

-D'accords professeur,dit Benjamin.

Lorsque la projection astrale disparu,Benjamin se tourna vers eux.

-Il y'a un soucis près du lac de Bayville,il faut que j'y aille.



A SUIVRE.


Dernière édition par Justice le Mer 26 Jan - 2:30, édité 2 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Jeu 21 Oct - 3:31






Episode 5:The ties that bind/Ces liens qui nous unissent Part 3-Conclusion.



John et Tim regardèrent la créature qui leur faisait face avec un air menaçant.Elle cassa la vitre de devant et prit John par le col de sa chemise.Elle le sorti de la voiture et le jeta violement à l'autre bout de la route.
En plein air John généra une énorme flamme qui lui permit d'amortir sa chite.Pendant ce temps,Tim en avait profité pour sortir de la voiture et aller se câcher dans la forêt.John lança des rafales de feu sur Khali.Elle protesta et se tourna vers lui toujours menaçante.Ses 6 bras formèrent des arabesques dans le vide.John voulu encore lancer des flammes... mais ne réussit pas.

-Oh non,elle a annulé mes pouvoirs..Tim viens m'aider.

Khali courut ver sle pauvre jeune homme et le serra fort dans ses 6 bras pour lui briser les os.

-Tim...

John eut beaucoup de mal à respirer.Tim apparu brusquement près d'eux avec une arme provoquant des électrochocs.Il mit cela sur la tempe de Khali et l'activa.Elle cria et lâcha John qui tomba à terre.

-Viens vite, lui dit Tim en le tirant par la main.

-Où as-tu trouvé ça?

-C'est fusil trouvé dans un magasin d'arme se trouvant dansla même rue que le super marché.J'ai voyagé quelques heures dans le passé pour la voler et je suis revenu ici dans le présent.

Alors qu'il continuait d'emmener son coéquipier affaibli avec lui Tim se tourna à nouveau vers lui:

-Je pensais que tu te débrouillerai mieux, toi qui gères si bien les situations durant un combat.

John n'aimait pas le ton que prenait son ami.

-Qu'est-ce que tu veux dire?

-Rien...oublie, il faut qu'on s'en aille vite avant que Khali puisse nous rattraper.

John ouvrit sa main et forma une petite flamme.

-Mon pouvoir revient un peu, mais ça va prendre du temps pour que je puisse l'utiliser pleinement.




Le jet des Protectors arriva et se posa sur la route. Lorsque la porte s'ouvrit les deux jeunes hommes virent un garçon en sortir et prendre une forme de métal.Stronger,qui était tout juste derrière lui, essaya de le retenir.

-Tony attends,elle risque de bloquer tes pouvoirs!!! Lui cria-t-il.

La créature fit face à tony et annula ses pouvoirs et fit de même avec les autres Protectors qui s'approchèrent dont Stronger,Shadowghost et Terrok.

-Oh non Mind aurait dû venir avec nous, se plaignit Shadowghost,du jet il aurait lançé une rafale psy pour l'assomer avant qu'elle réalise qu'il soit là.

Terrok qui était à côté d'elle ne pouvait non plus rien faire avec ses phéromones.Khali s'occupa d'abords de Tony et Stronger en les assomant avec ses gros poings avant de s'attaquer à shadowghost et Terrok.
Terrok se mit devant la jeune fille pour la protéger et réussit juste à pârer les coups de la créature à six bras.De sa planiète natale il avait reçu un entraînement intensif en art martiaux,cela faisait parti de l'éducation normale des enfants jupiterriens.
Brusquement Khali se figea,les veines sous sa peau devinrent visibles.Derrière elle apparurent trois mutants dont Mind,Anna et une jeune élève qui les tenait tous les deux.Cette dernière avait le pouvoir de se rendre invisible elle-même et ceux qu'elle touche.
Khali chancela un peu.Des bras supplémentaires sortirent du corps d'Anna.Elle annula les pouvoirs de Khali qu'elle avait absorbé puis lui donna plusieurs coups qui l'assomèrent.

-Bien joué Anna, lui dit Mind, laisse moi m'occuper d'elle maintenant.


Tony et Stronger se levèrent en pleine forme comme s'ils n'avaient reçu aucun coup.

-On l'a bien eu cette grosse conne,dit Stronger.

-Professeur?

Tous se retournèrent pour voir John et Tim sortir de la forêt où ils étaient allés se réfugier.Shadowghost accouru vers eux.

-Vous allez bien? Leur demanda-t-elle.

-Oui heureusement que vous êtes venus à temps,lui dit Tim soulâgé.

-Qu'avez-vous fait? Demanda John.

-Mind a utilisé ses pouvoirs psys pour faire croire à Khali que nous étions en sous effectif,lui expliqua Shadowghsot.

-Du coup elle avait l'impression de se battre que contre 4 mutants au lieu de 7, continua Mind,4 mutants qui étaient sans pouvoir.

-La distraire lui a donné le temps de s'approcher avec Anna et la jeune fille pour absorber ses pouvoirs,dit Shadowghost.

-C'était une idée de Benjamin,intervint Stronger, c'est vicieux mais génial j'avoue...j'aurais juste préféré que la petite fille invisible ici ne soit pas mêlé au plan.

Mind fut un peu mal à l'aise par la remarque de Stronger.

-Si tu avais une meilleure idée Emilio j'aurais été ravi de l'entendre...bon laissez moi me concentrer pour que je modifie sa mémoire ainsi je serai sûre qu'elle ne peut nuire à personne.

Mind posa ses deux mains de chaque côté de sa tête.5 minutes plus tard,Stronger et Tony plaçèrent la créature dans une grotte située dans la forêt.

-Elle restera éternellement en hibernation là-bas,dit Mind,vu que cette forêt n'est pas trop fréquentée il y'a peu de chance qu'on la trouve ici.Rentrons mes amis,je vous félicite pour votre participation...Anna ça va?


La jeune fille avait toujours ses 6 bras.

-Oui ça va prendre encore une demi-heure avant que son pouvoir que j'ai absorbé disparaisse,ne vous inquiétez pas pour moi professeur.

Ils montèrent tous dans le jet sauf Stronger qui prit le volan de la voiture de John l'emmenant lui et Tim.Avant de monter il lança un regarde noir à Mind qui démarra le jet.

-On rentre les gars,attachez vos ceintures,dit Stronger en démarrant.




Sur le chemin de la route, un silence gênant pesait.Stronger le coupa.

-Zêtes vâchement silencieux les gars.

Il les regarda par le rétroviseur.

-Pas grand chose à dire...dit Tim.

-Ah oué? Lui lança John,pas grand chose??? C'était quoi ce sous-entendu tout à l'heure?

-De quoi tu parles?

-Fais pas l'innocent,tu me jugeais sur le fait que j'étais très habile au combat.Que me reproches-tu en vérité???

Stronger de son côté ne disait rien,il suivait la conversation en regardant droit devant lui tout en jetant de temps en temps un regard via le rétroviseur.Il fut un peu excité par cette situation mais ne le montra pas ouvertement.Cela l'amusait de voir la tention monter entre deux jeunes garçons de l'équipe qui en général se comportaient comme des anges par rapport à lui.

-Oublie john tu veux? Dit Tim.

John continua à le regarder.

-Bon je l'avoue...je suis JALOUX de toi voilà c'est dit...ça me donne des complexes parfois de voir comment toi t'en sors aussi facilement durant nos missions.

John fut surpris par ces révélations.

-Mais attends mec...tu n'as pas à t'inférioser ainsi.Tu as ta place dans l'équipe autant qu'Emilio,Catherine et moi.N'oublie pas que tout à l'heure c'est TOI qui m'a sauvé la vie quand Khali m'étouffait.

-Ouais...t'as raison en plus,excuse moi mec.

-Te prends pas autant la tête vieux.

Ils se serrèrent la main et entérèrent rapidement cette histoire.Le reste du trajet se passa calmement dans une atmosphère plus appaisante.Stronger finit par dire:

-Hé ben les gars...je m'attendais quand même à plus d'action.

Il se mit à rire.John et Tim se regardèrent.

-Quel con vraiment,dit Tim.

Eux aussi commençèrent à rire avec Emilio.






De retour à l'hotel, chacun regagna sa chambre pour se reposer de cette journée éprouvante.Benjamin s'assura qu'Anna s'était bien remise de son exploit de cet après-midi et la félicita.Nathanael avant que sa soeur ne sorte avait exprimé à Benjamin ses appréhensions mais Benjamin l'avait rassuré disant que Mind allait la guider, qu'elle ne ferait rien de mal.

Dans sa chambre Timothy Scott rangea l'album photo dans l'étagère.alors qu'il voulu se coûcher une nouvelle vision le frappa.

-MORT AUX HUMAINS!!!

C'était le même homme qu'il avait vu tout à l'heure dans le futur sur sa moto.


La vision disparu.Tim tomba assis sur son lit.

-Oh...pourquoi cette vision.Serait-ce des événements qui arriveront réellement dans un futur proche?

Il se massa la tête,cela lui avait donné un peu mal à la tête.
Un portail d'un blanc aveuglant se forma dans sa chambre et s'ouvrit laissant place à un homme d'une trentaine d'année.Tim remarqua que cet homme lui ressemblait étrangement.

-Bonjour Timothy,je suis ton double du futur.

-...

-Viens avec moi, j'ai besoin de ton aide.Je t'observe depuis la mission au centre SENTINELLE.A présent c'est le moment pour toi de me suivre,viens.

Il le prit par la bras et l'attira vivement dans le portail l'emmenant dans le futur.


Le portail de referma derrière eux.


A SUIVRE...


Dernière édition par Justice le Jeu 27 Jan - 4:30, édité 2 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Jeu 13 Jan - 6:48

Episode 6: The memory from Edmond Harris/Les mémoires d'Edmond Harris.


Edmond Harris alias Big Brain était debout les mains dans le dos face à la grande fenêtre de son bureau qui faisait face à la rivière.Il avait entendu le jeune Kevin toquer à la porte mais ne lui avait pas répondu.Il était perdu dans ses pensées en train de repenser à son passé lorsqu'il était encore ami avec Charles Parker.Malgré ses différents il éprouvait toujours de lui un énorme respect envers son ancien ami.

-Heu...j'ai tôqué mais nous ne m'avez pas répondu,dit Kevin, la porte était ouverte...

-Tu peux entrer mon garçon,lui répondit Edmond,j'étais perdu dans mes pensées.Assis toi donc.

Lorsqu'il se retourna il vit que Kevin s'était permi de déjà s'asseoir avant qu'il lui donne la permission.Il fit un petit rire en le voyant faire.

-Mmh, la jeunesse...Aux membres plus âgés de ma confrérie j'ai déjà raconté de comment je survivais en tant que mutant lorsque j'étais plus jeune mais à toi le benjamin de mon équipe je n'ai jamais pris la peine de te raconter quoi que ce soit n'est-ce pas?

-Non monsieur...

Il s'approcha du jeune adolescent et posa sa main sur son épaule gauche.

-Tu peux m'appeller Edmond mon garçon,je suis ton chef mais je suis comme ton maître spirituel.Il n'y a que sur le terrain en dehors que tu dois m'appeller par mon nom de code "Big Brain".

-Vous vous êtes toujours appellé Big Brain? lui demanda Kevin.

-Non...et je n'ai pas toujours été le type d'homme que tu connais aujourd'hui mais les événements de mon passé ont fait de moi l'homme que je suis à présent.J'étais marié à une polonaise comme moi elle était très belle,elle s'appellait Magdalena.Nous avions eu une petite fille elle et moi.Une petite "Liza".Nous étions heureux ensemble jusqu'à ce que Magdalena découvre que j'étais un mutant capable de devenir invisible et de rendre les objets que je toûchais invisible également.Cela s'est passé lorsque Liza avait 6 ans.Normalement les pouvoirs se manifestent à l'adolescence mais ma fille faisait partie des rares cas à obtenir ces pouvoirs là à la petite enfance.Elle pouvait créer de l'électricité.Lorsque j'ai dis à Magdalena qu'il était possible qu'elle a hérité de mon gène mutant elle a pris peur et n'a pas hésité à me quitter avec elle espérant trouver une personne capable de "guérir" ma fille.

-C'est triste comme histoire,lui dit Kevin.

-Oui,toi-même qui es mutant tu comprends la souffrance d'une personne qui provoque involontairement la peur autour de lui à cause de pouvoirs qu'il n'a pas choisi.C'est à ce même moment que j'ai fais la connaissance de Charles Parker,il m'avait retrouvé grâce à sa télépathie.Nous étions jeunes,nous avions 25 ans environ.Il m'avait proposé de retrouver ma fille Liza et de l'aider à étudier son pouvoir et de l'aider à le contrôler,il était trop tard car elle avait provoqué des dégâts en ville.Les pompies étaient intervennu l'aspergeant d'une grande quantité d'eau alors qu'elle était en surcharge.Elle est morte sur le coup,vu son âge elle ne pouvait pas supporter un tel choc...à partir de ce jour je me suis mis à haïr profondément les humains,je l'ai confié à mon ancien ami Charles.Celui-ci a tenté maintes fois de m'aider à ne pas laisser la haine m'emporter mais c'était perdu d'avance j'avais fais mon choix.Ma haine de la race humaine fut souvent une source de conflit entre nous deux.Nous avons cependant continué de travaillé ensemble sur les mutants jusqu'à ce qu'on descide de rompre définitivement notre collaboration,lui suivant son chemin et moi le mien.Les désaccords tout ça devenait intenable.

Il baissa la tête.

-Cela me brisa le coeur car au fond de moi je l'aimais Charles,un peu trop même...c'était un secret honteux que je câchais depuis mon enfance et il était la première personne à qui je le confiais mais ma femme s'en doutait car elle m'avait surpris plusieurs fois.

Kevin plissa les yeux.

-Je ne comprends pas...

-Ce que j'essaie de te dire,c'est que j'aimais plus les hommes que les femmes.Même marié à ma femme une partie de moi cherchait à aimer les hommes et m'unir à eux,je ne l'ai pas choisi.

-Heu...vous...vous êtes gays???

Kevin ouvrit grand ses yeux et prit un peu peur.

-Je l'étais...si c'est le terme que vous les jeunes d'aujourd'hui vous employez pour désigner les personnes qui sont attirés par ceux du même sexe qu'eux...oui.ça n'a jamais été facile pour moi d'en parler car la société ne l'a jamais réellement compris.Avec Charles j'ai eu la chance d'être compri car il pouvait lire dans mon esprit et comprendre ce que je recherchais réellement,c'est son écoute et son amour fraternel inconditionnel pour moi qui m'a amené à être très attaché pour lui même s'il m'a clairement montré qu'il n'y aurait rien entre nous je l'ai compri.J'ai du faire ue exploration de cette condition moi-même.

Kevin l'écouta attentivement sans le quitter des yeux toujours avec un air sceptique au fond du regard.Lui qui pensait bien connaître cet homme il apprenait sur lui quelque chose d'aussi énorme qui dépassait son entendement.

-J'ai connu les hommes,je l'avoue.Je me suis installé dans le quartier des artistes à San Fransisco avec mon amant et j'y ai cherché mon épanouissement en commençant à faire des choses que la vie m'avait interdite jusque là à cause de mon éducation comme le théâtre.J'ai beaucoup voyagé présentant de nombreux spectacles.J'ai remarqué qu'une grande tolérance existait pour les gens comme nous dans cette grande ville.Pendant plusieurs années j'ai fréquenté ce milieu ayant plusieurs liaisons occasionnelle avec des hommes alors que j'étais toujours avec mon amant mais au bout d'un moment j'ai réalisais que ce genre de relation ne me construisait pas,la côté superficiel des relations de ce milieu me frustraient.Au bout d'une dizaine d'année j'ai descidé de stopper et me suis remis en questions, je me suis dit que peut-être que ces expériences étaient pour moi une façon d'aller à la quête de mon identité d'homme qui n'avait jamais été confirmé lorsque j'étais jeune.Contrairement à toi Kevin lorsque j'avais ton âge je n'ai jamais eu la chance d'avoir un mentor qui m'a servi de père pour me confirmer et faire de moi un homme solide ou m'apprendre à utiliser mes pouvoirs que je câchais.Ma vie est faite de nombreuses expériences avec des hauts et des bas.Des choses bonnes et mauvaises mais ce que j'ai pu en tirer c'est que ça m'a fait grandir et fait voir la vie de manière plus ouverte et ce jour après jour.


Kevin fut moins tendu qu'il y'a 5 minutes.Les confidences que ce sexagénaire lui faisait étaient si profondes et déroutantes par moment.En l'écoutant il avait progressivement appris à voir une facette de sa personnalité qu'il ne connaissait pas et qu'il tentait de comprendre.Edmond Harris reprit la parole:

-Aujourd'hui je suis là à plus de 60 ans,j'ai un long passé derrière moi.J'ai assez vécu pour me faire une idée du genre humain.Je sais par expérience à quel point l'êre humain est amené à toujours haïr ou rejeter les choses qu'il ne comprend pas.A cause de cette peur et cette haine il est amené jusqu'à tuer d'autres êtres humains.A cause de cela j'ai compri que je devais agir.Je ne permettrais pas que les générations futures de mutants subissent les choses que moi et les mutants de ma génération ont sûbi plus jeune.C'est pour cela que j'ai réuni cette confrérie mon fils.C'est pour montrer à ces humains,ces êtres inférieurs que nous existons et que c'est NOUS qui les écraserons à présent comme eux ont toujours voulu nous écraser.

Il s'approcha de Kevin et posa ses deux mains sur ses épaules et le regarda droit dans les yeux.

-Es-tu prêt à faire ce qu'il faut pour la survie de ta race Kevin?

Kevin hésita un moment en baissant la tête puis la leva et regarda à son tour son mentor dans ses yeux.

-Oui je le ferai pour la survie de mes frères mutants.Si les humains ne font aucun effort pour que nous puissions cohabiter en paix alors je suis prêt à faire n'importe quoi pour que ce soit NOTRE espère qui survive.

Edmond Harris alias Big Brain sourit content de cette réponse.


A SUIVRE...
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 14 Jan - 1:53

Avant de continuer la lecture de cette série je souhaite informer les lecteurs du crossover effectué avec deux autres séries du Multiverse qui ont un lien avec "Les Protectors".

Tout d'abords la première nommée "Les Thunderbolts" écrite par Galactica.Le lien que cette série a avec "les Protectors" est le personnage Elisa qui est la soeur cadette de John Drake alias Volcano.Elle sera sérieusement utilisée dans cette série.


http://hypalphacomics.forumactif.com/t807-multiverse-thunderbolts


La deuxième est la série "The Uncanny Unknown" écrite par Mister.B et moi-même.Les intrigues utilisées dans cette série trouvent suite à partir de l'épisode 7 du tome deux des "Protectors".

http://hypalphacomics.forumactif.com/t803-multivers-the-uncanny-unknown


Avant de continuer à suivre la série "The Protectors" je vous conseille de d'abords lire ces deux liens annexes que j'ai mis ensuite vous pourrez continuer de lire la série à partir de l'épisode 7.

Bonne lecture à tous. Wink
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 14 Jan - 3:04

La saga qui suit fait suite à une intrigue secondaire développé dans le deuxième épisode du tome 1 des "Protectors" (Tales of futur past)

http://hypalphacomics.forumactif.com/t812-multiverse-the-protectors



Episode 7: Day of future past/Futur antérieur. Part 1.



LE FUTUR, soit une vingtaine d'année plus tard.


Cela faisait quelques jours que Timothy Scott s'était retrouvé malgré lui emporté dans le futur.Il fut emmené "de force" par son double du futur de 20 ans son ainé.Contrairement à son jeune alter-égo "Tim Scott/Chrono" avait beaucoup plus d'assurance.Ses cheveux mi-longs étaient soigneusement tirés en arrière.Il avait laissé poussé sa barbe et portait une longue veste en cuir noire arrivant jusqu'à ses chevilles.En dessous il portait un vieux jean's déchirés et un sweat-shirt noir avec les initiales d'un groupe de rock de cette époque là.Il avait aux pieds de longues bottines avec des semelles en métals.Carrément tout le contraire de ce qu'était Timothy actuellement à 20 ans.

Le futur dans lequel il se trouvait était devenu chaotique.D'après ce qu'il avait compri c'était les mutants qui dominaient la terre.Il avait eu un exemple avec l'homme squelette sur sa moto qui criait à tue tête "mort aux humains!!!".Le vieux Tim Scott se tourna vers le jeune Timothy.

-Les ambitions de Charles Parker ont caûsé la perte de notre équipe,lui expliqua-t-il,les "Protectors" ne sont plus.Tout cela c'est de sa faute.

Tim avait un air amère sur son visage.Timithy pouvait y lie à la fois la colère,la révolte,l'amertume et la tristesse.

-Beaucoup d'entre eux sont morts,continua-t-il,d'autres ont disparu on ne les a jamais retrouvé et d'autres se sont révoltés et ont descidé de ne plus le suivre.MOI par exemple.

-Comment cela? Lui demanda le jeune Timothy.

-Mind était trop naïf, il n'a pas compri que les humains ne changeront jamais.Cela s'est retourné contre lui.Suite à cela je me suis remis en question et j'ai compri qu'il était de mon devoir de dominer la race humaine inférieure.J'ai réalisé bien trop tard que Big Brain,paix à son âme,avait raison.

Timothy frissona par ses paroles.Tim se tourna vers lui et le regarda dans les yeux.

-Je te demande de me soutenir dans ma croisade Timothy.Je connais tes différents avec Mind,je sens ta rancoeur envers lui,tu devrais réaliser à quel point cet homme est un manipulateur.Depuis des années il s'est toujours servi des jeunes mutants qu'il trouvait sur sa route pour assouvir ses désirs égoïstes,il profitait de leurs faiblesses et les influençait.Regarde ce monde!!!

Il lui montra avec sa main les dégâts caûsés par les mutants dans la ville de New york.

-Ceci est le résultat de notre guerre contre les humains,beaucoup de nos frères sont tombés dans cette guerre mais nous avons de l'avance car mon armée s'argandit et j'ai besoin de nouveaux alliés de choix...tu fais parti des privilégiés Timothy.

Timothy regarde ce que son alter égo du futur lui montre et réfléchit un moment avant d'accepter.

-D'accords,je veux bien t'aider "Tim"...si cela peut m'amener à sauver ma race je suis prêt à tout.

Timothy lui sourit.5 hommes vinrent vers eux.Ils étaient tous les 5 habillés d'une drôle de manière avec des aspects physiques hors du commun.

-Je te présente les "Brubackers Brothers" Timothy.Je les ai recruté au 19 ème siècle,ce sont de vaillants guerriers qui nous aideront durant notre croisade.







Ailleurs dans le pays se trouvait un volcan endormi depuis plus de 10 ans.A l'intérieur y était enfermé un jeune mutant qui à l'époque avait fait parti d'une équipe de super héros dont le but était de protéger la population humaine des mauvais mutants.Mais les événements ont fait qu'il périsse dans ce volcan et qu'il ne réussisse plus jamais à y en sortir.
Mais aujourd'hui cela allait être différent car cette enfermement a permi au métabolisme de ce jeune de faire évoluer ses pouvoirs mutants.Il sentait la rage monter en lui et l'extériorisa en lâchant un énorme jet de flamme qui sorti du volcan.Il en sorti sous un avatar d'homme en flamme.Sous cette apparence on aurait dit un Dieu,le Dieu du feu.Jadis il se faisait appeller John Drake,lorsque ses pouvoirs apparurent pour la première fois il se donna le nom de Volcano mais à cette époque là il n'était pas encore assez fort pour maîtriser les flammes d'un volcan.Mais aujourd'hui il n'était plus du tout le même homme.Le surnom qu'il s'était lui-même donné était tout à fait adéquat à présent.

-Volcano est de retour!!!,dit-il,Charles je te retrouverai pour te faire payer ce que tu m'as obligé de faire.Tu m'as amené contre mon gré à sacrifier ma vie pour sauver un village.De quel droit m'as-tu ôté cette liberté de préserver ma vie.10 ans...J'ai perdu 10 ANNEES enfermé dans ce volcan!!!! Je retrouverai Charles,je te retrouverai ça tu peux en être sûr.

Ses yeux devinrent rouges,tellement rouges que le simple fait de croiser son regard pouvait vous rendre aveugle.







Dans le QG de Tim Scott alias Chrono,celui qui vit dans le futur, Timothy et les Brubackers Brothers firent connaissance.Un jeune homme qui devait avoir à peu près son âge avait un look digne des films de Sciences-fictions futuristes.Il portait un T-shirt moulant vers avec une oréole en or dessus et un slim noir et des baskets en alluminium.Ses cheveux étaient coiffés en pique avec du gel...un peu trop même.

- Moi c'est Pete, avant on me nommait "Pete the undecided" mais depuis que l'ami de Chrono m'a refilé des pouvoirs je me suis fait rebaptisé "HUB".J'ai le don de me téléporter moi et mes amis via des portails de téléportation.

Il lui fit une démonstration on se téléportant à une vitesse étonnante à trois endroits différents de la pièce jusqu'à réapparaître tout juste devant lui.Timothy sursauta,il fut impressionné.Cela lui donnait des complexes,il trouva que son pouvoir de téléportation à lui faisait bancal à côté de celui de Hub.

Un autre homme plus âgé se présenta.Il devait être l'ainé de la fratrie.Il portait un kimono blanc avec dessus un dragon rouge qui traversait tout son buste.Il portait un pantalon noir japonais en dessous et des petites pantoufles noires.Ses longs cheveux bruns étaient attâchés en queue de cheval en arrière.Par contre Timothy remarqua que ses mains avaient un aspect étrange.
L'homme qui se présenta en fit sortir des griffes qui ressortaient chaque doigt,une par une.

-Moi avant je m'appellais "Bloody Vincent" le plus pervers et meurtrier de mes frères.Je me suis fait rebaptiser "DEATHSTRIKE" ce qui signifie "frappeur de la mort".Si tu te tiens tranquille toi et moi on restera des bons potes.


Il fit rentrer ses griffes et à cinq ils rigolèrent tous à gorge déployée.Un jeune homme blond portait également un pantalon japonais bleu fonçé avec des dragons blancs dessinés dessus.Son pantalon ressemblait un peu à un baggy.Il avait de longues bottes en métal lui arrivant jusqu'aux genoux.Une armure en or qui faisait office de débardeur et des gants en métal lui recouvrant les avant bras.

"On dirait Yoshimitsu dans Tekken 3" se dit intérieurement Timothy.

-Moi je m'appelle Matt,et je me suis fais rebaptiser "CHIMERE".Tu vas comprendre pourquoi.


Il ouvrit ses mains et en fit des sortir deux énormes dragons verts qui traversèrent toute la pièce avant de disparaître à nouveaux dans ses mains.Timothy prit peur et prit la fuite.

-Hahahaha,ne craint rien mec, lui dit Matt, on t'a dit que si tu es réglo on deviendra pote tu n'as rien à craindre c'était juste une démonstration.

-héhéhé...

Le garçon qui ricanna à côté de lui portait un jean's bleu et une veste en cuir.Il avait une ceinture où se trouvaient plusieurs gadget.deathstrike le désigna du pouce.

-Mon frangin que tu vois là est un grand fan des armes blanches.

-Ouais, dit-il, moi c'est John.R. Si j'aime les armes je kiffe aussi mon nouveau pouvoir psy.Je peux créer des illusions ou contrôler l'esprit des gens c'est pour ça que je m'appelle à présent "BRAINWASH" ça veut dire "lavage de cerveau".

Timothy avala sa salive.

-Oh...cool.

Le dernier membre de la fratrie était ce motard qu'il avait vu tout à l'heure en ville terrorisant New-York.C'était un squelette tout enflâmmé qui portait un uniforme de motard en cuir et des piques sur les épaules de sa veste.Une chaîne était accrôché à sa ceinture.Il ressemblait à ce squelette dans le film "Ghost rider" avec Nicholas Cage et Eva Mendez.

-Moi je m'appelle Jim et je me nomme à présent "HOLOCAUST" car je fous le bordel sur ma route...avant je voulais me faire appeller "Apocalypse" mais comme j'suis pas du tout croyant je ne voulais pas donner un aspect trop biblique à ma nouvelle identité.


-D'accords...dit Timothy.

Il avait du mal à garder son sang froid.Tout cela le dépassait.Même si à son époque il vivait dans un pensionnat rempli de mutant et qu'il avait déjà approché un cerbère dans sa petite existence il trouvait que les 5 mutants se trouvant en face de lui étaient vraiment traumatisant et puis ils avaient une drôle de personnalité pour lui.

-On va te laisser visiter ta nouvelle piaule mon pote, lui dit Hub, fais comme chez toi.


Ils le laissèrent là et Timothy emprunta le couloir.Il ouvrit quelques portes et tomba soit dans les chambres des Brubackers Brothers soit dans une bibliothèque ou un bureau quelcqu'onque.Au fond de couloir il vit une porte entrouverte.Cela attisa sa curiosité et il s'en approcha.En l'ouvrant plus grande il vit un homme métis enchaîné contre un poteau rouïllé.Il était assis à terre de manière désordonnée et inconscient.Il avait un hématome sur la terre et du sang coûlait de son crâne.
Timothy s'approcha de lui et voulu le libérer,le jeune homme se réveilla.

-Qui...quiiii êtes-vous? Demanda-t-il.

-Je m'appelle Timothy Scott je viens du passé,je suis le double du Tim Scott de cette époque.Pourquoi êtes-vous enfermé ici?

-Ils m'ont captûréééé...

Il s'évanoui à nouveau mais Timothy lui secoua la tête.

-Hé là réveillez-vous!!! Expliquez-moi pourquoi vous êtes enfermé ici.

Le jeune homme métis ouvrit à moitié ses yeux.

-Ils m'ont captûré alors que je venais d'affronter un démon.C'était au 19ème siècle.Ils voulaient que je les aide à dominer les humains et comme j'ai refusé alors ils m'ont enfermé ici...

Timothy se retourna pour voir si personne ne les avait vu puis regarda à nouveau le prisonnier.

-Comment t'appelles-tu?

-Je m'appelle Curtis,Curtis Bolt.Tim Scott ton double du futur n'est pas celui que tu crois.

-Okay curtis,je vais te délivrer.On doit s'en aller de là.Vu mes pouvoirs je peux voyager dans le temps mais j'espère pouvoir bien faire mon calcul.J'ai déjà beaucoup voyagé avant mais ça m'a épuisé.J'espère que ça marchera à nouveau.

Lorsqu'ils sortirent du cachot ils furent surpris par deux des Brubackers Brothers. Deathstrike et Chimère.

-Tiens donc,notre nouvel ami a déjà fait son choix de nous poignarder dans le dos? dit ironiquement Deathstrike.

Chimère sorti les dragons de ses mains et les attaqua.

-Oh merde!!! Cria Chrono.

Il se concentra pour se retrouver 10 minutes en arrière lorsqu'il avait commençé à visiter le QG ce qu'il fait qu'il esquiva les deux énormes dragons verts et qu'il se trouva à l'autre bout du couloir.

-Merde je les ai râté,pesta Chimère.

-Laisse moi faire frangin je suis assez rapide pour les attaquer, lui dit Deathstrike.

Il fit un bond énorme qui le propulsa vers Timothy et curtis.Ils furent surpris par son agilité.Curtis mit sa main sur sa tempe et se concentra avec le peu de force qu'il avait pour lancer une rafale psy à son assaillant.Ce dernier tomba à terre ressentant une forte migraine.
Une main toûcha l'épaule de Timothy.Il sursauta et se retourna.

-Oh sa mère,je n'en crois pas mes yeux!!!

Il reconnu rapidement le latino qui lui fit face.

-EMILIO!!! C'est bien toi??? tu es vivant?

Son coéquipier devait avoir la quarantaine aussi mais avec la misère et les mauvais événements qu'il a connu durant 20 ans on aurait dit qu'il avait plutôt vieilli de 40 ans.Emilio le dévisaga étonné mais toujours avec son éternel air dûr.il paraissait encore plus dûr que quand Timothy l'avait connu...à faire peur surtout!!!.
Emilio lui toûcha le visage.

-Tim...petit frère,j'arrive pas à croire que tu sois arrivé ici.

Il retira sa main et reprit un air plus dûr.

-Tu parais tellement innocent ici compâré au "Tim" que l'on connait tous aujourd'hui.

-Qui est-ce? Demanda curtis en fronçant les sourcils.

-C'est Emilio Cortez un "vieil ami" à moi... lui répondit Timothy encore secoué par cette retrouvaille.

-On ferait mieux de partir d'ici,leur dit Emilio, on doit tous retrouver Mind.

-Mind? Demanda Timothy, il est vivant,"Tim" ne l'a pas encore tué?

-Non...je vais le retrouver avant lui justement car j'ai de vieux compte à régler...suivez moi!!!


Ils s'en allèrent.


A SUIVRE...





Dernière édition par Justice le Mar 25 Jan - 4:16, édité 1 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 14 Jan - 23:32






Episode 7.2: Day of future past/Futur antérieur. Part 2.


LE FUTUR (2 semaines plus tôt).

Tim Scott alias Chrono était à la recherche de Big Brain son nouveau mentor.Après sa déception par rapport à Mind il avait suivi les rangs du terroriste pour assujetir la race humaine.Il sonna à la porte de sa maison et vit uniquement la tête du vieil homme.
Celui-ci était encore en train de s'exercer avec ses pouvoirs sur l'invisibilité.Il rigola en voyant la surprise de Chrono.

-Tu sais mon petit vu mon viel âge je me dois de m'entraîner encore plus pour ne pas perdre la main, dit-il.

-Ouais bien sûr, répondit Chrono, par contre n'oubliez pas que j'ai plus de 40 ans je ne mérite plus que l'on m'appelle "petit" comme auparavant...je ne suis plus le même homme vous savez.

-Tu as tout à fait raison...

Il ft apparaître le reste de son corps.

-Rentre mon garçon.Tu veux que je te serve quelque chose à boire?

-S'il te reste de la bière ça m'irait.

Tim regarda la maison de Big Brain et vit les photos des anciens membres de la confrérie tombé au combat dont Cyclone, le crapaud,Vertigo,Acid rock et compagnie.Il vit aussi les décorations issues de ses divers voyages aux quatres coins du monde mais quelque chose el chiffona.Sur un buffet on voyait plusieurs animaux empaïllés.
Big Brain réapparu avec une canette de bière et un verre de martiny.

-Merci, dit Chrono en prenant sa canette.

-Pas de quoi,lui répondit Big Brain.

-Je ne savais pas que tu était devenu taxidermiste...

Big Brain ouvrit les yeux et ne dit rien.

-...ça fait combien de temps que tu possèdes le corps de ton ami Charles? Je croyais que tu était mort.

-Oui mon corps a été détruit Tim mais mon esprit vit toujours.J'ai été forçé d'utiliser mes pouvoirs psys pour tuer Big Brain et ainsi prendre possession de son corps.Depuis je me fait passer pour lui depuis plus de deux ans maintenant.

Le visage de Chrono devint noir de colère.Il jeta sa canette à terre et se leva pour prendre "Big Brain" par le col et le plaquer au mûr.

-Espèce de salaud.Même quand on te croit mort tu réussis à manipuler les autres.Tout ce que tu m'as appris ne m'a amené nulle part.Beau coup de tes élèves sont morts Charles et ce par ta faute.Tu as du sang sur les mains...et tu le paieras çe je peux t'en assurer.

Il le lâcha et sorti de la maison.Avant de fermer la porte derrière lui il se retourna vers Big Brain et dit:

-A présent ce sera moi le chef de la nouvelle confrérie,je trouverai un moyen de te tuer.

Il s'en alla.



LE FUTUR-Maintenant.


Stronger avait amené le jeune Chrono du passé avec Curtis qui était blessé chez leur ancien mentor Charles Parker alias Mind qui à présent vivait dans le corps d'Edmond Harris alias big Brain.Celui-ci fut surpris de voir Timothy Scott jeune à 20 ans.

-Timothy c'est bien toi? Demanda-t-il.

Il se mit à pleurer et prit le jeune garçon dans ses bras.Ce dernier fronça les sourcils et ne comprennait pas ce qui se passait.

-Big Brain est du côté des gentils maintenant?

-Non,c'est MIND que tu vois là,il a pris possession du corps de Big Brain.Il porte bien son surnom de "grand cerveau" maintenant vu qu'avec sa télépathie il peut tout faire.

-J'adore tes sarcasmes Emilio,lui dit Big Brain,tu n'as pas changé.

Il lui tendit quand même la main pour le saluer mais Emilio ne lui répondit pas.

-Non je n'ai pas changé,auc ontraire je me suis endurci.Et par ta faute.

-Tu m'en veux toujours? Au lieu d'essayer de comprendre ce que je me suis senti obigé à faire durant toutes ces années pour vous protéger tu préfères me jeter des pierres?

-Je n'ai jamais approuvé tes méthodes.Malgré tout ce que je te disais dans le passé tu t'entêtais à présent regarde la résultat.Catherine est morte,elle était la plus jeune du groupe.Terrok,Benjamin,Mehdi eux tous ont péri durant les misssions.Quand à John...

Il secoua la tête.

-...John,j'épprouvais beaucoup de respect envers lui.Je sentais moi aussi qu'il ferait un bon chef,un meilleur chef que toi...mais toi tu l'as poussé à faire cette chose.En fait c'est comme si tu les avais tous tué,tu mériterais que je te brise le coup.

Il s'avança vivement vers lui puis fut stôppé par une flamme devant lui.Une femme blonde apparut avec des flammes sur ses mains.

-Ne toûche pas à Charles Emilio.Je comprends que tu lui en veuilles mais on a encore besoin de lui pour combattre la confrérie.

-Tu lui fais toujours aussi confiance Elisa? Lui demanda Emilio en colère,même après ce qu'il a poussé ton frère à faire???

Elle baissa la tête.

-Je me dis qu'il avait peut-être tort mais nous sommes obligé de faire des sacrifices pour poursuivre son rêve de paix.Je l'ai compri sur le tard,j'étais une fille instable à l'époque mais j'ai appris à me responsabiliser et à le respecter.

Emilio secoua la tête.

-Pffff, franchement tu me fais pitié.Ton frère dit se retourner dans sa tombe.il n'aurait pas approuvé que tu suives Charles.Tu devrais plutôt lui faire payer de ce qu'il t'a fait.Il a tué ton frère bon sang!!!

-Des erreurs j'en ai fais, dit Mind/Big Brain, mais j'ai fais aussi ce qui me semblait le plus juste à mes yeux vu le menace que représentait Big Brain et sa confrérie.ça a coûté la vie à des enfants,des adolescents mais nous sommes en guerre ces pertes étaient inévitables.S'il y'avait eu un autre moyen je l'aurais fais...je le jûre.Au fond de toi tu sais que j'ai raison sinon tu n'aurais pas hésité à me tuer.

Timothy et curtis regardèrent Big Brain et Stronger tour à tour.
Emilio ne répondit pas.Curtis prit la parole.

-Moi ça fait pas longtemps que j'ai atteri dans cette époque mais j'ai rapidement compri la menace que représentait Chrono...la version du futur.Je suis d'avis à ce qu'on fasse un effort de mettre nos différends de côté pour détruire ses projets.

Il se tourna vers Mind/Big Brain.

-D'après ce que j'ai compri votre rêve de coexistance entre humains et mutants existent toujours,alors au lieu de perdre notre temps ici à nous disputer on devrait réfléchir à comment agir ensemble constructivement pour que ce rêve puisse perdurer.Nous devons nous battre jusqu'au bout.

Stronger se tourna vers Curtis.

-Et tu as un plan en tête? Car moi je ne vois pas du tout comment on peut encore faire confiance à un gars comme lui,dit-il en montrant Mind/Big Brain du doigt.

-J'ai une idée en tête mais je ne suis pas sûr que ça marchera.Vous pourrez toujours me faire des suggestions par la suite.


A SUIVRE...


Dernière édition par Justice le Jeu 27 Jan - 4:30, édité 3 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Sam 15 Jan - 1:08








Episode 7.3: Day of future past/Futur antérieur. Part 3.


LE FUTUR.

Les Protectors rencontrèrent en ville les Brubackers Brothers qui recommençaient à terroriser les habitants de New York.Chimère utilisa ses dragons pour dévorer des gens qui tentaient de fuir.DeathStrike quand à lui vit les Protectors arriver.Il les pointa du doigt avec une griffe sortant de son index droit.

-Les gars regardez,les revoilà.Cette fois-ci ils ont amené quelques amis avec eux.

-Lorsque Tim nous a dit que le corps de l'ancien leader de la confrérie avait été possédé par un de ses ennemis j'y croyais mais apparement c'est ce qui se passe, rajouta Hub.

Brainwash utilisa ses pouvoirs psys sur eux pour provoquer des illusions.Chacun d'entre eux fit face à sa propre peur.Mind/Big Brain avait peur de se retrouver seul et de ne rien contrôler il mit ses deux mains devant lui et vit qu'elle disparaissait,il ne pouvait plus rien toûcher.Emilio/Stronger vit le cadâvre de son ancienne amie Catherine/Shadowghost lui parler.

-Pourquoi m'as-tu laissé mourir Emilio,je croyais que tu m'aimais.tu m'avais promis de me protéger.

Stronger se tenait la tête avec ses mains et ferma très fort les yeux.

-NOOOOOooooooon!!! Cria-t-il.

Il se mit à genoux.

Timothy/Chrono se voyait à côté des autres membres de Protectors qui évoluaient toujours plus vite dans leur ascension alors que lui restait toujours à la traîne.Il voyait là l'illustration de son complexe d'infériorité.Curtis/The Philantropist était attâché torse nu à un arbre,le torse contre l'arbre.Il reçevait des coups de fouet des membres du Ku-Kux-Clan.Elisa quand à elle revivait sa jeunesse débridée lorsqu'elle se droguait et vivait des relations amoureuses instables.
Mind utilisa toute l'étendue de ses pouvoirs psys pour échapper à l'emprise que l'illusion de Brainwash avait sur lui.Il se rendit d'abords invisible pour l'attaquer ensuite.Brainwash fut surpris.Les autres membres des Protectors reprirent leurs esprits.

-Quand je devient invisible je deviens immunisé contre toute attaque psy,expliqua-t-il, c'est comme ça que j'ai pu lui échapper et l'avoir.

Holocaust délia sa chaîne qui s'enflamma et la frâppa au sol pour provoquer un tremblement de terre qui fit perdre à ses adversaires l'équilibre.Des flâmes sortirent du sol,Elisa se concentra pour les contrôler et les câlmer mais elle fut distraite par Chimère qui lâcha ses dragons vers elle.Stronger se mit devant elle pour la protéger et les frappa de toutes ses forces.Les dragons grognèrent puis repassèrent à l'attaque.Stronger prit Elisa pour l'emmener loin les esquivant par la même occasion.

-Je ne sais pas comment affronter ces trucs je suis désolé,dit-il.

Deathstrike attaqua Timothy qui était seul et le griffa au torse déchirant ses vêtements et le blessant.

-ça c'est pour nous avoir trahi petit con.

Curtis lui lança une rafale psy pour le câlmer mais Hub apparut derrière lui et lui donna un coup sur la nuque l'assomant.Chimère repassa à l'attaque lâchant à nouveau ses dragons pour attaquer les reste des Protectors.Elisa lança ses flammes mais il n'y en avait pas assez pour les faire disparaître.

-Merde,Stronger j'y arrive pas!!!

Les dragons passèrent à travers les flammes et étaient prêt à dévorer Elisa mais ils furent dévié par des flammes venant du sol.

-C'était quoi ça? demanda Stronger étonné.

Le sol trembla et de la lâve en sorti avec un homme à l'intérieur.Il sorti des flammes et fit face aux Protectors.Il ne portait pas de vêtement et était entièrement recouvert de flammes.Ses yeux étaient devenus rouges.
Elisa fronça les sourcils et s'approcha de lui.

-John?

L'homme en flamme ne lui répondit pas et se retourna lâchant des flammes qui détruirent tout sur leur passage.

-JOHN!!!

Il ne fit pas attention aux appels de la jeune fille.La colère guida ses actes.Lorsqu'il vit les Brubackers Brothers il s'en prit à eux mais les flammes d'Elisa l'interrompi dans ses actes.Il se retourna vers elle les sourcils toujours fronçés.

-John,je suis ta soeur regarde moi,dit-elle.

Le visage de John s'adouçit un petit peu.Son corps ne s'enflamma plus.Il avait repris forme humaine et on pu voir son vrai visage.Il paraissait plus musclé mais ne semblait pas avoir beaucoup vieilli,peut-être à cause de ces années d'hybernation dans le volcan.Il alla vers sa petite soeur et ils se prirent dans les bras.

-John...j'ai cru que tu étais mort,nous ne savions plus ce que tu étais devenu.

-Tu m'as manqué Elisa,lui dit John.

Lorsqu'il vit Big Brain derrière elle il se remit en colère et ses yeux redevinrent rouges.Il s'enflamma à nouveaux.

-John!!! lui cria sa soeur.

-Tu es enore là toi? Toi et ton désir de dominer la race humaine!!!

Stronger se mit devant John pour l'arrêter.

-John...Volcano écoute moi.ça n'est pas Big Brain.C'est Mind qui est dans le corps de Big Brain.

-C'est encore pire!!! hurla-t-il le regard plus agressif.


Il dégagea Stronger de son chemin avec ses flammes et prit Big Brain par le coup.

-Regardez moi dans les yeux Charles,vous réalisez ce que vous m'avez forçé à faire??? Vous m'avez volé 20 ans de ma vie,vous n'aviez pas le droit!!!


-J'ai fais ce qui me semblait juste pour sauver cette ville,je suis désolé de t'avoir forçé à prendre d'aussi lourdes responsabilités.Je suis heureux que tu ais pu survivre.

Il avait du mal à parler à cause de l'emprise brûlé qu'avait John sur son coup.John sourit.

-ça me fait rire de voir la peur dans vos yeux.Avant j'ai failli mourir à cause de vous mais maintenant c'est VOUS qui mourrez de mes mains.
-John ne fais pas ça!!!Cria Elisa.

Elle couru vers lui et le tenait par l'épaule.John lâcha son emprise sur Big brain qui à genoux se mit à tousser se tenant le coup.

-Vous avez de la chance que ma soeur soit là,je vais l'épargner du spectacle de vous massacrer devant elle.


Il reprit forme humaine.

Ils étaient tellement pris dans leur querelle qu'ils oublièrent les Brubackers Brothers.Hub les téléporta tous dans le QG de Chrono.


A SUIVRE...


Dernière édition par Justice le Jeu 27 Jan - 4:31, édité 3 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Lun 17 Jan - 0:52

Episode 8: Day of future past/Futur antérieur. Part 4.



LE FUTUR.


Arrivé dans le QG de Chrono, les Protectors du futur regardèrent autour d'eux étonnés.Tim Scott/Chrono se présenta à eux.

-C'est moi qui ai voulu vous ramener ici.Certains d'entre eux connaissent déjà mon quartier général, dit-il en regardant Timothy,Curtis et Emilio.

Il regarda Mind/Big Brain avec un sourire en coin comme pour lui montrer qu'il a quand même réussi de suivre le chemin qu'il lui a interdit d'emprunter.

-Tu vois Charles? Comme je te l'avais dis j'ai fondé ma confrérie.C'est moi le nouveau leader,avec eux nous installeront notre nouvel ordre mondial.En voyant ce que tu tentes de faire pour m'empêcher de réussir mes plans je me vois obligé de te supprimer avant ainsi je suis sûr que tu ne me mettras plus jamais des bâtons dans les roues.

Mind fronça les sourcils.

-Tu es devenu fou Tim.

-Fou? Moi??? Tout ça c'est de ta faute.Des années durant tu nous a tous amené à être naïf,résultat:beaucoup de nos alliés ont péri.Malgré tout ce qu'on a fait pour les humains en les protégeant des menaces qu'ils rencontraient ils ont continué à nous détester.Ils ne se sont jamais montré reconnaissant envers nous.Lorsque je te servais j'ai essayé de te prévenir maintes fois mais tu n'a jamais rien voulu entendre.Au cours des missions beaucoup sont morts.Je me suis dis que se serait assez,que je devais agir et suivre les desseins de Big Brain.Il avait raison de dire que nous étions l'avenir car lêtre humain est condamné à toujours rejetter ce qu'il ne comprend pas...il le fait!!!

Emilio Cortez alias Stronger intervint.

-Tim, moi aussi j'ai beaucoup de choses à reprocher à Charles mais malgré tout je n'ai pas descidé de suivre une mauvaise voie.Celle de la violence et de la vengeance.Depuis que je suis petit j'ai connu le rejet,mon père me battait quand j'étais gosse et je l'ai tué.Quand j'étais jeune j'ai commis des meurtre car j'avais la rage mais j'ai appris à mûrir et à comprendre qu'il ne fallait pas se rabaisser à ça car ça me détruisait.

Chrono se mit à rire.

-Hé bien tu as été con de penser que tu devais changer,si tu étais resté comme tu étais plus jeune tu aurais agis plus intelligement en massacrant les personnes qui méritaient de mourir.Parmi les humains par exemple...

Stronger secoua la tête déçu par ce qu'était devenu son ancien ami.

-Moi ce qui m'importe à présent c'est la vengeance,dit Chrono,comme vous mêmes n'avez pas agis c'est moi qui prendrais l'initiative.




LE PRESENT.



Le lendemain du combat contre Khali, chacun se remettait à sa manière de cette épreuve.Ils pensaient tous avoir vaincu ce monstre durant leur mission sur l'île SENTINELLE.La retour de cette créature fut pour eux une surprise.Heureusement grâce à la stratégie que leur leader Mind avait faite ils l'avaient vaincu haut la main.Ils espéraient ne plus jamais avoir à faire à elle.
Catherine rejoignit Emilio dans la salle de sport.Il faisait de la musculation.Elle fut un peu intimidé de le voir là torse nu,elle avait un peu de mal de reconnaître qu'au fond d'elle-même elle avait un faible pour cet homme mais n'osait pas se l'avouer et encore moins le lui dire en face.Elle était bien trop jeune,il allait la rembarer en lui riant au nez c'est sûr.

-Emilio?

Il arrêta d'utiliser la machine de musculation.

-Oui? T'as besoin de quelque chose ou quoi?

Catherine hésita un peu.Elle avait la bouche sèche.

-Hem...je venais juste te remercier pour l'aide que tu as apporté lorsque nous étions sur cette île.Tu as été très courageux.Jusqu'à présent je n'ai jamais pris la peine de te félicité pour ton aptitude héroïque durant cette mission surtout celle que tu as adopté envers les jeunes.Je suis sûr qu'au fond de lui Charles a apprécié aussi la façon dont tu t'es comporté.

Emilio rigola.

-Charles? Si tu le dis...Merci du compliment,toi-même tu n'étais pas mal non plus toi qui es si jeune.

Catherine baissa un peu les yeux et se mit à rougir.

-D'un autre côté j'ai du mal à me faire à l'idée que tu puisses participer à des choses aussi dangereuses,lui dit-il,je n'aime pas ce que Charles t'amène à faire tu n'as que 16 ans.

-T'inquiète je suis une dûre à cuire.Je ne suis pas comme les autres filles de mon âge.

-Je te rappelle que tu as failli mourir là-bas.

-C'est le risque du métier, lui répondit-elle en souriant.

En voyant qu'il ne souriait pas elle repris un air sérieux un peu gêné.

-Cette vie n'est pas un jeu Catherine.Tu es une mutante mais cela ne t'oblige pas à jouer les super-héros,tu mérites une vie normale comme n'importe quelle fille de ton âge...surdouée ou pas.

Il se leva et s'approcha d'elle.il posa sa main sur son épaule.

-Je tiens à toi,je ne veux pas qu'il t'arrive quelque chose de mal à cause de lui.

Il prit sa serviette et alla prendre une douche.Catherine resta là un moment et se mit à sourire.Elle jubila intérieurement de savoir qu'Emilio tenait à elle.Derrière son aptitude froide il y'avait en effet un homme sensible et généreux.Un homme qui se souçiait du sors des personnes en qui il tenait.Les paroles d'Emilio lui donna envie d'encore plus le connaître pour savoir quel type d'homme il était vraiment. Elle était attiré par lui.



Plus tard en sortant de la salle de sport, Emilio croisa Helena sur son chemin.Il s'agissait de la jeune fille qui était venu en aide aux Protectors durant leur première mission lorsque la vague d'acide était sur le point de les faire périr.Elle avait utilisé toutes ses forces pour maintenir son champs de force et protéger ainsi les autres pour les empêcher de mourir.

-Salut petite,ça va? Lui demanda-t-il.

-Salut.Oui je vais bien merci.

-On n'a pas eu le temps de se parler depuis notre retour ici.Je ne t'ai pas demandé si tu t'étais bien remise de cette éprauve,ça a du être très dûr pour toi.

-Je fais de mon mieux,j'ai eu très peur lorsque j'étais sur cette île car j'ai pris conscience que j'avais la vie de plusieurs personnes entre mes mains.J'avais une lourde responsabilité à tenir,c'était très difficile à assumer.

-J'imagine,lui dit Emilio.

-J'ai failli crâquer.Quand je suis seul chaque fois je ne peux m'empêcher de me demander ce qui se serait passé si j'avais échoué.

Emilio posa sa main sur son épaule.

-Tu n'as pas à te tracasser ainsi,tu as fais ce que tu as pu...et tu as réussi, lui dit-il en souriant.

Helena lui rendit son sourire.

-Merci.

Bobby,un des étudiants du pensionnat les interrompi dans leur conversation.

-Excusez-moi,venez vite au salon.Il y'a un flash info important.

Ils rejoignirent les autres au salon.John y était déjà au côté de Benjamin,Anna,Tony,Nathanael et quelques étudiants. Bobby s'installa sur une chaise et regarda Anna et Benjamin du coin de l'oeil.Il était un peu jaloux de les voir ensemble.Alors que le jour précédent il avait tenté de s'approcher d'elle il avait été mis à l'écart et voilà que maintenant il y'a ce type plus âgé que lui qui avait réussi à s'approcher d'elle.
Emilio s'approcha de son ami Tony.

-Regarde ça, lui dit-il en montrant la télé.


Un présentareur noir vêtu d'un kawé jaune en caoutchouc prit la parole avec un énorme micro en main.Il avait les yeux plissés et pênait à parler à cause de la forte pluie.Derrière lui se trouvait plusieurs ambulances dont les sirènes étaient allumées.

"Une forte tempête s'abat sur le Congo provoquant une inondation comparable au Tsunami causant la perte de quelques victimes.La plupart des victimes se sont noyées ou ont été ensevelies sous des coulées de boue.Selon quelques sources, il s'agirait de pêcheurs dont les embarcations ont chaviré près de l'océan.Les services de secour font leur possible pour retrouver tous les corps."

-waouw ça craint ça, dit Bobby.

-Je n'ai jamais vu ça de ma vie,dit Helena.

Les Protectors entendirent la voix télépathiques de leur chef Mind dans leur tête.

"Venez vite dans mon bureau je dois vous parler".


Ils quittèrent le salon.Nathanael regarda sa soeur s'en aller avec Benjamin et fronça les sourcils.

-Hé, où vous allez? leur demanda-t-il avec méfiance.

-Le professeur nous a appellé,il nous convoque dans son bureau,lui répondit Benjamin.

-Et c'est nécessaire qu'Anna vienne aussi?

-Ben oui puisqu'elle a été introduite au groupe.

Nathanael les regarda partir le regard toujours fermé.Il n'aimait pas du tout voir sa soeur trainer ensemble.Il se sentait inutile depuis qu'elle devenait autonome et ne dépendait plus de lui.Il se sentait mis à l'écart,il avait qu'il lui arrive quelque chose de grâve.



Lorsque les Protectors furent dans le bureau de Charles Parker,celui-ci leur expliqua la situation.

-Vous venez sûrement de voir le journal télé où on parle de cette tempête au Congo.J'ai le pressentiment que ceci n'est pas naturel.

-Comment ça professeur? Lui demanda Catherine les sourcils fronçés.

Emilio la regarda.

-Il s'agirait d'une tempête provoquée par un pouvoir mutant, lui répondit-il.

-Carrément? demanda John étonné.

-Oui.Il faut qu'on aille sur les lieux pour intervenir.Je vous donnerai plus d'explication durant le voyage.

-Comme d'habitude vous vous sentez obligé de nous faire des cachoteries professeur? Lui lança Emilio avec un sourire narquois.

Charles lui lança un regard noir.

-Emilio je commence à en avoir marre de tes reflexions,je te conseille de ne pas me provoquer.

Emilio prit l'air innoçant et leva les mains.

-Je dis ça,je ne dis rien...

Tony lui donna un coup de coude dans les côtes.Charles se tourna vers lui et Anna.

-Vous deux vu que vous êtes nouveaux votre aide ne sera pas de trop.C'est pour cela que je vous ai convoqué aussi.Anna ton aide a été très utile hier contre Khali,j'espère que ça ne te causera pas de problème de venir nous aider.Je sais à quel point il est difficile d'utiliser tes pouvoirs mais je pourrai te guider sur le terrain ne t'en inquiète pas.

-Merci professeur,lui répondit-elle.

-Par contre j'ai essayé de joindre Timothy mais je ne sais pas où il se trouve c'est byzarre.Il n'est ni ici ni dans le pays,ma télépathie ne le capte pas.John j'aurai besoin que tu restes au manoir pour veiller sur les autres étudiants au côté de Mehdi et que tu ailles à la recherche de Timothy.

-D'accords professeur.


Ils s'en allèrent tous se préparant à trouver le mutant qui causait cette tempête au Congo sans savoir que leur allié Timothy Scott alias Chrono avait été capturé dans le futur s'emmelant dans une histoire qui risquait de lui coûter la vie.


A SUIVRE...
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Lun 17 Jan - 23:08






Episode 9: Day of future past-Boys 2 Men.1/Futur antérieur-Garçons devenus homme.1



LE FUTUR.

New-York.

La population est en panique face aux attentats des terroristes mutants Holocaust et Chimère qui utilisent leurs pouvoirs surnaturels pour détruire tout ce qui se trouve sur leur passage.Holocaust sillone la ville sur sa moto et fait tourner sa chaîne enflammée qu'il frappe ensuite sur le sol provoquant des tremblements de terre en enflammant le sol.Les personnes qui ont le malheur de se trouver sur son chemin ont le malheur d'être enflammé.Lorsque le feu a dévoré leur corps et leurs vêtements, il ne reste plus que des squelettes cramés qui se décomposent.
Chimère quand a lui utilise ses dragons psioniques de couleur verte pour dévorer les autres.Il ricane en voyant la peur guider ces gens.

Tout ceci est diffusé sur le grand écran se trouvant dans le QG de Tim Scott/Chrono la version futuriste de Timothy Scott alias Chrono.Ce dernier a été téléporté malgré lui 20 ans dans le futur pour aider son double du futur à assujetir la population humaine mais en comprenant qu'il avait de mauvaises intentions il s'est retourné contre lui mais l'a payé cher.A présent il est prisonnier avec à ses côtés Emilio Cortez/Stronger,John drake/Volcano tous deux de cette époque ainsi qu'Elisa Drake/Firestar qui est la petite soeur de John,elle aussi issue de cette époque là,Curtis Bolt/The Philantropist, un rescapé du 19 ème siècle et enfin Charles Parker/Mind qui après que son corps ait été détruit a transféré son esprit dans celui de son pire ennemi Edmond Harris/Big Brain.
Ils sont attachés à des chaises avec autour de leur coup des colliers inhibiteurs les empechant d'utiliser leurs pouvoirs mutants.Volcano qui était nu jusque là a reçu des vêtements.Il s'agit de vieux vêtements bleu délavés ayant appartenu à des détenus.

Chrono regarda Mind en souriant.

-Si je te montre ceci Charles c'est pour que tu vois à quel point je m'y prends pour détruir ton le rêve soi-disant "pacifique" que tu as tenté de construire durant plusieurs années.

-Tu es devenu malade Tim, lui répond Mind.

Chrono se met à rigoler.

-Tu peux m'insulter autant de fois que tu veux,tu ne pourras rien me faire à présent vu que j'ai mis un collier inhibiteur autour de ton cou.Tu ne pourras pas utiliser tes pouvoirs psys sur moi pour me manipuler comme auparavant.J'ai même eu une meilleure idée en prime.Je vais modifier les fonctions de ce collier pour réduire certains de tes capacités motrices à l'état de nourrisson,de ce fait tu ne pourras même plus bouger normalement.

Il sorti une télécommande de sa veste.

-Si ton esprit reste intact et que tu restes conscient de tout ce qui t'arrive le reste de ton corps ne pourra plus réagir normalement.Je veux que sois conscient de tout ce qui t'arrives Charles,cette expérience sera humilante pour toi.

Un robot de taille moyenne entra dans la pièce.Les Protectors tournèrent les regards vers lui.

- Je vous présente "Nanny", c'est un robot créé par Forge.Un de vos anciens alliés qui est mort à présent.Il s'occupera de toi comme si tu étais un enfant.Ce sera très humilant pour toi d'être dans cette position où tu ne pourras rien faire car si avant c'était toi qui manipulait les gens à présent c'est à ton tour d'être manipulé et utilisé.Tu vas savoir ce que c'est lorsqu'on abuse de toi.

Les acolytes de Chrono,DeathStrike et Hub, le mirent en marche.Le robot était métallique et avait une surface reflectueuse.Son apparence était celle d'une petite dame avec d'énormes yeux noirs et une bouche rouge vif comme si on l'avait maquillé avec du rouge à lèvre.Elle était coiffée d'une perruque orange.Elle portait une petite robe noire et avait des petites mains avec de longs doigts pointus.

-Une vraie mère au foyer,dit Hub ironiquement.

Le robot commença à nourrir Mind/Big Brain avec de la panade.Chrono et ses acolytes se mirent à rire en voyant cela puis s'en allèrent les laissant seul là pour continuer de répandre la terreur en ville.
Mind ne réussit pas à tenir tête au robot et protesta.Il se rendit compte avec horreur qu'il ne pouvait pas prendre la parole,il émit juste des sons ressemblant à des onomatopés de bébé.

-M-Giââââm!!!

-Allons,allons mon petit cesse de bouger sinon "Nanny" va se fâcher,dit le robot en lui tenant fermement la tête.

Elle sera ses doigts très fort sur sa tête pendant qu'elle le nourrissait et il commença à saigner.

-AAaaargh!!!


Elisa se mit à sourire.

-Je suis content qu'ils soient tous partis,j'attendais que ça pour que je puisse tenter de nous délivrer tous.

-Ah oué? Et comment ça??? Nous ne pouvons pas utiliser nos pouvoirs, ils sont bloqués par ces foutus inhibiteurs je te signale!!! Lui cria dessus Stronger.

Elisa ne répondit pas et secoua vivement sa tête dans tous les sens faisant virevolter ses cheveux.Stronger fronça ses sourcils et ouvrit la bouche.

-Mais qu'est-ce qu'elle fout? Elle a perdu la boule ou quoi??? ça c'est ce qui arrive lorsqu'on traine trop avec Charles, n'est-ce pas professeur?

Il se tourna vers Mind et lui lança un regard noir.ça lui faisait pitié de le voir se débattre en vain de l'emprise de "Nanny".

-Pffff, ça craint...

Elisa fit enfin sortir une épingle à cheveux de sa chevelure blonde et la mit entre ses dents.Elle l'enfonça dans les serreurs des grosses menottes enfermant ses poignets puis réussi à se libérer.Elle alla vers les autres pour les délivrer aussi.Stronger était étonné.

-Mais...comment t'as fait ça ma belle? Lui demanda-t-il.

-Vu mon passé de junkie j'en ai appris des choses grâce à mes fréquentations peu recommandable,lui répondit-elle en lui faisant un clin d'oeil.

-Bien joué soeurette,lui dit Volcano en lui tapant sur l'épaule, tu es toujours pleines de surprise à ce que je vois tu n'as pas changé.

Elle regarda Mind qui était toujours prisionnier puis se tourna vers son frère.

-Je dois le délivrer John...

-Il ne le mérite pas.

Il activa son pouvoir et créa une flamme sur son poing droit et leva le bras visant dans la direction de son ancien leader.Chrono ouvrit grand les yeux.

-Hey qu'est-ce que tu vas faire?

Les yeux de Volcano devinrent brûlant tels les flammes de l'enfer puis devinrent rouges.Volcano tira dans sa direction...et détruisit le robot qui explosa en mille morceaux.Les Protectors virent l'ombre de Mind pris de spasmes sous la fumée.Il était en fait en train de tousser.

-Kof,kof,kof!!!

Elisa alla vers lui pour le délivrer.Mind repris le contrôle de son corps et pu enfin parler normalement.

-Merci...John.

-Ne me remerciez pas professeur,j'aurais préféré vous ôter la vie.

-Que s'est-il passé John? Même si tu m'en veux tu n'as plus rien d'humain...

-Je ne suis plus humain,lui cria-t-il, le "John" que vous connaissiez est mort.C'est VOUS qui l'avez créé!!!

Il s'enflamma puis s'éloigna de lui.Chrono,Elisa et Stronger étaient étonné de voir ce que leur ancien ami était devenu,lui qui plus jeune était un jeune homme sympathique est à présent devenu une espèce de monstre sans âme.

-Il faut qu'on aille empêcher la confrérie d'aggraver les dégâts,leur dit Mind.


A SUIVRE...




Dernière édition par Justice le Jeu 27 Jan - 4:31, édité 3 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Mer 19 Jan - 4:36












Episode 9: Day of future past-Boys 2 Men.2/Futur antérieur-Garçons devenus homme.2-Conclusion



LE FUTUR.


Après avoir pu se libérer de l'emprise de "Nanny",les Protectors du futur s'enfuient du QG de Tim Scott alias Chrono.La version futuriste et maléfique de Timothy Scott/Chrono.Ils empruntèrent un couloir menant normalement à la sortie puis Stronger s'arrêta en fronçant les sourcils.

-Qu'est-ce qu'il y'a Emilio,demanda Elisa en se tournant vers lui l'air inquiet.

-Y'a un truc qui cloche,dit-il,vous ne vous êtes pas rendu compte qu'on tournait en rond?

Mind/Big Brain fronça les sourcils.

-En effet je sens une aura psy anormale dans les environs,je sens que quelqu'un nous manipule et essaie de jouer avec notre esprit.

La tête de Brainwash apparait au dessus d'eux sous une forme disproportionnée.

-C'est moi qui suis responsable de cela.N'oubliez pas que j'ai le don de provoquer des illusions,j'ai manipulé vos esprits pour que vous empruntiez toujours le même chemin.

-Etant donné que je suis dans le corps de Big Brain j'ai beaucoup de difficulté à utiliser pleinement mes pouvoirs psys, à moins que je sorte mon esprit de son corps mais dans ce cas mon esprit est fragilisé j'ai plus de risque de mourir s'il m'attaque psychiquement,rouspeta Mind.

-J'ai beau tenter de dévier ses attaques psys j'y arrive pas,dit Curtis en fronçant les sourcils.

Stronger rouspeta.

-Hé merde,comment on va le battre alors si aucun de nous n'a des pouvoirs psys assez puissants pour le contrer?

-Je vais quand même essayer de sortir de mon corps mais je ne vous promet rien,dit Mind.

-Essayez quand même,lui ordonna Volcano,de toute façon même si vous mourez vous l'aurez mérité.

-John!!! Lui dit sa soeur Elisa.

-Ce n'est rien Elisa,lui dit Mind,priez pour que ça marche.

Il ferma les yeux puis brusquement le corps de "Big Brain" tomba à terre.Les Protectors virent la forme astrale de Mind en sortir et faire face à la grosse tête de Brainwash accrôché au plafond.Mind lui lança une rafale psy sous une forme éclair qui sortait de sa tête.Cela ne fit ni chaud ni froid à Brainwash qui prit le corps entier de Mind dans sa main et serra fort.

-Aaaaargh!!!

-Oh non,dit Elisa prise de panique.

Curtis s'approcha de Stronger et lui parla tout bas à l'oreille.

-Pendant que Brainwash est occupé à se battre contre votre chef je me dis qu'une partie de son esprit doit être distrait.Je peux tenter de localiser l'endroit exact où se trouve le corps de chair et de sang de Brainwash,à ce moment là tu pourras l'attaquer avec ta force brute.

Stronger lui sourit.

-Bonne idée mon petit,cherche le.

Curtis sillona la pièce et son regard s'arrêta vers un énorme conduit.il pointa son doigt dans cette direction.

-Là.

-T'en es sûr??? Lui demanda Stronger d'un air soupçonneux.

-Il n'y a pas de temps à perdre,Mind va mourir.

-Okay.

Il se dirigea vers le conduit en question et donna un coup de poing qui le brisa.L'illusion disparu brusquement et la pièce retrouva son apparence normale.Un rictus de douleur se dessina sur le visage de Brainwash,il lâcha le corps astrale de Mind qui tomba à terre.Lorsque Curtis se tourna vers Stronger il le vit tenir dans ses bras le vrai corps désarticulé de Brainwash.Il lui avait brisé la colonne vertébrale en le frappant avec sa force surhumaine.

Elisa s'approcha du corps astrale de Mind.De la fumée s'en dégagea,il était inconscient.

-Il n'a pas l'air bien,il faut faire quelque chose.

-Eloigne toi,lui demanda Curtis.

Il s'accroupi près du corps et ferma les yeux pour se concentrer.Il effectua une manoeuvre psy lui permettant de ramener l'esprit de Mind de l'état d'inconscience à l'état conscient.Le corps fantomatique du vieux télépathe se réveilla en sursaut et repris possession de Big Brain.
Mind/Big Brain ouvrit les yeux en clignotant puis se leva.

-Voilà qui est fait,merci jeune homme.

Il posa sa main sur l'épaule de Curtis.Ce dernier sentait dans son toûcher quelque chose de familier.Il dégageait une chaleur humaine identique à celle d'un homme qui de l'époque d'où il vient lui faisait office de père adoptif et de mentor.

-Qui êtes-vous réellement? Lui demanda le jeune métis en plissant les yeux.

-Je suis Mind...

-Non...votre...votre VRAI nom.

-Charles Parker,lui répondit-il,pourquoi?

-J'ai connu votre ancêtre Isaïah Parker,il était...mon père adoptif.

Il baissa la tête l'air triste.Stronger s'approcha d'eux.

-C'est pas pour faire le trouble fête mais nous avons des gens à sauver en ville,il faut faire vite.

Le regard de Mind/Big Brain se se détacha pas de Curtis.Il répondit à Stronger sans quitter Curtis des yeux.

-Oui...oui allons-y.

Ils sortirent tous du QG de Chrono et prirent le chemin qui menait à la ville de New York en voiture.Ils avaient emprunté un véhicule se trouvant sur leur chemin.Elisa qui dans sa jeunesse était une très bonne voleuse réussit à faire démarrer le moteur en utilisant un de ses nombreux gadgets secrets.
Arrivé à New york ils virent les énormes dragons verts de Chimère balayer tout sur leur passage tout en dévorant quelques passants.Stronger sorti de la voiture avant même qu'Elisa descide de s'arrêter.
Il couru en direction de DeathStrike qui avait pris un petit enfant et se préparait à l'égorger avec ses longues griffes.

-Lâche le,lui ordonna Stronger en criant.

-Viens m'en empêcher seulement "Chicano", lui dit son ennemi en ricanant.

Il avait déjà commençé à planter un bout d'ongle dans le cou du pauvre petit garçon qui se mit à pleurnicher.Stronger couru à vive allure dans leur direction et donna un coup de poing dans le visage de DeathStrike qui lâcha le garçon.

-Va-t-en,vite!!!

Le garçon hôcha vivement la tête et se leva pour courir vers sa mère et son père qui l'appellaient.

-Marc mon bébé viens vite rejoindre maman!!!

-viens là mon grand allons nous en...

Lorsque Stronger fut assuré que la petite famille fut hors de danger il se tourna vers DeathStrike qui avait la machoire brisée.

-T'u fas me payer fa connarrrh, lui dit DeathStrike.

-Viens là je t'attends,je te frappe encore et tu ne sauras même plus parler du tout, lui dit Stronger en souriant le regard pleins de défis.


Ailleurs dans la ville, Hub se téléporta à différents endroits de la rue pour déboussoler Curtis qui ne savait plus où en donner de la tête.Holocaust lui affronta Elisa.

Stronger resta immobile attendant qui DeathStrike soit assez proche de lui.Ce dernier était tellement guidé par la rage qu'il fonça sans réfléchir vers lui les griffes bien en avant.Stronger fit un tour sur lui-même et fit une manoeuvre qu'il avait vu dans un film avec Jet-Li.Il fit un tour sur lui-même puis donna ensuite un coup de pied dans les airs visant la tête de DeathStrike qui s'arracha de ses épaules et tomba au sol.Le corps sans vie tomba à terre et fut pris de quelques spasmes alors que du sang se mit à gicler du moignon entre les épaules.Au bout d'un moment le corps sans tête s'immobilisa complètement.Les doigts avec les longues griffes au bout se relachèrent.
Stronger enjamba le corps puis alla vers la tête pour la regarder et attendit la tête penchée en avant.

-Rien à dire?...Tu vois,je savais que tu ne saurais plus jamais parler après t'avoir frappé une deuxième fois.

Il s'en alla en ricanant.

Curtis reçu des coups venant de Hub qui le surprit à des endroits différents avec son pouvoir de téléportation.Curtis tomba à genoux sous un ultime coup au visage.Il ferma les yeux et tenta de se rappeller des leçons de télépathies que son ancien mentor descédé Isaïah lui avait appris.Il ouvrit les yeux et d'un air déterminé stoppa net le manège de son ennemi d'une rafale psy.Il tomba à terre inconscient.

Elisa lança des rafales de feu vers Holocaust mais apparement ce dernier en était inssensible.Il passa à travers ses flammes et lança sa chaîne enflammée sur la femme blonde et l'enroula autour d'elle puis la brûla.

-Aaaaaargh!!!

Son cri de douleur interpella son grand frère Volcano qui couru à sa rescousse.
Il prit sa avatar d'homme en flamme et lança des flammes sur Holocaust qui mouru sous les jets de flamme.Elisa fut libéré des chaîne avec quelques brûlures.Elle se massa les bras pour atténuer la douleur.Elle voulu remercier son frère mais n'eu pas le temps de le lui dire.

-John!!!

En voyant le regard de panique de sa soeur,Volcano se retourna et fut surpris par un des dragons de Chimère qui le dévora.Elisa poussa un cri de rage face à cela et s'enflamma prenant l'apparence d'une fille en feu.Des flammes dansèrent au dessus de sa tête et ses yeux étaient devenus oranges.Elle lança le maximum vers Chimère et le tua de sang froid.Il ne restait plus de lui qu'un squelette complètement crâmé qui se decomposa et tomba ensuite en cendre.Elisa repris forme humaine et tomba à genoux pleurant son frère disparu.

Timothy affronta son alter-égo du futur.Chrono,qui était plus âgé, avait plus d'expérience que Timothy il eut donc aucun mal à l'affronter en utilisant son pouvoir de téléportation intemporel.L'aisance avec laquelle il disparaissait et réapparaissait d'un bout à l'autre déstabilisa Timothy.

-Tu ne pourras même pas me toucher petit car je peux lire dans l'avenir je sais exactement ce que tu vas faire avant même que tu songes à élaborer un plan j'ai donc le temps de me téléporter quelques minutes en avant à un endroit qui me mettra en sécurité de tes attaques...je prends même l'initiative de détruire les armes éventuelles qui pourraient te servir avant même que tu songes à les utiliser contre moi.Tu n'as aucune chance,tu as eu tord de me tenir tête et de t'être retourné contre moi.

Il réapparait brusquement devant lui et le frappe au visage.Du sang sorti du nez du jeune Timothy qui tomba à terre.Chrono se pencha vers lui le prenant par le col de son T-shirt et l'attira vers lui.

-Dis un dernier mot avant de mourir.

-Je suis désolé Tim,...

Chrono se retourna surpris.Il vit Big Brain se tenir devant lui immobile.

-Qu'est-ce que tu me veux Charles? Lui demanda Chrono.

-Je vais réparer mes erreurs en t'affrontant.C'est à MOI seul que tu en veux,c'est à moi que tu dois t'en prendre laisse le tranquille.

-Non.

-Regard ce jeune homme que tu es en train de massacrer,c'est de TOI qu'il s'agit.Il s'agit du jeune homme innocent que tu étais dans le passé.

-Ce jeune homme est mort.

Il jeta Timothy à terre.Celui-ci grogna en se tenant le nez.Chrono fit face à Mind/Big Brain.

-Tu veux qu'on se batte Charles? Hé bien allons-y battons nous,je te tuerai pour te faire payer toutes les trahisons que tu m'as faite.

Mind sorti son esprit du corps de Big Brain et pénétra dans le corps de Chrono à une vitesse telle que ce dernier ne pu l'anticiper.
Ils se retrouvèrent tous deux dans le plan astral.

-Vous avez quand même réussi à entrer dans ma tête??? Demanda Chrono surpris.

-Oui,dans cette dimension là tu n'es pas assez puissant pour m'affronter,c'est moi qui vais prendre les reines maintenant.

-NOOOooooooon!!!

-Je suis désolé...mon fils.




Le corps astral de Tim Scott/Chrono se désintégra complètement.



Dans la réalité les Protectors se penchèrent sur le corps sans vie de Big Brain.Elisa était nue,elle avait détruit ses vêtements en prenant une forme de flamme.Curtis un peu gêné lui passa sa veste pour qu'elle se couvre avec,il osait à peine la regarder.Timothy secoua le corps de Big Brain.

-Professeur? Professeur?

-Je crois qu'il est mort Tim,lui dit Stronger,je ne sais pas ce que Chrono lui a fait mais Charles est mort.

-Non je ne suis pas mort.

Ils levèrent tous les 4 la tête en sursautant vers Tim Scott/Chrono qui se leva.Il leur sourit.Curtis lu dans son esprit et compris aussitôt.

-Charles? Demanda-t-il.

-Oui c'est bien moi, répondit "Chrono",c'est moi Charles,je suis dans le corps de Tim à présent je vais prendre sa place."Tim Scott" est mort je devais le faire.

-Putain...,dit Stronger en secouant la tête,tu ne recules devant rien toi.

-Et toi tu ne changes pas Emilio, lui répondit Mind/Chrono en lui souriant,tu ne réalises pas que je suis plus âgé que toi.

-J'ai arrêté de vous vouvoyer le jour où Catherine est morte,je n'épprouve plus aucun respect envers vous...même si je défends toujours cette noble cause de paix entre humains et mutants.

Mind/Chrono hôcha la tête.

-Je vois...je comprends.

Elisa s'approcha de lui.

-Charles...

-Si j'ai pris possession du corps de Chrono c'est pour avoir l'opportunité de voyager dans le temps et de réparer mes erreurs à chaque époque.J'aurais besoin de votre aide à vous tous.

-Moi je suis pour,lui dit Elisa

-Moi aussi,si y'a moyen de sauver les vies de ceux que nous avons perdu j'suis partant...mais vous ne serez pas mon chef je suis un héros "indépendant", dit Stronger.

-Moi je ne peux pas rester ici professeur,lui dit Curtis.

-Je dois retrouver mes amis à mon époque au début de l'an 2000,je suis désolé, dit Timothy.

-Je comprends,dit Mind.


Curtis s'approcha de Timothy.

-Je viens avec toi.


Ensemble les deux jeunes hommes s'en allèrent pour retourner à l'époque de Tim Scott le jeune homme de 20 ans qui faisait parti des Protectors à l'époque où ceux-ci étaient tous vivant et où il était un jeune homme innocent.En voyant le monstre qu'il était devenu dans le futur il se jura qu'il ferait tout pour rester dans le droit chemin et ne pas être cet homme là.
Ils dirent au revoir aux trois derniers Protectors survivants de l'époque et disparurent dans le portail de téléportation créé par Timothy.


A SUIVRE...


Dernière édition par Justice le Jeu 27 Jan - 4:32, édité 2 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Jeu 20 Jan - 2:51

INTRO.

Il était une fois une jeune fille congolaise qui était né avec le don de manipuler les éléments climatiques.Ce pouvoir se manifesta à ses 6 ans lorsque ses parents furent tués dans une fusillade au cours des affrontements entre congolais et rwandais. Le choc émotionnel causé par cet événement traumatisant réveillan ses pouvoirs latents.
Orpheline, elle era dans la rue et fut adoptée par un sorcier nommé Moussa Olambia.Ce dernier avait pour habitude d'adopter des enfants trainant dans la rue (voleurs ou prostituées) pour leur apprendre la magie et en faire des bandits professionels. La jeune fille grandit élevée par lui mais às es 16 ans elle se révolta, comprenant que ce qu'il lui apprenait était malsain.Elle s'enfuit alors avec les autres membres de son groupe à ses trousses. Elle les tua avec ses pouvoirs pour se défendre mais par la suite elle regretta cet acte et se promit de ne plus jamais supprimer de vie humaine.
Elle fut introuvable et Moussa se promit que le jour où il la trouverai il se vengerai.
La jeune fille, pour sa sécurité, s'installa dans une tribu au coutume primitive vivant au find fond d'une forêt du pays. Là elle fut considéré comme une jeune déesse grâce au bien qu'elle leur procurait avec ses pouvoirs pour manipuler le climat.
Cette jeune fille se nommait MARILYN.



Episode 10:African Storm/Tempête africaine Part.1


Musique du générique: Tina Turner "We don't need another hero"
https://www.youtube.com/watch?v=cxkyHpcdXHo



LE PRESENT.

Alors que John Drake était resté au manoir pour veiller sur les jeunes étudiants et attendre le retour de son ami et allié Tim Scott qui était porté disparu, les autres membres du groupe "Protector" étaient partis en mission au Congo. Une forte tempête s'était abattu sur le pays et leur leader Charles Parker alias Mind avait senti que ce phénomène climatique n'était pas naturel et qu'il devait être causé par la manifestation d'un pouvoir mutant.Ne voulant pas en dire plus à ses alliés il leur promit d'apporter plus d'éclaircissement une fois arrivé là-bas.
A ses côtés se trouvent les héros Emilio cortez/Stronger (homme invulnérable à la force surhumaine), Catherine Ryde/Shadowghost ( adolescente surdouée qui peut se rendre intengible pour passer à travers les objets solides comme un fantôme),Terrok (l'extraterestre muet qui modifie les émotions des autres avec ses phéromones),Benjamin Lebeau/Project (le français qui peut charger les objets qu'il touche pour les faire exploser comme des bombes),Anna Miller/Aspirator (qui ne contrôle pas son pouvoir d'absorber les pouvoirs et l'énergie vive des gens qu'elle touche et de ce fait doit porter des gants et se couvrir) et enfin Tony Parkinson/Metalica (un jeune homme costaud qui peut transformer sa peau en métal et avoir une force surhumaine sous cette forme et être invulnérable).

Ensemble ils étaient dans le jet en direction de l'Afrique centrale.Mind et Shadowghost étaient au volant.La jeune adolescente ne cessa de penser à Stronger et commença à se demander si elle n'épprouvait pas des sentiments pour lui.Elle avait du mal à se l'avouer elle-même alors l'avouer à lui révélait de l'impossible surtout avec son caractère antipathique, il risquait de lui rire au nez avant de la rembarrer. Elle avait aimé la façon dont il s'était inquiété pour elle lorsqu'elle a failli mourir sur l'île SENTINELLE lorsqu'un des gardiens l'avait électrocuté.Elle avait aussi remarqué à quel point il pouvait se montrer protecteur envers elle et les autres jeunes même si d'un certain côté elle trouvait ce comportement un peu lourd,elle avait un faible pour lui cela ne faisait aucun doute. Elle craignait quand même que Stronger veuille trop la protéger.Elle n'était pas une fille comme les autres,elle était surdouée et pouvait se débrouiller seule sans avoir besoin que quelqu'un soit derrière elle pour la materner.Son leader Mind le savait c'est pas pour rien qu'il l'a recruté dans son équipe de super héros.

Elle avait remarqué comment Project et Aspirator s'étaient rapproché ses derniers temps.Elle les regarda dans le rétroviseur et ressentait un peu de jalousie à leur égard car elle aurait voulu vivre la même chose mais ça n'était pas facile pour elle qui tombait amoureuse si facilement.

"De toute façon Benjamin ne peut pas toucher Anna sinon elle va le tuer sans le vouloir,bien fait!!!" se dit-elle.

Elle sursauta.

"Seigneur que m'arrive-t-il? Ma jalousie me pousse-t-elle à devenir cruelle? Anna n'a pas choisi d'être né ainsi et je ne peux compatir à sa souffrance, je ne devrais pas jouir de son malheur".

Elle se concentra sur la route et essaya d'éviter de penser à cela.


Lorsqu'ils atterirent ils furent accueillis par les citoyens congolais. Mind réussi à parler leur langue grâce à sa télépathie,il brisa le barrage linguistique avec ses pouvoirs psys et communica avec eux avec aisance. Mais un chef de la police intervint parla anglais à tous les Protectors.

- Je sais qui vous êtes.Vous êtes des mutants comme ceux dont on parle à la télé, j'ai déjà pu admirer vos exploits au journal télé j'en reconnais certains d'entre vous mais les autres me sont inconnus...des nouveaux membres de votre groupe je suppose.

Il plissa les yeux,les Protectors se regardèrent tous entre eux.

-Je vous prie de venir dans mon bureau,nous y serons plus à l'aise pour discuter il ne faut pas trop attirer les regards. Les membres de ma patrouille surveilleront votre jet pour éviter qu'il soit pillé ne vous inquiéter pas.


Lorsqu'ils furent tous arrivés dans le bureau,le regard du chef de la police s'adouçit.

-Ici dans certaines régions les mutants sont considérés soit avec craintes, fascinations ou respect. Ici dans la capitale de Kinshasa certains citoyens pensent que vous êtes des sorciers à cause de vos pouvoirs surnaturels.Cela dépasse leur entendement.Les enfants par contre avec les programme télé venant d'Europe ou d'Amérique sont assez fascinés par vos "dons" et souhaitent vous ressembler.

Il émit un petit rire.

-Dans la police que vous dirigez, les agents se montrent-ils aussi clément et accueillant à notre égard que vous? Lui demanda Mind.

-Là aussi ça varie mais tant que je suis chef j'exige que les membres de mon unité fassent l'effort de se montrer le plus neutre possible, après tout seul Dieu jûge nous n'avons pas la vérité absolue quand au fait de savoir s'il est bien ou mal d'avoir des pouvoirs quand on sait qu'on peut les utiliser à des fins bonnes ou mauvaises.Ce genre de sujet abouti très souvent à des débats stériles.

Terrok se tourna vers Aspirator et lui sourit.Elle se sentait un peu soulâgé de voir la côté tolérant de cet homme.Terrok qui devinait ses émotions savait que ça n'était pas facile pour elle de vivre avec un pouvoir aussi dangereux au quotidien.

-Par contre si un mutant devait mettre le désordre ou faire périr des vies,continua-t-il, comprennez que je dois agir en conséquence pour le bien être de mon pays.

-C'est justement la raison de ma venue monsieur, lui dit Mind, je pense que l'origine de cette étrange tempête qui ravage une partie de votre pays n'est pas naturelle mais est le fait d'une mutante.

-Une??? Demanda soudainement Stronger.

-Oui "Une" et je crois savoir qui c'est mais je n'en suis pas tout à fait sûr à 100%, lui répondit-il.

- Et vous connaissez cette mutante? Lui demanda le chef de la police.

-Je pense oui...je viens ici avec mon équipe pour apporter mon aide car nous seul sommes abilités à intervenir pour régler ce genre de problème.

-D'accord, je vous donne le feu vert.


Ils se serrèrent tous deux la main et sortirent du poste de police pour prendre la jeep en direction du village où la tempête sévissait le plus. Arrivés sur les lieux ils purent constater eux-mêmes le désastre.Ils étaient touché de voir des familles pleurer les disparus.Des mamans à genoux à terre en train de pleurer les défunts les bras levé en l'air et priant. Cela était trop pour Terrok qui pouvait ressentir les émotions d'autrui avec ses phéromones,une telle concentration d'émotions vives le mit mal à l'aise.Il alla se mettre à l'écart pour reprendre ses esprits les larmes aux yeux.
Stronger s'approcha de Mind qui observa les dégats.

-Alors comme ça vous connaissez cette "mutante" hein? Lui demanda-t-il, qui est-elle?

-Durant ma jeunesse lors d'un de mes voyages en Afrique j'ai fais la connaissance d'une jeune fille nommée Marilyn, j'ai découvert qu'elle pouvait contrôler le clmat et le manipuler à sa guise. A cette époque elle faisait parti d'un clan de jeunes voleurs menés par un sorcier.J'ai eu à l'affronter alors que je cherchais à faire connaissance avec la jeune mutante. Apparement ce sorcier ne souhaitait pas que je m'approche d'elle,il avait senti mes pouvoirs télépatiques et télékinésiques à des kilomètres et voyait en moi une menace.J'ai perdu le combat contre lui.

Stronger hochâ la tête.

-Peut-être que Marilyn est sous l'influence de ce sorcier, dit-il.

-C'est possible je suis d'accords avec Emilio, rajouta Shadowghost.

-On utilise nos noms de code sur le terrain Shadowghost,ne l'oublie pas, lui reprocha Mind.

-Ah ouais excusez moi, dit-elle en baissant les yeux.

Stronger remarqua qu'elle rougissait,il fronça les sourcils.

-Ce sorcier est connu sous le nom de "ShadowKing" ou le "Roi d'Ombre", dit le chef de la police qui avait suivi attentivement leur conversation, il est très connu dans ce pays et tout le monde le craint.

Terrok revient vers eux se sentant mieux et écouta la suite.

- Je vous demande de faire tout votre possible pour stopper ce sorcier, leur demanda le chef de la police,il en va de la survie de notre pays car tant qu'il possèdera cette femme pour détruire le pays Dieu seul sait quels autres dégâts il peut encore faire.


A SUIVRE...


Dernière édition par Justice le Mer 26 Jan - 1:24, édité 1 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 21 Jan - 6:54







Episode 11:African Storm/Tempête africaine Part.2


En Amérique, John Drake était resté au manoir et continuait d'aller à la recherche de son coéquipier Tim Scott.

"Mais où es-tu allé?" Se demanda-t-il.

Un moment il émit l'hypothèse qu'il devait avoir perdu le contrôle de ses pouvoirs et qu'il avait disparu dans l'espace temps mais ça ne pouvait pas être possible étant donné qu'il avait des années d'entraînement derrière lui.Même s'il savait que Tim avait encore un problème de manque de confiance en lui il maîtrisait bien son pouvoir de voyager dans le temps,la preuve il avait emmené son père on ne sait où jusqu'à finalement l'enfermer à l'époque où il était un bébé.
John eu un petit ressentiment envers son chef Charles Parker car celui-ci l'avait mis à l'écart pour cette mission au Congo.Il ne le comprenait pas,un moment il lui montrait clairement qu'il voulait de faire de lui un chef potentiel du groupe et lorsqu'il s'agit d'une mission importante il descide de ne pas l'intégrer à l'équipe. Il aurait préféré que ce soit Emilio qui reste ici. John trouvait qu'Emilio avait vraiment un sale caractère et qu'il rejetait l'autorité mais au fond il était un jeune homme avec un coeur,un coeur brisé par des souffrances remontant à son enfance mais il avait gardé une humanité et une compassion pour les plus faibles,surtout les plus jeunes. Il se serait senti à sa place en restant ici pour veiller sur les étudiants au côté de Mehdi qui était plus âgé.

Sur son chemin il croisa des étudiants qui jouaient au billard. L'un d'eux, Bobby, le vit et alla à sa rencontre.

-Hey tu fais parti des Protectors non? Lui demanda-t-il.

-Oui c'est bien ça, lui répondit John en lui souriant.

-C'est pas trop ennuyant de rester ici faire du "baby-sitting" au lieu d'aller jouer les héros avec tes équipiers?

Il se mit à rire.John resta calme et garda son sourire qui à présent paraissait faux.

- N'essaie pas de me provoquer petit, toi t'es qu'un gamin qui est encore au lycée tandis que moi j'ai déjà bien avançé dans ma vie.

Il se tourna vers les autres étudiants qui les regardaient.Certains d'entre eux souriaient en voyant comment Bobby se moquait de John.Ce dernier ne se laissa pas intimider par ces jeunes,il avait été ado avant eux et savait comment s'y prendre.Il n'avait que 21 ans et l'adolescence n'était pas tellement loin pour lui.

-Il y'a un moyen plus intéressant d'occuper son temps plutôt que de rester assis là dans son fauteuil à écouter de la musique dans son I-Pod ou jouer au billard, lança-t-il à leur attention.

Bobby plissa les yeux et leva un sourcil en avançant la tête vers lui.

-Ah ouais? Et lequel?

- On ne vous en a jamais parlé mais au sous-sol se trouve une salle d'entraînement souterraine pour nous les seniors. On y fait quotidiennement des simulations de combat.

Une fille noire qui prêtait particulièrement attention à ce que John disait l'interpella.

-Je ne te crois pas une seconde.

-Tu ne me crois pas? Lui répondit John en levant les sourcils,tu veux venir vérifier par toi-même?

La jeune fille ne répondit pas.

-Comment tu t'appelles? Lui demanda-t-il.

-Mélanie.

-Qu'est-ce que tu sais faire Mélanie?

-J'ai une force surhumaine et je peux voler dans les airs.Vous connaissez "Supergirl" la cousine de Superman dans la série télé "Smallville"? Hé ben je sais faire ce qu'elle sait faire, sans les rayons lasers.

John hôcha la tête pour montrer qu'il était satisfait.

-Hé bien vu que tu es si sûr de toi,ça ne doit pas te déranger de venir faire une démonstration dans la "Salle des dangers"?

-La "salle des dangers"??? Dit une autre fille étonnée.

John se tourna vers elle,c'était une asiatique assez fashion dans son look et un peu trop maquillée pour une jeune fille de son âge.

-Oui...ça t'intéresse?

-Bah pourquoi pas? Dit-elle en lui faisant un grand sourire.

Mélanie la regarda méchament pleins de reproches.

-C'est bon Ling t'excite pas.

Elle se tourna vers John.

-Je veux la voir moi cette fameuse "Salle des dangers" pour vérifier si elle est aussi impressionante que tu essaies de nous faire croire.Moi rien ne m'arrête,rien ne me surprendra si tu testes sur moi ces simulations.Ce sera du gâteau.

-Et pourquoi serais-tu la seule Mélanie à y aller? Lui demanda Ling.

-Tout simplement parce que j'ai peur pour votre survie "mes petits",moi je peux réussir les tests haut la main...mais vous j'en doute.

John n'aimait pas trop le caractère autain de Mélanie.

-Elle se la pète trop cette fille,rouspeta entre ses dents Ling qui se pencha vers ses copines.

John mit ses mains sur ses hanches.Bobby devina qu'il avait une idée derrière la tête.

-Bon, dit John, je vais séléctionner 5 élèves parmi vous qui m'accompagneront en bas à la cave et ensemble je vous ferai faire un test...qui se porte volontaire?

Mélanie leva la main.

-MOI bien sûr, dit-elle fièrement.

John regarda derrière elle.

-Personne d'autre? Ling?

La jeune fille asiatique se leva et regarda méchament Mélanie.John sentait qu'elle voulait lui prouvait qu'elle était capable.Bobby se porta aussi volontaire. Helena la jeune fille qui les avait aidé sur l'île SENTINELLE venait d'arriver et avait écouté la conversation sur le pas de la porte.

-Moi aussi je veux participer, dit-elle, j'ai besoin d'améliorer mes pouvoirs pour me perfectionner.

Ling et Mélanie levèrent toutes les deux les yeux en l'air.

-Voilà la "Sainte-nitouche" qui débarque, on parie combien qu'elle va faire de la lèche à John durant toute la simulation, dit Mélanie tout bas.

-Il ne manque plus qu'une personne, dit John.

Bobby se tourna vers ses copains.

-Hey les gars je ne veux pas être le seul mec du groupe,descidez vous.

Mais ses copains étaient un peu gênés et firent semblant de se concentrer sur le billard.

-Pffff vous dégoûtez les gars, j'pensais que vous aviez plus de cran que ça...

Son regard s'arrêta sur son copain iranien.

-Hey Marwan, tu craches du feu non? Ton pouvoir pourrait-être utile,si tu te bats bien pendant les entraînements qui te dit que tu ne seras pas un super-héros plus tard? Le dirlo pourra te mettre dans l'équipe non?

Marwan prit un air dégoûté,on voyait vraiment qu'il ne voulait pas venir mais accepta à contre coeur.

-Ouais si tu veux...

Bobby alla vers lui et le frappa sur l'épaule.

-Voilà!!! Nous sommes cinqs John.Montre nous ta "salle des dangers" qu'on s'amuse.Au moins on va enfin faire un truc intéressant ici, j't'avoue que je m'emmerdais beaucoup depuis que je suis arrivé dans cet hotel.

-Attendez moi là, leur dit John.

Il alla au salon à côté pour demander à Nathanael, le grand frère d'Anna, de surveiller de temps en temps les autres étudiants pendant qu'il va à la cave s'occuper des élèves qu'il a prit sous sa charge.
Les 6 mutants descendent en direction de la salle d'entraînement dont John a parlé.Il entend derrière lui les 5 jeunes étudiants qu'il a choisi parler de leur future entraînement avec enthousiasme.Il se mit à réfléchir à la reflexion de Bobby quand au fait qu'il serait possible qu'ils puissent être les nouveaux Protectors.Cette idée ne déplaisait pas à John...Serait-il possible que ces adolescents soient la nouvelle génération de héros après la sienne? Si certains membres de son équipe étaient amenés à périr lors des missions,ce qu'il ne souhaitait pas, on aurait besoin de nouveaux effectifs.Il était important de prendre des mesures de précautions car on n'était jamais sûr de rien.



Dans le salon, Mehdi vint s'asseoir près de Nathanael.

-Ah tu es enfin sorti de ton labeau,lui dit Nathanael en lui souriant.

-Oui, faut prendre la peine de sortir un peu, lui répondit Mehdi en souriant.

-Une bière?

Nathanael lui tendit une canette de bière.Mehdi secoua sa main devant lui.

-Non merci je ne bois pas d'alcool moi, je suis musulman.

-C'est pas trop ennuyant de rester des heures dans ton labo à construire des machines?

-C'est ma passion donc ça ne peut pas être ennuyant.C'est aussi un défouloir.J'avoue que ma famille qui est restée en Algérie me manque beaucoup. J'ai beau être sociable,j'évite de tisser des liens avec les jeunes étudiants de ce pensionnat car ça me rappelle trop mes jeunes frères et soeurs.

-Tu es l'ainé? Lui demande Nathanael.

-Non, j'ai deux grands frères devant moi.

Nathanael sourit en hochant la tête.

- A propos de petite soeur,je me sens abandonné par ma petite soeur moi, lui confia Nathanael.

-Ah bon pourquoi? Lui demanda Mehdi en fronçant les sourcils.

Nathanael bu une grand gorgée de bière.

-Elle a été intégré trop vite à l'équipe des Protectors.Depuis que nous sommes petits j'ai toujours été là pour veiller sur elle surtout lorsque ses pouvoirs incontrôlables se sont manifestés.A présent elle s'éloigne de moi et passe plus de temps avec son petit ami Benjamin.Nous étions si proches elle et moi, je ne le supporte pas.

Il baissa la tête et observa sa canette de bière ouverte d'un air serré. Mehdi mit sa main sur son épaule.

-Je comprends ce que tu ressens car dans ma fratrie j'ai une jeune soeur cadette avec qui j'étais très proche aussi. A l'époque quand elle a eu 18 ans et qu'elle est entré à l'université j'ai voulu continuer à être toujours sur elle surtout que dans notre culture les parents encouragent sérieusement les aînés à veiller sur leurs cadets surtout les filles.

Nathanael le regarda attentivement.

-Mais ça devenait insupportable pour elle, continua Mehdi, je ne m'en rendais pas compte.J'ai compri plus tard que je faisais pire que bien.En réfléchissant je me suis demandé si c'était une bonne chose de la surprotéger ainsi.Inculquer des valeurs morales et spirituelles à ses enfants est une chose mais il faut les amener tôt ou tard à quitter le nid, être autonome sans être toujours derrière eux sinon ils ne grandissent jamais et restent comme des petits enfants.Il faut les laisser grandir tout en veillant sur eux de loin,Dieu les protège.

-Je te comprends,lui dit Nathanael, mais j'ai pas la même patience que toi malheureusement.Je ne sais pas si je serai capable de me détacher d'elle aussi facilement.

Leur conversation fut interrompu par la sonnerie de la porte d'entrée. Nathanael se leva et ouvrit. Une jolie jeune file blonde se présenta à lui en mini-short avec un T-shirt blanc moulant. Mehdi vint derrière lui voir qui c'était.

-Bonjour,je m'appelle Elisa Drake,je suis la soeur de John Drake et je viens pour le voir. On m'a dit qu'il était domicilié ici.J'ai besoin de son aide.

Nathanael et Mehdi se regardèrent tous les deux.Ils étaient surpris de savoir que John avait une soeur dont personne ne leur avait parlé.


A SUIVRE...


Dernière édition par Justice le Jeu 27 Jan - 4:35, édité 3 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Mer 26 Jan - 1:20






Episode 12:African Storm/Tempête africaine Part.3


AFRIQUE-Au Congo:

Les Protectors (Mind,Shadowghost,Stronger,Terrok,Project,Aspirator et Metalica) se prépare à aller à la recherche de la mutante Marilyn qui est à l'origine de la tempête ayant caûsé des dégâts sur tout le pays.
Mind prit la parole pour donner des instructions à son équipe.

-J'ai parlé au chef du village, d'après ses dires et ceux des autres habitants du village Marilyn était considéré dans cette partie du pays comme une déesse car lors de période de sécheresse elle provoquait la pluie pour faire en sorte que toutes leurs récoltes ne périssent pas.Le chef se sent triste et révolté d'avoir perdu sa femme dans la tempête, à présent ils craignent tous les mutants.

-Vous ne leur avez pas expliqué que Marilyn pourrait être sous l'influence d'une entité maléfique? Lui demanda Shadowghost.

-J'ai essayé...mais ils ne peuvent pas croire qu'une "déesse" puisse capituler face à un sorcier sinon alors ça n'est pas une vraie déesse.Ils voient ses agissements comme une trahison envers eux.Leurs croyances sont très remise en question.

-Je comprends pas qu'on puisse raisonner de manière ausi arriérée, rouspeta Stronger, j'aime pas la mentalité des gens de ce pays.

-Stronger ça n'est pas à nous de jûger les moeurs des autres cultures,lui dit Metalica.

-Comment peux-tu prendre leur défence en restant aussi calme toi??? Lui dit Stronger en haussant le ton, cette femme n'est pas responsable de ses actes,au début ils la vénéraient et à présent ils la considèrent comme si c'était une sorcière presque car elle a perdu le contrôle.Ils ne veulent pas croire que quelqu'un d'autre puisse être responsable de cela.

-Stronger calme toi, lui dit Project, je suis également révolté mais je suis quand même d'accords avec Metalica.

-C'est pas parce qu'on vit en Amérique qu'on doit croire que la mentalité des autres pays est moins bonne, rajouta Metalica, il existe des injustices aussi là où on vit qui sommes nous pour commencer à jûger ce qui se passe ailleurs?

-La peur des mutants existent aussi chez nous en Amérique mais ici je réalise à quel point cette crainte se manifeste de façon différente selon la culture dans laquelle on baigne, dit Project.


Mind intervint dans leur conversation et tenta de clore un débat qui à ses yeux étaient stériles,ça n'était pas le moment de discuter de cela ils avaient plus sérieux à faire.

-Project a raison,dit-il,ceci dit on devrait se concentrer sur cette mission.Le bien qu'on peut faire ici pour sauver la population peut peut-être faire changer le regard des gens du pays sur les mutants.Suivez moi, j'ai eu le temps de faire un scannage psy des environs et il me semble que l'énergie de cette mutant provient de cette forêt.


Il montra du doigt la forêt se trouvant à proximité du village.
Alors que les héros suivirent leur chef,Stronger continua de ruminer dans son coin en restant derrière les autres.Son ami Metalica recula pour se mettre à côté de lui.

-On dirait que tu prends vraiment au sérieux le regard des gens sur les mutants mon frère.

-ça se voit tant que ça? On voit que toi tu as eu la chance d'avoir une vie rose avec une famille qui t'aime comme dans "la petite maison dans la prairie" et en plus quand tes pouvoirs se sont manifestés ta famille t'a quand même acceptée.

Metalica n'aimait pas l'ironie du ton de son ami.Même s'il l'appréçiait il trouvait qu'il devait faire un effort pour mieux communiquer avec les gens autour de lui.

-Je sais que tu as vécu des choses dûres dans le passé mais tu devrais montrer plus de tact quand tu parles en public.Je te rappelle que leur village a été ravagé et que parmi eux ils ont perdu beaucoup de leur proche.Soit compatissant aussi.

Stronger s'arrêta.

-Ah ouais? Je pensais que t'étais mon pote, merci de "prendre ma défense".

-Je ne te casse pas mec mais reconnait que ton intervention manquait de tact,comme toujours, et que dans ue situation pareille ça paraissait maladroit et innaproprié vis à vis des victimes.Je pense que sans le dire ouvertement Mind voulait te corriger là-dessus mais il voulait clore la conversation pour qu'on soit plus concentré sur cette mission.


Stronger s'arrêta de marcher.

-Tu trouves vraiment que j'éxagère dans ma façon de parler?

-Assez souvent oui, lui répondit Métalica en haussant les épaules.

Stronger paraissait embêté et se retourna pour regarder les sinistrés.Metalica s'approcha de lui et lui posa une main sur l'épaule.

-Tu as un bon fond Stronger mais la plupart du temps tu montres le pire de toi même et ça peut mettre les gens autour de toi très mal à l'aise.ça les empêche surtout de voir qui tu es VRAIMENT.

Ils reprirent la route pour rejoindre les autres.Les paroles de Metalica avaien fait réfléchir Stronger.

Devant Shadowghost était aux côtés de Mind.

-ça me met mal à l'aise de voir la police être armé en nous regardant partir, dit-elle.

-C'est par sécurité,c'est surtout parce qu'ils ont peur.C'est déjà une chance que le chef ait donné sa bénédiction pour nous laisser agir sur le terrain,rien que ça c'est déjà beaucoup.

Derrière eux Project prit la main gantée de sa petite amie Aspirator.

-ça va? Lui demanda-t-il en lui souriant.

-Oui.Mais un peu nerveuse,surtout depuis ce jour où nous avons affronté cette femme avec 4 bras.Comment elle s'appelle déjà?

-Khali,comme la déesse.

-Oui c'est ça, "Khali", lorsque je l'ai toûché pour absorber son énergie vive j'ai senti sa personnalité en moi avec tous ses souvenirs.ça m'a beaucou secouée d'avoir en plus des bras supplémentaires me pousser.J'ai dû attendre 6 heures voire plus avant de redevenir complètement moi-même.

-Moi je suis fière de toi car tu as été courageuse.

-Merci...Benjamin.

Ils voulurent s'embrasser mais Aspirator se rappella de se qui ce passerait si sa peau touchait la sienne et elle recula sa tête.

-Je suis désolé!!! Dit elle.

Elle retira vivement sa main de celle de son petit ami et avança plus vite le laissant derrière lui. Terrok s'approcha de Project et mit sa main sur son épaule pour lui montrer qu'il compatissait à sa difficulté de vivre sa relation de couple avec sa petite amie. Vu qu'il ne pouvait pas lui parler il se contenta de lui transmettre quelque phéromone qui permirent à Project d'être moins boulversé par cette épreuve.Il le remercia.


A SUIVRE...


Dernière édition par Justice le Jeu 27 Jan - 4:38, édité 5 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Mer 26 Jan - 1:22

Episode 13:STORM (Introducing Firestar and the Destiny's Child)/Tempête (Firestar et les Destiny's Child entrent en scène).


AMERIQUE.

Dans la salle des dangers John Drake alias Volcano était dans le petit bureau se trouvant au dessus du terrain d'entraînement.Il était assis devant l'ordinateur qui lui permettait de mettre en marche les simulations de combat.L'énorme vitre lui permettait d'observer les 5 jeunes mutants qui étaient en train de s'entraînant en perfectionnant leurs pouvoirs.
Il avait pris note sur un papier des noms des cinq étudiants qu'il avait sélectionné avec leurs capacités surnaturelles, il voulait faire un bilan de leur performance.

*Helena Porter, 17 ans; pouvoirs: crée un champs de force protecteur la protégeant des attaques extérieures.
*Bobby Muray, 16 ans; pouvoirs: contrôle la glace,peut en fabriquer et se transformer lui-même en homme de glace.
*Ling Okuma, 16 ans, pouvoirs:Crée des rafales d'énergie sous forme de feux d'artifice qui explosent lorsqu'ils atteignent leurs cibles.
*Mélanie Blacks, 16 ans, pouvoirs:Force surhumaine et invulnérabilité, peut également voler.
* Marwan Medhini, 17 ans, pouvoirs:Peut crâcher du feu.

Après avoir pris ses notes, il arrêta le programme de simulation et sorti de sa salle d"observation son carnet en main.

-Pas mal du tout les gars, dit-il, c'est la première fois que vous venez ici et vous réussissez déjà votre simulation.Vous vous êtes bien débrouillé bravo.

-C'est facile, se vanta Bobby.

-Prends pas la grosse tête, le programme était au niveau "Easy" du coup c'était sûr qu'on allait gagner qu'est-ce tu crois, lui dit Mélanie.

-Merci de gâcher ma joie...Mélanie, lui dit Bobby avec une grimace.

Elle se retourna vers John.

-Quel pauvre type ce gars,dit-elle doucement.

-Mélanie on se passera de tes commentaires merci, lui dit John.

-Et pourquoi ça? C'est vrai quoi vous êtes censé nous évaluer non, on a quand même le droit de donner notre avis sur notre simulation.Si vous voulez savoir je n'ai même pas utilisé mes pouvoirs du tout tellement c'était con comme exercice.

-Mélanie s'il te plait...tu la fermes!!! MERCI.

Elle resta la bouche ouverte sans répondre, ce qui fit rire les autres étudiants sauf Marwan qui avait les bras croisés et semblait s'ennuyer.

-Tu la ramènes un peu trop Mélanie,nous nous sommes défoulés et c'est ça le principal, lui dit Ling en jouant avec ses feux d'artifice dans les mains.

-Hé merde..., dit Marwan en regardant ailleurs.

John le regarda.

-Un problème Marwan?

-Qu'est-ce que je fous ici avec des gamins pareils moi, dit-il.

-T'es jamais content toi, décoince toi un peu merde quoi!!! Lui reprocha Bobby.

-C'est toi qui m'a forcé à venir ici au départ moi j'étais pas trop chaud, lui dit son ami.

-Bon c'est pas grâve Marwan, si tu veux la prochaine fois tu ne seras pas obligé de participer aux simulations je choisirai un autre garçon à intégrer aux groupes, lui dit John.


Ils sortirent de la salle pour rejoindre le salon. John leur montra les vestiaires pour qu'ils puissent se changer.

-N'oubliez pas de remettre vos uniformes dans les vestiaires là-bas, leur dit John, je vous attend dans le salon.


Il marcha dans le couloir en direction du salon en continuant de prendre des notes dans son carnet.Il savait que cela ne servirait pas à grand chose...sauf si le professeur Charles Parker acceptait d'intensifier leur entraînement pour en faire des nouveaux supers héros. Il craignait un peu que son équipier Emilio lui en veule car il savait que ce dernier n'approuvait pas qu'on entraîne des élèves mineurs à devenir des supers-héros mais il ne culpabilisait pas pour cela car après tout ils étaient guerre.Il était important que même les plus jeunes aient un minimum d'entraînement pour pouvoir affronter l'ennemi.On n'était sûr de rien,il fallait être vigilant et prendre des mesures de précausions. La société craint les mutants et les traquent sans oublier qu'à côté des mutants mal intentionnés souhaietent dominer cette société,il faut une armée pour pouvoir protéger le monde.Malheureusement ils sont en sous effectif,dans leur équipe il n'y a que 9 membres. Leur chef Mind, Shadowghost, Stronger, Chrono,Terrok,Project,Aspirator,Metalica et lui-même Volcano. En plus tous les membres sont relativement jeunes.La cadette n'a que 16 ans mais est une surdouée,quand aux autres la tranche d'âge est entre 18 et 25 ans.La majorité des pensionnaires de cet hôtel sont des étudiants mineurs,il y'a quelques personnes majeures oui mais ces personnes là ne sont pas attirées par la vie de super héros.
Toutes ces reflexions mirent John Drake mal à l'aise et dans l'insécurité.Il était convaincu qu'entraîner les jeunes mineurs qui souhaitaient devenir des super héros était une chose primordiale à faire.Il faut qu'ils soient constament prêt pour el combat au cas où une menace surviendrait pour qu'ils puissent se défendre.


En arrivant dans le salon il fut surpris de voir sa petite soeur Elisa qu'il n'avait plus vu depuis quelques années.La dernière fois ils s'étaient disputés et elle était partie le laissant seul et la revoilà de retour. Il marcha rapidement vers elle sans rien dire et la serra fort dans ses bras.

-Elisa!!! Dit il enfin.

Mehdi et Nathanael qui étaient à côté virent que John commençait à avoir les larmes aux yeux. John lâcha sa soeur et la regarda dans les yeux.

-Qu'est-ce que tu es devenue? ça fait des années que je ne t'ai plus vu.Je n'ai plus eu aucune nouvelle de toi.

-J'ai été prisonnière d'un centre de détention pour mutant, on m'a torturé là-bas j'ai été enchaîné dans une baignoire avec de l'eau glacée pour m'empêcher d'utiliser mon pouvoir sur les flammes...John c'était horrible.

Elle secoua la tête.John lui caressa ses joues de ses deux mains comme pour la réconforter et lui faire comprendre qu'à présent il était là et qu'il ne la lacherai plus jamais.Il serait toujours là pour elle.

-Des gars qui étaient prisonniers comme moi m'ont aidé à m'évader avec eux, continua-t-elle,un des membres du groupe était un super héros hors la loi d'après ce qu'on m'a dit.Il nous a hébergé chez lui dans sa chambre d'étudiant.Au bout d'un moment j'en avais un peu marre de traîner avec ces gens alors j'ai quitté le groupe, surtout que j'étais la seule meuf avec une autre plus jeune un peu zarbie.J'ai fais des recherches dans des maisons communales et j'ai appris que tu étais pensionné ici comme étudiant.Je voulais revenir te voir en souvenir du passé.

-Tu as bien fais Elisa,je suis tellement content de te revoir si tu savais à quel point tu m'as manqué.Ne plus avoir de contact avec toi me rongeait chaque nuit.Ce fut une épreuve difficile surtout avec la mort de papa et maman.

Elisa fronça les sourcils et retira les mains de son frère de son visage.

-Oui je sais merci de me le rappeller!!!

-Je suis désolé...

-Désolé de vous interrompre,leur dit Mehdi, mais je crois que vous devez venir voir ça.

Ils quittèrent le hall d'entrée pour aller au salon qui se trouvait juste à côté. Les cinq étudiants que John avait entrainé vinrent aussi dans le salon.John remarqua que Mélanie s'était doûché car ses cheveux étaient mouillés.

-C'est la confrérie qui attaque en ville!!! S'écria Bobby.

-Je vois ça,lui dit John, ils sont à la gare du centre ville.Je crois qu'ils vont faire un attentat là-bas.La police ne peut rien faire c'est impossible.

-Les Protectors sont partis au Congo avec ma soeur, lui dit Nathanael, il faut que quelqu'un d'autre ici interviennent.

-Ta soeur fait parti des Protectors Nathanael ne l'oublie pas, lui dit Mehdi.

-Et bien elle ne devrait pas être avec eux, lui dit Nathanael sur la défensive.

-Hey, calmez vous, leur ordonna John,Nathanael a en partie raison, il faut que quelqu'un d'autre intervienne.Je vais aller en ville avec les cinq élèves que j'ai entraîné pour affronter la confrérie.

-Tu penses vraiment que c'est une bonne idée d'emmener ces jeunes sur le terrain,ils n'ont pas d'expérience, lui dit Mehdi.

-Je pense qu'ils sont capables Mehdi, et nous n'avons pas le choix il faut intervenir sinon des innoçents vont mourrir dans cette gare.Ils ont tous des pouvoirs offensifs et Helena pourra nous protéger des attaques extérieures avec son champs de force.

-J'aimerai venir aussi, lui dit Elisa.

John se tourna vers sa soeur.

-Tu en es sûr?

-J'en ai vu des dures John, je sais me défendre te prend pas la tête.

- Okay, alors venez tous avec moi.

A 7 ils s'en allèrent pour aller combattre la confrérie en ville.


A SUIVRE...

avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 28 Jan - 3:38











Episode 14: African Storm-ShadowKing Part.1/Tempête africaine-Le Roi d'Ombre Part.1


LE CONGO:

Les Protectors continuèrent leur route dans la forêt. Leur leader Mind continua de scanner les environs avec sa télépathie pour répérer la mutant Marilyn qui était à l'origine de la tempête qui avait dévasté une grande partie du pays. Il retira ses mains de son frond.

-Je la sens, dit-il.

Les nuages devirent noirs dans le ciel et un éclair en sorti pour frapper le centre de la forêt.

-Marilyn est là, venez vite!!!

Les Protectors se dirigèrent en courant vers la clairière d'où venait la source d'énergie créée par Marilyn. Ils s'arrêtèrent de courir lorsqu'ils furent arrivés là et regardèrent avec stupeur la mutante faire sortir de ses mains des éclairs qui tournaient autour d'elle. Elle irradiait telle une déesse dans les airs ses longs cheveux noirs secoués par le vent. Elle était presque nue et avait pour seul vêtement un slip en daim et sa poitrine était à l'air libre.

-Mind,cette femme est très belle et effrayante en même temps, constata Shadowghost.

-Le Roi d'Ombre la contrôle totalement grâce à ses forces démoniaques,ça n'est pas la Marilyn que j'ai connue il y'a plusieurs années lorsqu'elle était encore enfant. Je dois la délivrer de l'emprise de ce sorcier sinon son âme sera damnée à jamais.

-Et comment allez vous vous y prendre boss? lui demanda Stronger.

-Je dois être honnête avec vous, je n'y connais pas grand chose à la magie noire et je ne garantis pas être de taille à gagner mon affrontement contre lui mais je dois essayer.

-Vous honnête? Lui dit Emilio, c'est une première chez vous d'être "honnête".

-Stronger s'il te plait, lui dit Metalica sur un ton de reproche.

-En tant qu'homme scientifique et catholique j'ai appris par expérience que tout ce qui touche à la magie, qu'elle soit noire ou blanche, moins on s'en approche mieux c'est, dit Mind.

-La magie? Vous croyez vraiment à ces conneries vous? Dit Project.

-T'y crois pas toi? Lui demanda Aspirator.

-Je suis athé, tout ce qui est superstition j'ai un peu du mal avec je dois avouer, lui répondit-il.

-Tu devrais pourtant, lui dit Shadowghost, j'ai des tas de documentation sur le sujet dans mon PC, je pourrais te les montrer un jour.Chez nous en Amérique on nie beaucoup ces réalités là en ce qui concerne les forces du mal liées à certaines pratiques. ça n'est pas sans conséquences.

-C'est drôle que tu n'y crois pas toi qui as des dons surnaturels, dit Aspirator à Project.

-ça n'est pas la même chose Aspirator, lui dit Project, pour ce qui est de nos pouvoirs mutants il s'agit de quelque de pûrement SCIENTIFIQUE liée à l'évolution du génôme humain.Ce que j'approuve pas ici c'est que le professeur mélange sciences et superstition et ça ça me gêne.

Mind se tourna vers son équipe.

-Ecoutez les gars, que vous y croyez ou n'y croyez pas n'est pas ma priorité pour l'instant.Le fait est que là maintenant sous nos yeux se trouvent une jeune femme sous l'emprise démonique d'un sorcier.

En leur parlant il montra vivement du doigt Marilyn qui dans les airs continuer d'utiliser son pouvoir en lançant des éclairs tout autour d'elle.Le ciel était devenu de plus en plus sombre.Ses yeux étaient devenus tout blanc et des petits éclairs en sortaient aussi.

-Ressaisissez-vous, continua-t-il, je ne veux pas passer cette mission à vous reprendre alors que vous débattez au lieu de vous concentrer sur cette mission.

Il leva la tête pour regarder Marilyn et se tourna vers son équipe.

-Attendez moi ici, je m'en occupe.Je vais tenter de m'approcher d'elle pour la calmer avec mes pouvoirs psys...AAaaaargh!!!


Son visage fut déformé par une grimace et il tomba à terre inconscient. Shadowghost s'approcha de lui et se pencha pour l'observer.

-Une fléchette empoisonnée!!! S'écria-t-elle.

Stronger en reçu également une dans son cou ainsi que Terrok. Eux deux tombèrent à la renverse à terre. Shadowghost se dépêcha de se dématérialiser pour se protéger et être ainsi incapable d'être blessée par des attaques physiques. Metalica se transforma en métal et s'approcha de Project et d'Aspirator pour les couvrir les évitant ainsi de recevoir les flèches empoisonnées.

Des jeunes enfants habillés de petites jupes en daim et maquillés avec de la farine et des tatoutages blancs sur tout le corps sortirent de leur cachette et s'attaquèrent aux Protectors encore présent.

-Shadowghost tu ne remarques rien de byzarre chez ces gosses? Demanda Métalica.

-Oui...ils sont possédés!!!

Leurs yeux étaient rouges brillants. Le Roi d'ombre avait exercé son emprise maléfique sur ces jeunes enfants qui étaient à son service.


A SUIVRE...


Dernière édition par Justice le Ven 28 Jan - 4:53, édité 1 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 28 Jan - 4:30











Episode 15: African Storm-ShadowKing Part.2/Tempête africaine-Le Roi d'Ombre Part.2


Alors qu'ils sont attaqués, les Protectors encore conscient tentent de trouver un moyen de mettre leurs alliés inconscient à l'abris.

-Je vais tous les cacher quelque part,dit Shadowghost, vous trois occupez vous des enfants.

Shadowghost toucha Mind, Stronger et Project et à 4 ils disparurent dans le sol comme des fantomes. Le pouvoir de Shadowghost appellé "Phasing" lui permettait de passer à travers tous les objets solides.Lorsqu'elle utilisait ce pouvoir elle était obligé de bloquer sa respiration ce qui lui demandait beaucoup d'entraînement. Elle pouvait également faire phaser d'autres personnes avec elle lorsqu'elle les touchait.
Ici à l'instant présent cela lui exigeait beaucoup d'effort car ces trois hommes étaient assez lourd, elle devait faire attention de bien resté concentré sur son processus de "Phasing" si elle ne voulait pas qu'ils se matérialisent à 4 dans le sol et meurent coupé en morceaux. Elle pria le ciel pour qu'elle ne capitule pas et ouvrit les yeux pour scruter les alentours du sol et chercher un endroit avec un trou où ils pourraient se réfugier à l'état solide.

A la surface, Metalica, Project et Aspirator firent leur possible pour affronter les enfants sorciers. Project se tourna vers sa petite amie.

-Emprunte les pouvoirs de Métalica ainsi tu pourras aussi te transformer en métal et te protéger de leurs flèches empoisonnées, fais vite!!!

Le jeune fille lui obéit et retira son gant pour toucher le visage de Metalica qui suffoqua un peu mais pu supporter le transfert. Lorsqu'elle le lâcha il respira à grand coup.

-Hé ben il ne rigole pas ton pouvoir, dit-il avec des grands yeux.

De la sueur tombait de son frond.

-Je suis désolé, répondit Aspirator embêtée.

Elle savait quel effet avait ce pouvoir sur les gens qu'elle touchait. Elle voyait cela comme une malédiction et n'aimait pas l'utiliser car elle savait que les gens en souffriraient. L'utiliser sur un de ses équipiers la mit très mal à l'aise mais c'était nécessaire qu'elle le fasse pour pouvoirs donner une chance à son équipe d'affronter leurs ennemis, elle-même n'ayant pas d'autres pouvoirs offensifs.

Project prit deux branches en bois à terre et les chargea d'énergie. Il les brandit devant lui d'un air menaçant.

-Faites gaffe les enfants, il suffit que je lâche ça sur vous et vous explosez. Vous devrez être à l'école au lieu de sortir comme ça dans la forêt pour attaquer les gens.

Un des enfants ne tint pas compte de ses menaces et mit un tube dans sa bouche pour souffler et lâcher une fléchette vers lui mais Aspirator fut plus rapide et s'interposa pour protéger son petit ami en prenant sa forme en métal. Les autres enfants suivèrent le mouvement en tirant des fèches vers eux mais Aspirator les dévia tous en se protégeant avec ses bras. Les fléchèttes ricochèrent sur le métal de sa peau au niveau des bras.
A côté Metalica prit les enfants par le cou et les cogna les uns contre les autres à la tête pour les assomer. Il fit bien attention que sa force surhumaine ne les blesse pas grâvement, après tout ce ne sont que des enfants qui plus est sont sous l'influence d'un sorcier. Ils étaient également victime.

Alors qu'Aspirator continua de se protéger elle et son petit ami, elle s'arrêta un moment perturbée par la méchanceté diabolique du regard rouge de ses pauvres enfants. Project remarqua son désarroi et prit le relai en lançant ses branches chargées d'énergie au sol tout juste devant les enfants qui étaient devant eux. Une énorme explosion s'ensuivit et ils volèrent tous dans les airs en direction de l'autre côté de la forêt.

En haut un éclair zèrba le ciel avant de percuter le sol près d'eux. Project et Aspirator volèrent aussi dans les airs sous le choc et tombèrent sur une énorme branche à terre.Le corps de métal d'Aspirator amorti leur chute empêchant Project d'être blessé.

-Qu'est-ce qui se passe? Demanda-t-elle.

-Je crois que notre Marilyn est devenue encore plus folle, lui répondit Project.

D'autres éclairs frappèrent la forêt et les arbres commençèrent à prendre feux. Le jeune couple vit Shadowghost sortir du sol avec Mind et Terrok dans ses bras. Ces derniers étaient à peine sorti de leur torpeur. Shadowghost avait réussi à les réveiller mais apparement Stronger devait encore être inconscient c'est pour cela qu'elle l'a avait laissé dans le sol pour le protéger en attendant que le combat se termine.

- Les phéromones de Terrok peuvent calmer Marilyn, Mind. Nous devons agir vite car la forêt s'enflamme, il faut calmer tout cela, dit Shadowghost.

-Le seul soucis est que Terrok doit se trouver assez près d'elle pour que ses phéromones puissent l'atteindre, dit Mind, je vais utiliser ma télékinésie pour l'élever dans les airs et le mettre à proximité d'elle.

Terrok ouvrit grand les yeux.

- Ne t'inquiète pas Terrok, lui dit le leader des Protector, je créerai un champs de force télékinésique autour de toi pour te protéger de ses foudres.

Il lui parla dans sa tête.

"Fais moi confiance"

"J'ai foi en vous professeur"

Mind mit ses deux mains devant lui en direction de l'extraterestre venant de Jupiter et mit son pouvoir de déplacer les objets solides à distances en marche.Il fit cela pour élever son corps dans les airs tout en le protégeant d'un champs de force qui le protégea des attaques extérieures comme la foudre. Le champrs de force ressemblait à une bulle transparente comme un écran de verre.

"Tu es protégé des attaques extérieures mais TOI par contre tu peux faire sortir des phéromones du champs de force pour atteindre Marilyn et la calmer"

"Okay c'est noté j'y vais"


Terrok se concentra et commença à faire sortir des phéromones de ses pores. Ces phéromones avaient pour fonction de modifier les émotions des gens sur qu'il voulait exercer une influence. Ici il s'agissait de la calmer en espérant qu'elle reprenne ses esprits.
Etant donné l'énorme colère qui manipulait cette femme, Terrok avait besoin de toute sa concentration pour réussir car c'était le sors d'un pays entier qui était dans ses mains à lui et ses équipiers.
Alors que les phéromones atteignirent la mutante africaine, celle-ci commença à se calmer petit à petit et l'effet de ses éclairs devinrent moins impressionnant.

En bas les autres Protectors obsérvèrent la scène.

-Je crois que c'est en train de marcher, dit Metalica, mais est-ce que les phéromones de Terrok suffiront à l'aider à reprendre le contrôle d'elle-même?

-Je vais prendre le relai, lui répondit Mind, même Marilyn se calme le Roi d'Ombre est encore dans son esprit pour la contrôler. C'est à MOI d'intervenir dans ce cas là pour l'exorciser d'elle.

"Je crois que j'ai réussi professeur" dit Terrok dans la tête de Mind en lui souriant.

Son bonheur fut de courte durée car la joie du professeur baissa brièvement sa vigilance et il désactiva le champs de force croyant que les éclairs stoppés l'extraterestre serait hors de danger...il avait tort car le Roi d'Ombre reprit rapidement le contrôle de Marilyn.

-Tu es bien trop naïf Charles!!! dit-il à travers la bouche de la mutante.

Les yeux de Marilyn devinrent rouge et elle visa Terrok pour le foudroyer violemment. Il tomba dans le vide inconscient.
Mind amorti sa chute avec sa télékinésie et le posa en douceur au sol puis leva son regard vers son ennmi qui avait possédé Marilyn.

-C'est moi que tu veux Moussa? Hé bien allons-y, affrontons nous et mettons un terme à ce conflit. Je t'empêcherai de nuire, tu as causé assez de dégâts dans ce pays.

-Marilyn m'appartient,Charles, le Congo m'appartient!!! J'imposerai mon règne sur ce pays et personne, même pas toi et tes étudiants, m'empêcheront de faire prospérer ma congrégation.


Marilyn leva la tête en arrière et regarda le ciel sombre de ses yeux rouges brillants et rigola à gorge déployée ce qui lui donnait un air encore plus sinistre.


-HAAAAAAAAhahahahahaaaaaaaa!!!


A SUIVRE...


Dernière édition par Justice le Mer 24 Aoû - 5:31, édité 3 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 28 Jan - 23:59













Episode 16: African Storm-ShadowKing Part.3 MIND CONTROL/Tempête africaine-Le Roi d'Ombre Part.3 CONTROLE MENTAL


- C'est pire que ce que j'imaginais, dit Mind.

Shadowghost le regarda et pu voir dans son regard la peur, il avait du mal à la contenir malgré ses efforts pour la cacher et montrer à son équipe qu'il était un homme courageux d'expérience qui savait garder son sang froid.

Aspirator se leva et repris forme humaine. L'effet du pouvoir qu'elle avait emprunté à son allié Metalica se dissipait. Son petit la regarda byzarrement.

-Où vas-tu? Lui demanda-t-il.

- Je vais tenter de faire quelque chose,lui répondit-elle avant de se tourner vers son chef.

-Qu'est-ce que tu as derrière la tête? Ne fais pas de bêtise, lui dit Project.

Elle ne fit pas attention à ses remarques.

-Professeur j'ai besoin que vous m'emmeniez là haut je vais tenter d'absorber ses pouvoirs,si j'ai un peu de sa personnalité et de sa force en moi je pourrai l'affronter d'égale à égale et ensuite je calmerai la tempête.

Mind hocha la tête pençant que c'était une bonne idée mais Project n'était apparement pas d'accords et il se leva pour protester.

-Non, c'est trop dangereux. Je refuse que tu fasses ça!!!

-C'est mon choix c'est moi qui l'ait descidé, lui dit elle.

-Marilyn est trop puissante et puis en absorbant sa personnalité tu auras aussi la personnalité du roi d'ombre en toi, il réussira à te posséder et on n'avançera pas.

-C'est un risque à courir,rétorqua-t-elle, soit on agit soit on laisse la forêt continuer de s'embraser et on laisse ce sorcier mettre son plan à éxécution.Et puis je n'ai pas besoin qu'on me protège constamment.

Elle se tourna de nouveau vers Mind.

-Professeur je suis prête, emmenez moi.

Project couru vers elle.

-NON!!!

Aspirator s'éleva dans le ciel transporté par le pouvoir de télékinésie de Mind qui avait le visage serré. Il pria dans son coeur que l'idée d'Aspirator soit bonne et qu'elle réussisse. Il ne voulait pas que ça tourne mal et qu'il ait la mort d'une de ses élèves dans sa conscience.
Arrivé à la hauteur de Marilyn elle le regarda en face d'un air déterminé. Au fond d'elle elle avait peur mais le cachait car elle ne voulait pas donner au roi d'ombre la satisfaction qu'il avait du pouvoir sur elle. Le visage de la belle jeune femme congolaise fut déformé par un air mauvais et un rouge brûlant et ce à cause de l'influence démoniaque du sorcier qui la possédait. Elle regarda Anna en face avec un sourire diabolique comme pour se moquer d'elle.

-Ainsi tu as l'audace de venir m'affronter en face? Tu es une femme de courage, te tuer sera donc pour moi un honneur.

- Je n'ai pas peur de toi Shadowking, laisse cette femme tranquille.Je te le demande gentillement, si tu le ne fais pas je peux t'assurer que t le regretteras.

-Hahahahahaha...Qu'est-ce que je risque avec toi? Je suis curieux de le savoir.


Aspirator retira ses gants et s'approcha de Marilyn pour lui toucher le visage de ses mains nues. Marilyn commença à suffoquer, la surprise se lisait sur son visage.Ses yeux rouges s'agrandirent.

-AAAAaaaaaah!!!

Aspirator quand à elle se senti mal, elle ne s'attendait pas à ce que Marilyn lui transmette si vite une telle puissance. Elle pensait pouvoir controler le processus de transfert mais malheureusement cela la dépassait.


-Aaaaaargh!!! Professeur j'en peux plus elle est trop forte!!!

Un éclair les sépara et Aspirator se dégagea de l'emprise télékinésique de Mind pour flotter par ses propres moyens dans les airs transporté par les vents qu'elle contrôlait.

-Anna!!! Cria en bas Project en la voyant.

Il se tourna vers Mind et l'empoigna.

-Tout ça c'est de votre faute, vous l'avez entraîné là dedans. Vous SAVIEZ que c'était trop dangereux pour elle!!!

Metalica intervint en tentant de séparer Project de Mind.

-Benjamin calme toi mon frère, Mind contrôle la situation il n'arrivera rien à ta copine.

Project le poussa.

-Et comment peux-tu en être aussi sûr? HEIN??? Regarde ce qu'elle est en train de devenir,elle ne peut pas supporter une telle puissance.

Il pointa du doigt Aspirator qui dans le ciel provoqua une tempête encore plus intense que celle provoqué par Marilyn.

-Je m'occupe d'elle Project, ne t'inquiète pas, dit Mind avant de voler dans les airs.

Il se mit entre Marilyn et Aspirator. Il se tourna vers Aspirator et lui parla par télépathie.

-Comment te sens-tu Anna?

-Professeur...le roi d'ombre, il est en moi...j'ai beaucoup de mal à le contenir et à l'empêcher de me posséder complètement.Vous devriez faire vite d'agir avant qu'il prenne entièrement possession de moi car dans ce cas là il nous contrôlera toutes les deux, Marilyn et moi, et il risque de nous utiliser pour créer une plus grande catastrophe...faites vite par pitié!!!


Mnd se concentra et entra dans l'esprit de Marilyn où le roi d'ombre exercait un contrôle plus grand. Arrivé dedans il vit la jeune femme qui était prisonnière de chaîne.Elle tentait en vain de se débattre pour reprendre le contrôle de son esprit. Autour d'eux se trouvait un brouillard très noir. Deux énormes yeux rouges l'observait.

-Ainsi nous nous retrouvons Charles.Tu viens m'affronter sur mon terrain?

-Oui...pour t'empêcher de nuire et tuer des innocents. Marilyn ne t'appartient pas, je vais te la reprendre.

-C'est perdu d'avance.

-C'est ce qu'on verra.

Le roi d'ombre se matérialisa ensuite devant lui pour l'affronter.
Sa forme astrale avait la forme d'un homme costaud avec des longues griffes au bout des doigts.Il s'attaqua à Mind qui eut le reflexe de se créer une armure pour se protéger de ses attaques. Il créa une épée et se batti contre lui. Le combat fut épique et très serré.Un moment le roi d'ombre réussit à passer avec une griffe à travers son armure pour le blesser.

Dans la réalité le corps de Mind fut prit d'un spasme et il saigna du nez. En bas les Protectors le remarquèrent. C'était troublant pour eux de voir ces corps dans les airs immobile alors qu'en fait le VRAI combat se passait dans leur esprit. Voir leur chef saigner du nez était un mauvais signe, ça montrait que le roi d'ombre avait une longueur d'avance dans cette batagne.


-Oh Non, il est mal en point!!! S'écria Shadowghost.

-Il va réussir ne t'inquiète pas, lui dit Metalica en la tenant par les épaules.

A côté d'eux Project ne dit rien et se contenta d'observer en silence sa petite amie qui dans les airs luttait pour ne pas laisser le roi d'ombre la posséder complètement.

Dans l'esprit de Marilyn, Mind et le roi d'ombre continuèrent de s'affronter dans un combat psy. Mind se ressaisit et laissa tomber les épées qu'il avait fabriqué avec son esprit et transforma ses avant bras en lammes et les utilisa pour frapper le roi d'ombre avec mais ce dernier n'avait aucun mal à parer ses coups mais il n'avait pas deviné que Mind avait plus d'un tour dans son sac car pendant qu'il avait accaparé son esprit il en avait profité pour en même temps aider Marilyn à reprendre confiance en elle pour se libérer de ses liens et ainsi dissiper le brouillard noir qui aveuglait son esprit.
Lorsque le roi d'ombre le remarqua il cria de rage et frappa encore plus violement Mind qui para ses coups avec ses lames. L'avantage qu'avait Mind à présent était le fait qu'à présent il réfléchissait avant de frapper tandis que pour le roi d'ombre c'était la rage qui le guidait et du coup il n'avait aucune technique dans son combat,c'était à présent fini d'avance pour lui.
Mind prit la forme d'une vapeur qui se mit autour de lui et le congela pour lui faire perdre la concentration.Lorsqu'il fut sûr que le roi d'ombre était assez affaibli il lui planta profondément sa lame dans le coeur détruisant ainsi l'esprit du sorcier.
Il sorti de la tête de Marilyn qui à présent avait retrouvé tous ses esprits. Lorsqu'elle remarqua les dégats qu'elle avait caûsé elle créa une pluie qui stoppa les flammes dans la forêt. Mind de son côté s'occupa d'Aspirator qui avait du mal à contrôler ses nouveaux pouvoirs sur el climat.Il entra dans sa tête pour la calmer et l'amener progressivement à arrêter la tempête qu'elle avait provoqué. Lorsqu'ils eurent terminé ils descendirent à terre.

Shadowghost et Project accoururent vers eux.

-Professeur vous avez réussi!!! Dit Shadowghost heureuse en lui sautant au cou.

-Aspirator...chérie tu te sens bien? Dit Projetc à sa copine en lui tenant tendrement les bras.

-Oui merci...j'ai besoin de mes gants, mes mains sont nues je risque de faire du mal à quelqu'un, lui dit-elle.

-Les voici, dit Metalica en venant vers eux lui tendant ses gants.

-Merci, dit elle en les enfilant.


Mind alla vers Terrok qui était coûché à terre grogi.

-Comment va-t-il? Demanda-t-il.

-Il est encore en état de choc, dit Metalica.

Il s'accroupit près de l'extraterestre et posa sa main sur son frond pour apaiser psychiquement sa douleur.

-Je suis là Terrok ça va aller...

-J'ai très mal...

-Calme toi, j'anésthésie ta douleur avec ma télépathie.Il y'a une trousse de soin dans le jet.Quand on y ira je soignerai ton corps. Calme toi.


Une énorme poussière avec des gros morceaux de terre sautèrent du sol et un poing apparu. Le poing donna plusieurs coup et un bras apparu puis un homme couvert de terre.

-C'est qui ça??? Demanda Project les yeux agrandit de surprise.

-... C'est Stronger, merde je l'avais oublié lui, dit Shadowghost en allant vers lui pour le libérer.

Elle le prit par les bras et lui facilita la tache en le faisant passer à travers le sol. Lorsqu'il se leva il regarda la jeune fille méchament.

-C'était une superbe idée de m'avoir enfermé sous terre, lui dit-il ironiquement.

-Je devais vous mettre quelques part pour vous protéger tant que vous étiez inconscient il y'avait des gens qui nous ont attaqué on devait resté concentré sur le combat...ne me remercie surtout pas, lui répondit Shadowghost.

-On retourne au jet, leur dit Mind en mettant le bras de Terrok au dessus de son épaule pour l'aider à marcher.

Metalica porta Marilyn épuisée dans ses bras.
Project mit son bras au dessus de l'épaule d'Aspirator.

-Tu t'es super bien débrouillée, tu as été très courageuse Anna...Bravo.

Elle lui sourit.

-Merci Benjamin.

Elle posa sa main ganté sur son torse. Elle aurait tellement voulu qu'ils s'embrassent là maintenant mais c'était impossible car sinon elle risquait de lui faire mal et le mettre ensuite dans le coma. Elle garda le sourire mais au fond d'elle elle était frustrée, ça lui faisait mal.

Shadowghost marcha derrière eux les bras croisés. Stronger vint près d'elle et mit son bras au dessus de ses épaules.

-Hey petite, merci quand même. Tu as été géniale, je dois reconnaître que pour une petite fille comme toi.

Il lui fit un clin d'oeil auquel elle sourit.

-Merci...sale macho, lui dit-elle.

Ils se mirent à rigoler à deux.


Ils arrivèrent au village où ils furent applaudi par les villageois. Le chef de la police les remercia et les félicita pour avoir sauvé son pays.
Une demi heure plus tard ils quittèrent le pays en jet avec Marilyn avec eux. Durant le voyage Mind et elle ont échangé une conversation télépathique durant laquelle il lui demanda si elle se rappellait de lui car elle était encore très jeune lorsqu'ils se sont brièvement rencontrés il y'a des années ce à quoi elle répondit affirmativement. Il était conscient de son potentiel et il lui proposa de rejoindre son équipe de super héros et elle accepta.
Elle fut le dernier membre et la plus âgée à rejoindre le groupe des Protectors.



Dans les prochains épisodes: Une nouvelle recrue est introduite dans l'équipe des Protectors, entre temps Tim Scott/Chrono est toujours dans l'espace temps revenant de son odysée dans le futur avec un nouvel ami sous le surnom de the Philanthropist.
Big Brain et sa confrérie sont descidés à faire comprendre aux humains qui sont les dignes héritiers de la terre. John Drake/Volcano a créé une jeune équipe débutante avec les étudiants nommés les "Destiny's Child", avec l'aide de sa soeur ils vont faire leur possible pour essayer de contrer leurs plans.
De nombreuses intrigues secondaires vont trouver leur dénouement dans les épisodes à venir...restez connecté car ça va faire très très mal!!!


A SUIVRE...
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 24 Juin - 4:54

Musique du générique : Rihanna « Russian Roulette » (Chew fu Black Russian Fix).

https://www.youtube.com/watch?v=Ft73q7wrKUU












Episode 17: Destiny’s Child VS The Nasty Boys FIRST ROUND.


John alla dans le garage accompagné de sa soeur Elisa, récement arrivé au pensionnat, et des 5 élèves qu’il avait sélectionné pour former un petit groupe de héros destiné à l’aider dans sa mission contre la confrérie des mauvais mutants qui sème actuellement la pagaille au centre ville. Parmi ces 5 étudiants se trouvent Helena Porter alias Protector qui a le pouvoir de créer des champs de force, Bobby Murray alias Ice-T qui a le pouvoir de créer de la glace, Ling Okuma alias Starlight qui crée des rafales d’énergie sous forme de feu d’artifice, Mélanie Blacks alias Richgirl dôté d’une force surhumaine qui la rend également invulnérable ainsi que du pouvoir de voler et enfin Marwan Medhini alias Lockeed qui a le pouvoir de crâcher du feu. Ils prirent la jeep et sortirent du garage en direction du centre ville. John était au volant avec sa sœur à ses côtés. Derrière les 5 étudiants étaient excités à l’idée de s’engager dans leur première mission, John le sentait et semblait un peu inquiet quand à leur grand enthousiasme. Il se disait en lui-même qu’ils ne devaient pas être conscient des dangers que cela représentait de risquer sa vie au combat pour affronter les forces du mal qui régissaient ce monde. S’il y’avait un autre moyen de contrer les attaques de la confrérie John l’aurait choisi sans hésiter mais malheureusement les autres membres de son équipe étant parti en mission au Congo il était en sous effectif et il se voyait forcé de choisir parmi 5 des élèves les plus courageux du pensionnat dans lequel il était domicilié. Il regarda sa sœur du coin de l’œil pendant qu’il conduisait. Cela faisait des années qu’ils ne s’étaient plus vu, il était surpris de voir à quel point elle avait grandi aussi vite. A présent elle avait un corps super développé d’une jeune femme. Elle avait sorti de sa sacoche une photo légèrement usée.

- Qu’est-ce que tu regardes ? Lui demanda-t-il.

Elisa sursauta sortant de sa rêverie et regarda furtivement son frère avant de regarder à nouveau la photo.

- Oh rien, c’est juste une photo de moi et des filles du bar dans lequel je bossais y’a un certain temps, lui répondit-elle.
- Tu étais serveuse ?
- Oui…et strip-teaseuse aussi, j’avais besoin de thune c’était la seule façon que j’avais trouvé pour survivre à ce moment là.

John fut un peu mal à l’aise à l’idée de savoir que sa petite sœur menait un tel mode de vie durant les années où ils ne s’étaient pas vu mais il tenta de ne pas trop le montrer de peur de la vexer, elle ne devait pas en être fier. John regarda la photo : dessus on y voyait 4 jeunes filles ayant entre 17 et 21 ans dont 3 étaient assises sur un fauteuil et la quatrième était debout derrière elles. Elles prenaient fièrement la pause face à l’objectif. Elisa était assise au milieu et à côté d’elle se trouvait deux jeunes filles, l’une était noire avec des mèches blondes frisées comme Béyoncé et l’autre des longs cheveux noirs parfaitement coiffés et éxagérément maquillée. La fille qui était debout derrière elle était assez force et avait ses cheveux bruns coiffés en natte.

- Elles me manquent… surtout la fille forte qui est debout là. Elle était la plus jeune d’entre nous et la plus adorable. Elle s’appelait Nancy et s’était donnée comme surnom « la grosse Nancy » mais nous ses amies nous l’aimions trop pour l’appeler ainsi.

Elisa se mit à rire un peu.

- Je me rappelle comment elle était si fière d’être là, d’être « sexy » et désirée par des hommes qui se déplaçaient exprès pour venir la voir. Elle nous racontait comment à l’école tout le monde se moquait d’elle et à la maison ses parents ne s’intéressaient pas à elle. Là-bas pour la première fois de sa vie elle se sentait « vivre » et aimée.
- Ah… fit John.
- Je me demande ce qu’elle est devenue, je ne sais pas si elle bosse encore au « HellBird », je n’ai plus eu aucune nouvelle d’elle depuis.

Ils continuèrent le trajet jusqu’au centre ville en parlant de tout et de rien. John sentait qu’une gêne s’était installé entre lui et sa sœur depuis son arrivée. Ils n’osaient pas briser la glace quand aux raisons pour lesquelles ils avaient quitté leurs parents et pourquoi ils s’étaient séparés par la suite. John sentait tautefois qu’Elisa se montrait sur la défensive à chaque fois qu’il lui posait des questions sur ce qu’elle a fait de sa vie, de ses rencontres, des amis qu’elle s’était fait en court de route. Comme par exemple ce groupe mutant de hors la loi dont elle lui a révélé en faire parti (* Voir Crossover THUNDERBOLT). Lorsque John lui dit qu’il était content qu’elle n’en fasse pas parti car ce genre de personne n’est pas bon pour elle, elle lui rétorqua qu’elle n’avait pas besoin qu’on lui fasse la morale sur qui elle fréquente.

Ils arrivèrent enfin en ville et purent déjà constater les dégâts que la confrérie avait fait.

- Puuutain de merde, dit Bobby en se levant de son siège pour voir de plus près.

Il était à moitié debout et avait mis sa tête entre John et Elisa.

- Rassis toi Bobby, lui ordonna John.
- Okay chef, dit-il en s’éxécutant.
- On fait quoi John ? demanda Ling en pointant du doigt un des mauvais mutants qui terrorisait des personnes sortant d’une banque.

John reconnu le mauvais mutant surnommé « Cyclone ».

- Je connais ce gars, nous l’avions affronté avec le professeur il y’a presqu’un an lorsque j’ai rejoint le groupe des Protectors (voir premier épisode TOME 1).

Elisa ouvrit la vitrine de son côté et se mit à lancer des flammes dans sa direction mais Cyclone utilisa ses pouvoirs pour les dévier grâce à ses tourbillons et mit alors le feu à quelques voitures. John s’énerva contre sa sœur et la tira vers lui.

- Mais t’es folle ou quoi ? Je n’ai pas donné la permission d’attaquer !!!
- Je me passerai bien de tes ordres John, lui dit-elle, lorsque je faisais parti des Thunderbolt je détestais être là car il y’avait trop d’homme et c’étaient tous des machos, j’espérais que dans un groupe de « gentil » comme celui dont tu fais parti les gars seraient plus évolués mais apparement je me trompe…

Les étudiants assistèrent à la scène entre John et Elisa étonnés.

- Je préfère agir en solo en prenant MOI-MEME mes propres initiatives, lui dit Elisa en sortant de la voiture créant une nouvelle flamme dans sa main droite.

Mélanie se mit à rire en se cachant la bouche avec ses deux mains.

- Je l’aime trop cette meuf, c’est mon modèle, dit Ling en regardant Elisa parti au loin.
- Hé ben mon gars tu t’es fait mettre grave par ta petite sœur, dit Mélanie à l’adresse de John.
- Fermez là un peu les filles, leur dit Helena.

Les deux filles la regardèrent avec dédain. Elles n’appréçiaient pas le côté « intello » de leur camarade de classe.

- ça n’est pas drôle, leur dit John, des vies sont en danger. Si on agit sans mettre en place un plan ça peut être fatal pour la population. A partir de maintenant je veux que vous suiviez MES ordres, est-ce que c’est bien clair ?
- Oui, lui répondit Ling un peu embêté remarquant à quel point John ne rigolait pas.

John sorti de la voiture et invita les 5 étudiants à le suivre.

- A partir de maintenant nous allons nous appeler par nos noms de code, dit-il, Protector active ton champs de force s’il te plait et dirige toi vers Cyclone car le tourbillon qu’il crée ne lui fera rien vu que tu es protégée des attaques extérieures.

Quand il vit que Protector lui obéit il regarda ensuite les autres membres de la confrérie et constata que de nouveaux membres qu’il ne connaissait pas s’y était introduit. Il vit un jeune mutant espagnol de son âge qui pouvait contrôler l’eau, il se tourna vers Ice-T.

- Ice-T, utilise ton pouvoir sur la glace pour congeler le liquide qu’il contrôle, ainsi il empêchera les gens de se noyer.

Starlight s’approcha de Volcano.

- Je vois qu’il y’a dans la banque deux mutants byzarres qui ressemblent à des animaux. L’un ressemble à un crapaud et l’autre on dirait un gros lézard.
- Alors ce que tu vas faire c’est t’occuper du crapaud quand à Lockeed lui il se chargera d’attaquer l’homme reptile.

Richgirl croisa les bras visiblement mécontente.

-Dis donc « l’homme volcan » je ne vais pas rester là à me tourner les pouces pendant que les autres vont s’amuser. Je m’occupe de quoi moi alors ?

Sur la route un homme était sur le point de se faire écrasé par un camion en flamme où à l’intérieur se trouvait un chauffeur qui perdait le contrôle complètement paniqué. Richgirl réagit instinctivement en s’envola en direction du camion en flamme. Elle arracha sans peine la porte côté passager grâce à sa force surhumaine et fit sortir le chauffeur le prenant par la taille pour le faire sortir de son véhicule en feu.
Volcano s’approcha d’eux.

- Tu es servi maintenant, lui dit-il, maintenant tu as du boulot. Mets ta force surhumaine à contribution pour aider les gens qui sont dans le besoin, moi en attendant je vais voir s’il y’a d’autres membres de la confrérie dont je peux m’occuper.
- Ouai en attendant je me suis cassé un ongle, lui dit Richgirl.

Elle vit que Volcano s’éloignait déjà.

- Connard va… dit-elle entre ses dents.

Elle reçut un jet d’un liquide acide qui désintégra son costume au niveau du dos. Elle se retourna et vit un jeune garçon au look gothique qui lui fit face. Il secrétait de ses mains de l’acide et la regarda d’un regard rempli de défi.

- Hey !!! Tu sais combien ça coûte un costume pareil ???

Le jeune garçon fut étonné de voir qu’elle n’était pas blessée.

- Je suis invulnérable mec, ça te la coupe hein ? Viens là un peu que je te donne une leçon.

Elle se mit à voler dans sa direction. Le garçon tourna les talons et s’enfuit se disant qu’il n’avait aucune chance face à une adversaire d’une telle envergure.

- T’en fais pas Acid Rock, je suis là.

Richgirl vit un homme apparaître en sortant d’un trou noir qui se referma derrière lui ensuite.

- Mets toi derrière moi, je m’occupe d’elle.

Richgirl ne ralenti pas et continua de voler en accélérant la cadence dans l’intention de leur faire mal mais l’homme qui venait d’apparaître créa un trou noir dans lequel Richgirl entra. Le trou noir se referma derrière elle et la jeune fille disparu.

-Richgirl !!! Cria Volcano pris de panique.

- Hahahaha, ton amie a disparu parce que j’ai créé un trou noir d’où mon surnom « Black Hole », lui dit son ennemi, mais regarde ce que je peux faire d’autre…

Il allongea son bras et ouvrit sa main. En se concentrant il réussit à créer un autre trou noir tout juste à côté d’Ice-T qui était toujours occupé à congeler les vagues d’eau qu’Hydro contrôlait. De ce trou noir Richgirl apparu et en sorti en fonçant droit sur Ice-T. Ils tombèrent tous les deux violement à terre.

- Et voilà le travail, dit Black Hole à Volcano.
- Merci mec, dit Hydro à Black Hole.

Il continua à utiliser son pouvoir de contrôler les substances liquides pour terroriser la population qui était paniquée. Volcano chercha furtivement du regard sa sœur et la vit qui affronta Vertigo.

- Un combat entre femme j’adore ça, dit Vertigo en la narguant.
- Alors attaque miss, je suis curieuse de te voir prouver ta valeur, lui dit Elisa une énorme flamme dans chaque main.

Vertigo leva les bras en l’air et se mit à les tourner pour activer son pouvoir qui consistait à créer des vertiges chez ses adversaires. Déstabilisée, Elisa se mit à genoux et éteignit ses flammes. Elle n’arrivait plus à se concentrer, autour d’elle le monde se révulsait. Elle se tint la tête avec ses deux mains.

- Ma tête…, dit-elle en faisant la grimace les sourcils fronçés et les yeux à moitiés fermés.
- C’est tout ce que tu as à dire ? Moi qui pensais que tu étais motivée pour te battre je suis déçue que tu ne sois pas à la hauteur, tu me paraissais tellement enthousiaste.
- Ferme ta gueule…Au passage ton collant il craint, tu devrais changer de costume parce que les rayures c’est démodé.
- Tu devrais te battre au lieu de parler pour rien dire, pour l’instant c’est MOI qui ai une longueur d’avance sur toi.

De son côté Volcano fut surpris par la vitre de la banque qui se brisa derrière lui. Le crapaud fut éjecté dehors sous l’impulsion de feux d’artifice créés par Starlight. Il retrouva espoir en son équipe en voyant qu’au moins un membre de la confrérie était KO. Starlight sorti par l’entrebaillement de la fenêtre brisée de la banque avec quelques éclairs de feu d’artifice encore en main.

- Je lui ai mis la pâté grave à ce looser, se vanta-t-elle.
- Hey Starlight, j’espère que je ne te dérange pas trop car moi j’ai besoin d’un coup de main, ce reptile est coriace.

Volcano vit Lockeed qui penait à battre l’homme reptile. Ce dernier résistait facilement aux flammes que Lockeed crachait dans sa direction grâce à sa capacité à cicatriser de manière accélérée.
Starlight lança alors ses rafales d’énergie en visant les yeux de l’homme Reptile qui fut un peu distrait. De son côté Lockeed recracha du feu sur lui et augmenta la pression pour le faire reculer vers un gros fil électrique ouvert mais malheureusement pour eux Reptile avait deviné leur plan pour l’électrocuter et fit une parade qui lui permit de se débarrasser des flammes de Lockeed pour l’attaquer lui et Starlight. Il les prit tous les deux par le coup et les emmena dans un coin de la pièce pour les attacher avec une corde. Il pointa un doigt avec un ongle très long dans leur direction.

-Restez bien là tranquille les mômes, je vais revenir m’occuper de vous. Et toi évite de cracher tes flammes pour vous sauver sinon les cordes vont s’enflammer et vous finirez la journée en « après-midi barbecue ».

Volcano pensa que ça devenait une catastrophe, son plan était complètement raté. Il doutait quand à sa capacité à diriger une jeune équipe. Il vit que Protector était encore consciente toujours protégée par son champs de force. Elle prit une barre de fer pour frapper Cyclone mais elle tomba évanouie sans raison. Son champs de force se désactiva par la même occasion. C’est alors que Big Brain, le chef de la confrérie, apparut.

- Bonjour John, nous nous retrouvons enfin, lui dit-il, depuis tout ce temps je m’étais rendu invisible pour me cacher dans le champs de force de cette jeune fille à son insu. Je vous avais senti venir alors j’ai pris les devants m’informant de votre plan. Là maintenant j’ai descidé d’intervenir car j’estimais que c’était le bon moment.

Volcano le regarda décontenancé.

- Tu aurais du rejoindre ma confrérie à l’époque lorsque je t’y ai invité. Tu es un Dieu parmi les insecte, avec ton pouvoir tu pourrais faire des grandes choses et dominer la terre à mes côtés… mais tu as préféré suivre les idéaux stupides de mon ancien ami Charles Parker. Cela te mènera à te perte. Allons rends toi à l’évidence et reconnais que nous sommes plus forts que vous. Tu as encore une chance de venir nous rejoindre, soumets toi à moi et sois mon serviteur.
- Jamais, lui répondit Volcano le toisant du regard.
- A ta guise…Reptile, occupe toi de capturer le chauffeur de ce camion nous avons besoin de lui pour nos expériences et toi Vertigo cesse de torturer psychologiquement cet enfant et viens avec nous. Nous devons partir.

Black Hole ouvrit un grand trou noir dans lequel tous les membres de la confrérie entrèrent avant de se refermer derrière eux. C’est à ce moment là seulement que Volcano lança des flammes avec ses mains dans leur direction mais ils étaient déjà partis. Il se retourna et accouru vers Protector qui se réveilla.

- ça va ? Lui demanda-t-il.
- Oui, il m’a juste pinçé un nerf…aïïïe ça fait mal putain, lui dit-elle en fronçant les sourcils.
- Les autres sont là chef, lui dit Richgirl en venant avec Lockeed et Starlight à ses côtés.
- Merci de les avoir détaché Richgirl, lui dit Volcano, où est Ice-T ?
- Il est occupé avec Elisa, elle est encore secouée par les vertiges de cette sorcière aux cheveux vert clair, lui répondit Starlight.

Volcano regarda dans leur direction et vit Elisa qui repoussa avec rudesse Ice-T.

- J’ai pas besoin de ton aide, je sais bien que t’essaie de me draguer mais ça ne sert à rien de te fatiguer car t’es trop jeune pour moi…Aoooow putain ma têêêête. J’arrive pas à croire que cette salope m’ait battu en général c’est moi qui gagne lorsque je me bats contre quelqu’un.
- Tu aurais du m’écouter Elisa au lieu d’en faire qu’à ta tête, lui reprocha Volcano.
- Avec ou sans ton intervention on a quand même perdu John, c’est bien la preuve qu’en tant que leader tu crains alors ferme là tu veux ?

Volcano se leva et s’approcha de sa sœur.

- Je ne suis pas un modèle de patience alors de trois choses : la première c’est que durant les missions on s’appelle pas par nos prénoms mais nos noms de code, la deuxième je suis le chef de l’équipe et enfin la troisième c’est qu’en tant que tel j’exige le respect de TOUS les membres de l’équipe.
- Moi tu m’as appellé par mon prénom, lui dit Elisa en croisant les bras.
- C’est parce que je n’ai pas eu le temps de t’en donner un et tu as fonçé tête baissée avant d’écouter mes instructions et… ne fais pas la maligne avec moi s’il te plait.

Il la menaça avec son doigt mais elle ne lui répondit pas, elle se contenta de lui tenir tête avec son regard puis décroisa les bras et s’en alla le détournant en direction de la voiture.
En marchant elle tourna la tête dans sa direction.

- Je maintiens que je n’ai pas besoin de toi « John », j’étais indépendante avant de te retrouver et je le resterai…

Les adolescents furent un peu gêné par ce différent. Pour briser le silence gênant Richgirl lança une boutade à Ice-T.

- Quand à toi tu devrais cesser de draguer les filles plus âgé que toi, tu les fais fuir plutôt. Sors plutôt avec les filles de 2ème année, elles sont plus jeunes et elles ont ton niveau intellectuel.

Elle s’en alla et se mit à rire. Ice-T était visiblement vexé par la remarque de sa coéquipière.

- Et toi tu m’as bien fonçé dessus tout à l’heure non ?
- C’était un accident, lui répondit-elle, je t’interdis d’insinuer quoi que ce soit de salace sinon je te brise le dos…n’oublie pas que j’ai une force surhumaine.


Protector mit sa main sur l’épaule d’Ice-T.

- Tu t’es bien défendu, fais pas attention à elle c’est une peste.

Les policiers, ambulanciers,pompiers et journalistes étaient déjà sur les lieux.

- Bon on y va, leur dit Volcano, il faut partir vite avant que les autorités tentent de nous attaquer…faut pas oublier que les mutants quel qu’ils soient n’ont pas beaucoup la côte ici.

Ils coururent tous vers la jeep et retournèrent au manoir. Le reste du trajet se fit dans le silence coupé par moment par les reflexions de Ling qui commentait ce qu’elle voyait sur leur chemin. Helena s’adressa à John.

- De leur côté j’espère que les autres membres des Protectors s’en sortent bien.
- Je l’espère bien Helena, se contenta de lui répondre John perdu dans ses pensées.


AU MANOIR, fin d’après-midi.

Charles Parker alias Mind, le leader des Protectors, arriva au bord du jet dans le garage du manoir accompagné de son équipe dont les membres revenaient exténués de leur mission de sauvetage au Congo.
En sortant du jet Emilio commenta que c’était une rude journée.

- Je compte bien prendre une biere et ensuite aller me pieuter moi, dit-il.
- Pas avant le debriefing Emilio, lui dit Charles.

Tony se tourna vers Emilio avec un sourire moqueur. Emilio lui rendit son sourire et le désigna du doigt.

- Ouais c’est ça rigole bien toi.

Catherine s’approcha d’Emilio et posa ses deux mains sur ses épaules.

- T’es sûr que tu vas bien toi ? Tu as quand même été empoisonné il y’a deux heures.
- Catherine a raison Emilio, il faut que je t’emmène au bloc opératoire pour voir s’il n’y a rien de grâve chez toi.
- Ça va aller boss, lui dit Emilio en levant les bras en l’air.
- Je préfère que tu viennes quand même, idem pour tout ceux qui ont aussi reçu des flèches empoisonnées. Venez avec moi au médi-lab.

Terrok, Emilio et Marilyn le suivent accompagné de Catherine qui souhaite rester près d’Emilio. Alors qu’ils s’en vont, Tony les regarde s’en aller et se tourne vers ses coéquipiers.

- Les gars vous avez pas remarqué que Catherine traine trop autour d’Emilio ? Demande-t-il.
- Oui j’ai remarqué aussi, lui répondit Anna.
- Pour une ado c’est normal, Emilio est beau gosse, dit Benjamin.
- Tu trouves ? Lui demande Anna en le regardant malicieusement.
- Hé hé hé là, je dis ça sans arrière pensée, s’empressa-t-il de dire en levant un peu ses mains, la seule chose qui me gêne dedans c’est qu’Emilio est quand même âgé pour elle non ? Il a 22 ans et elle 16…elle est mineure faut pas l’oublier.

Ils continuent leur conversation en allant au vestiaire. Après avoir retiré leurs costumes et remit leurs vêtements ils vont au salon attendre leurs coéquipiers.

Au médi-lab, Charles injecte à Emilio, Terrok et Marilyn un produit avec une seringue en forme de pistolet.

- C’est quoi ce truc ? Demande Emilio.
- C’est un produit qui donnera à votre organisme des anti-corps qui vous permettront de les résidus du poison que vous avez reçu lorsque les enfants sorciers vous ont attaqué au Congo, lui répondit Charles.

Il se tourne vers Marilyn et lui dit en Lingala qu’il va utiliser ses pouvoirs psychiques pour entrer dans son esprit et lui donner un cours d’anglais en accéléré en lui transmettant télépathiquement ses connaissances linguistiques pour lui permettre de comprendre et de parler également leur langue. Alors qu’il pose ses deux mains sur la tête de la belle femme congolaise, tous deux sont pris d’un léger spasme et 5 minutes plus tard ils ouvrent les yeux.

- Incroyable, dit Marilyn, je parle parfaitement votre langue.
- Le professeur a un énorme pouvoir, lui dit Catherine.

Benjamin toqua à la porte et entra.

- Professeur, venez vite c’est urgent, dit-il.

Alors que Charles, Terrok et Marilyn s’en vont rejoindre Benjamin, Catherine reste seul avec Emilio dans le médi-lab.
Emilio enfile son t-shirt et constate que Catherine le regarde. Gêné il commence à faire la conversation.

- Les pouvoirs de Charles sont presque flippants parfois, c’est un presque un Dieu ce gars pas vrai ?
- On peut voir ça comme ça. Mais Charles est avant tout un homme bon qui est comme un père pour des gens comme nous. C’est grâce à lui que nous les mutants arrivont à trouver un repère sain en ce monde où règne l’intolérance envers les gens de notre espèce… dômmage que tu ne le vois pas toujours, tu ne remarques que ses défauts, on dirait presque que tu as une dent contre lui.
- Je ne devrais pas ?
- Je ne pense pas non, il reste un homme après tout et de ce fait il n’est pas parfait mais il fait ce qu’il peut pour défendre la cause mutante et instaurer une paix entre nous et les hommes dit « normaux ».
- Est-ce un mal en soi de s’inquiéter du sort des mutants mineurs lorsqu’on sait que cet homme est capable de les emmener au combat ? Est-ce un mal de s’inquiéter des jeunes mutants… comme toi ?
- J’ai beau n’avoir que 16 ans je ne suis plus une enfant je te le rappelle, ça m’énerve que tu ne le réalises pas.
- Je sais j’ai remarqué depuis le premier jour que tu étais plus mature que les filles de ton âge, c’est ce qui me plaisait chez toi.

Il s’approcha d’elle et tint son menton entre ses deux doigts. Catherine fut surprise par ses propos et ses gestes.

- En me souciant de toi Catherine j’ai compris ce que je ressentais envers toi. Je tiens beaucoup à toi. Si j’essaie tant de te surprotéger c’est surtout parce que je veux te garder pour moi tout seul…car je t’aime.

Il se pencha vers elle et l’embrassa sur la bouche. Catherine mit sa main sur la joue d’Emilio. Emilio recula brusquement la regarda puis détourna le regard.

- Emilio qu’y a-t-il ?

Il ne répondit pas et s’en alla.

- Emilio ???


Le jeune latino rejoignit les autres dans le salons. Ses équipiers étaient en train de discuter avec les plus jeunes élèves. Il s’approcha de Mehdi.

- Mehdi que se passe-t-il ?

Avant qu’il ait pu lui répondre on sonna à la porte. Anna se leva pour aller ouvrir et vit un quadragénaire en sueur se présenter à elle visiblement épuisé. Ses vêtements furent tâchés de sueur. John reconnu alors le camionneur que Big Brain et sa confrérie avait capturé tout à l’heure lors de leur combat, il eut un mauvais pressentiment.
Anna attrapa le chauffeur qui tomba à le renverse puis fut surprise par Black Hole qui apparut devant elle en sortant de son trou noir. Il s’empara d’elle et l’emmena avec elle. Laissant le chauffeur à terre.

- Anna !!! Cria son frère Nathanael en courant vers la porte d’entrée.

John et Benjamin le rejoignirent et virent une lettre accroché à la chemise à carreau du camionneur.

« Cadeau de la confrérie ; signé Edmond Harris »

- Oh non, dit John qui avait peur de savoir ce qu’il allait se passer.


A SUIVRE…



Dernière édition par Justice le Jeu 30 Juin - 1:24, édité 3 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 24 Juin - 4:58

Episode 18 : How sharper than a snake thoot/Combien plus aigu que la dent du serpent.



Les autres membres du groupe vinrent rejoindre John, Benjamin et Nathanael à l’entrée.

- Que s’est-il passé ? Demanda Charles.
- Anna a été capturé par un des membres de la confrérie qui a le don de créer des trous noirs pour y enfermer ses victimes, répondit John, il s’en est servi pour emmener Anna avec lui.
- Tu le connais ? Demanda Charles, comment cela se fait-il étant donné qu’il n’est pas répertorié dans nos fichiers ?
- En fait j’ai emmené un groupe d’élève en ville tout à l’heure pour affronter la confrérie qui s’apprêtait à commettre un attentat au centre ville près de Time Square, expliqua John, son groupe s’est agrandi. Ils en ont profité pour capturer ce chauffeur mais maintenant je ne comprends pas pourquoi ils l’ont ramené ici…
- Tu as emmené des étudiants mineurs avec toi en mission ? Demanda Emilio étonné, t’es devenu fou ou quoi ???
- C’était cool quand même, même si à la fin c’est quand même eux qui nous ont mis la pâté grâve, intervint Bobby.
- C’est vrai qu’avec un peu plus d’entraînement on aurait pu gagner mais il faut un début à tout, rajouta Ling.
- Fermez là vous deux, leur dit Helena leur camarade qui avait compris que la situation n’avait rien d’amusant.

Elle se tourna vers leur directeur Charles qui n’avait pas l’air content du tout. Celui-ci prit à nouveau la parole :

- John que cela signifie-t-il ? Tu leur as montré la salle des dangers avant de les emmener en mission ?
- Oui, répondit-il l’air embêté.
- Je suis vraiment déçu tu sais ça ? Je pensais t’avoir mieux éduqué que ça concernant les règles de savoir vivre en tant que héros de cette équipe.

Charles mit ses mains sur ses hanches et secoua la tête visiblement dépassé par les événements. La capture d’Anna, le comportement de John et l’affront de son pire ennemi Edmond Harris, tout cela le secouait.

-Au moins nous avons sauvé des vies pendant que vous tous étiez en Afrique, intervint Elisa.

Tous se retournèrent vers elle.

- Elisa ne te mêle pas de ça, lui ordonna son frère John le regard pleins de reproches.
- Hé regardez ça !!! Dit Catherine en montrant le camionneur du doigt.

Celui-ci était complètement trempé et avait ses mains qui commençaient à se décomposer tout doucement en prenant une forme liquide comme de l’eau avant de se récomposer à nouveau.

- Que m’ont-ils fait ? Demanda-t-il paniqué les larmes aux yeux.

Il regarda à tour de rôle les mutants qui l’entouraient eux-mêmes surpris par sa situation.

- Emmenez le vite au médi-lab, dit Charles, moi je vais contacter Maria qui se trouve en Angleterre.
- Maria votre ex-femme ? Lui demanda Catherine.
- Oui…mon ex-femme, répondit froidement Charles avant de s’en aller sans se retourner.

Catherine se rendit compte qu’elle venait de faire une gaffe. Emilio se mit à rire car cela l’amusait.
Alors qu’ils s’en allèrent tous à la salle de soin médicaux, Charles regarda ses étudiants d’un regard noir puis attendit que son ex-femme lui réponde.

Mehdi retourna au salon et demanda à tous les jeunes étudiants de retourner dans leurs chambres car ils avaient besoin de travailler. Son attention fut attiré par Nathanael qui s’approcha d’un pas descidé vers Benjamin. Il le poussa avec sa main en touchant son épaule.

- Tout ça c’est en grande partie ta faute !!! Dit-il.
- Qu’est-ce que j’ai fais mec ? Lui demanda Benjamin l’air vexé.
- Si ma sœur est en danger c’est de ta faute. Elle n’aurait jamais du t’écouter et rejoindre ton groupe de « héros », je savais que ça n’était pas bon pour elle.
- Il serait temps que tu apprennes à accepter le fait que ta sœur doivent grandir, tu as toujours été trop sur elle.
- Ouai, et en attendant elle est je ne sais où avec je ne sais quel mauvais mutant… s’il devait lui arriver quoi que ce soit de mal je te jure que je serai prêt à utiliser mon pouvoir sur toi pour absorber ta vie et te tuer.
- Calmez vous là !!! Leur dit Charles en criant.

Ils se retournèrent tous vers lui, il avait toujours le combiné du téléphone collé à son oreille droite. Nathanael ne se calma pas, au contraire il prit Benjamin par les bras et l’attira vers lui pour lui faire du mal. Mehdi et Tony s’interposèrent voyant qu’ils allaient en venir aux mains. Mehdi éloigna Nathanael de Benjamin et Tony prit Benjamin par les épaules pour l’emmener au loin mais ce dernier se libéra en bougeant vivement.

- Lâche moi Tony, il a dit qu’il me tuerait. S’il cherche la bagarre je suis prêt moi !!!

Il sorti un jeu de carte de son jean’s et choisit une carte au hasard qu’il chargea d’énergie.

- Approcha là Nath’, je te lance cette carte en plein visage et tu exploses…viens je t’attends !!!
- Non Benjamin, lui dit Tony en prenant le poignet de son bras où il tenait sa carte chargée.

Terrok l’extraterestre intervint et utilisa son pouvoir de manipuler les émotions d’autrui avec ses phéromones sur Nathanael et Benjamin. Il se chargea de les calmer. Les deux ennemis se calmèrent subitement et allèrent s’asseoir chacun sur un fauteuil.
Charles vint vers eux.

- Je viens d’avoir Maria, elle viendra très tôt demain matin avec son mari pour s’occuper de notre patient.

Les élèves héros de Charles remarquèrent qu’il avait l’air byzarre.

- Vous allez bien professeur ? Lui demanda Mehdi.
- Oui, Mehdi… c’est juste que cette journée a été assez éprouvante pour nous tous. Je propose que nous allions tous nous coucher. Je vais aller montrer à Marilyn notre dernière recrue sa chambre.

Alors qu’il quitta la pièce avec la femme congolaise, Terrok continua d’exercer son influence sur les deux jeunes hommes qui s’étaient disputés. Il le poussa à aller rejoindre chacun sa chambre. Mehdi s’en alla aussi avec Tony à ses côtés.

- Elle est très belle cette femme, dit Mehdi, elle vient du Congo là où vous avez effectué votre mission ?
- Oui, c’est elle qui était à l’origine de cette forte tempête, lui expliqua Tony, elle était sous l’influence démoniaque d’un sorcier nommé « le Roi d’ombre ». Il était très coriace j’avoue, nous avons du tous unir nos forces pour l’affronter et nous avons vaincu. Maintenant Marylin est la dernière mutante à faire partie de notre groupe.

Derrière eux, John emmena Elisa dans sa chambre à coucher à lui expliquant qu’elle dormira là et que lui dormira au salon cette nuit. Lorsqu’il revint au salon il vit Emilio qui revint du médi-lab.

- Comment va le gars ? Demanda John.
- Son état a l’air de se stabiliser, lui répondit Emilio, je peux te parler un moment ?
- Oui bien sûr, de quoi veux-tu parler ?
- C’est à propos de cette mission, je trouve que tu sérieusement déconné d’avoir embarqué ces gosses inexpérimentée dans une mission aussi dangereuse.
- Je n’avais pas d’autre solution Emilio tu voulais que je fasse quoi ?
- C’est pour tenter de plaire au dirlo que tu l’as fait ? Tu voulais lui prouver que tu étais aussi capable de lui ? Tu voulais l’impressioner ?
- Qu’est-ce que t’insinues ?
- T’as de la merde dans les yeux ma parole…t’es tellement aveugle que tu ne vois pas qu’à côté de Tim tu es le deuxième chouchou de Charles. Il veut faire de toi le chef de l’équipe mec.
- Ah bon…

John mit ses couverture sur le fauteuil faisant semblant d’être occupé en faisant peu attention à ce qu’Emilio venait de révéler.

- Je ne montre pas beaucoup mes émotions, dit Emilio, mais… j’avoue que depuis que je t’ai connu j’ai commençé petit à petit à avoir beaucoup d’estime pour toi car t’es quelqu’un de très courageux et t’es un chouette gars aussi car tu sais te montrer responsable. Si tu veux être un bon chef il va falloir que tu prouves que tu vaux mieux que Charles…en commençant d’abord par éviter d’impliquer des gosses dans les missions.
- Oui mais toi-même tu as encouragé les élèves à se battre lorsque nous étions sur l’île SENTINELLE non ? En quoi ton aptitude est différente de la mienne ?
- Nous nous trouvions pas dans la même situation, nous étions devant un mûr tandis qu’ici tu avais encore la possibilité de choisir une autre alternative. Je comprends que tu te sois senti perdu mais la prochaine fois réfléchis et évite de refaire ce que tu as fais.

Les deux alliés se dirent bonne nuit et Emilio alla dans sa chambre se coucher. Alors qu’il s’apprêtait à éteindre la lumière de sa lampe de chevet, il vit Catherine qui entra dans la pièce en passant à travers la porte. Elle était en robe de nuit. Elle s’assit au bord du lit et se pencha vers lui pour l’embrasser mais Emilio la repoussa doucement.

- Non Catherine, ce baiser tout à l’heure c’était une erreur…je suis désolé.
- Pourquoi ça ? Demanda-t-elle l’air perdu.
- Ça ne serait pas convenable qu’on entretienne une relation maintenant, j’ai fais une bêtise, je suis désolé de t’avoir donné de faux espoirs.

La jeune adolescente se leva et quitta la chambre attristé et traversa la porte grâce à son pouvoir.

« Pauvre idiote » se dit-elle « Tu as voulu jouer les allumeuses et maintenant voilà le travail. J’ai vraiment l’impression que je n’obtiendrais jamais l’amour. D’abord c’est John qui me repoussait et maintenant c’est Emilio qui me fait prendre un rateau… ».
Elle marcha seule dans le couloir sombre et lâcha ses larmes qu’elle avait retenu car elle ne voulait pas qu’Emilio la voie dans cet état là, elle était trop fier. Elle était également trop fier de remarquer qu’elle avait un problème, qu’elle était attiré que par les hommes plus âgés et que c’était plus fort qu’elle de s’attacher à eux pour obtenir une quelconque faveur.

Elle fut surprise par un flash de lumière devant elle. Elle mit son bras gauche devant son visage et se pencha un peu sur le côté. Lorsque l’intensité de la lumière devint moins forte, elle retira son bras et regarda mieux et fut agréablement surprise de ce qu’elle venait de voir.

- Timothy !!! S’écria-t-elle.

Elle vit que son allié et ami était accompagné d’un jeune homme métis. Ils sortaient d’un portail de téléportation fait par Timothy lui-même. Catherine comprit qu’ils entraient d’un voyage dans une autre époque.




Dans sa chambre, Charles Parker était assis dans son lit en train de feuilleter un album photo dans lequel se trouvaient des anciennes photos de lui et son ex-femme Maria Mac Culink lorsqu’ils étaient encore mariés.
« Je regrette de ne pas avoir pu te rendre heureuse à cause de mes erreurs Maria » se dit-il tristement.
Il se remémora la période où ils avaient établi des projets ensemble mais malheureusement tout tomba à l’eau à cause de leurs différends sur la façon de traiter le sors des mutants. Le pire fut lorsque Maria apprit qu’elle ne pouvait pas avoir d’enfant, c’est comme si le monde s’était écroulé autour d’eux. Maria s’est endurcie et s’est mise à travailler très dur pour aider les gens dans le besoin. Sa stérilité la motiva à fonder un orphelinat lorsqu’elle alla s’installa en Angleterre son pays natal. C’est comme si elle voulait combler son besoin légitime de materner des personnes en bas âge. Maria a toujours été une femme généreuse, c’est cela qui avait séduit Charles lorsqu’il l’avait rencontré. Ils auraient pu faire tellement de choses ensemble.
Il ressenti le besoin de se confier à une personne de confiance et entra en contact télépathique avec Terrok l’extraterestre muet dont la chambre se trouvait tout juste à côté de la sienne.

« Terrok tu me reçois ? C’est Charles, j’ai besoin de me confier à un ami. »
« Je vous écoute professeur, qu’y a-t-il ? »
« J’ai envie que tu me parles de Maria. Lorsque je t’ai délivré sur l’île SENTINELLE tu m’as appris que tu l’avais rencontré pour la première fois elle et son mari astronaute lorsqu’ils sont venus en mission sur ta planète natale »
« Je vous ai déjà tout dit professeur, que voulez-vous savoir de plus ? Je vous ai beaucoup observé à votre insu ces dernières semaines et je sens comme si vous vous ressassiez sans cesse le passé, comme si vous n’arriviez pas à vous détacher de vos remords ».
« Tu as une très bonne intuition mon cher ami. Ton pouvoir de ressentir et manipuler les émotions d’autrui avec tes phéromones égale presque mes dons psychiques ».
« En effet, cela devrait vous amener à vous dire que si certains êtres aux pouvoirs surnaturels peuvent rivaliser avec vous ça signifie aussi que vous même n’êtes pas un Dieu… que vous n’êtes qu’un être humain, que vous êtes imparfait. »



Les dires de Terrok firent réfléchir Charles.

« Vous avez un grand rôle à jouer pour l’avenir de l’humanité Charles » continua Terrok « Votre rêve pacifique de coexistence entre humains et mutants fait de vous le Martin Luther King des mutants, apprenez à voir le positif de votre travail aussi et sachez que c’est grâce à vos erreurs que vous apprenez et grandissez ».
« Comment connais-tu Martin Luther King ? On parle de lui sur Jupiter ? »
« Depuis que je me suis installé chez vous je passe beaucoup de temps à la bibliothèque et sur internet, Mehdi a eu la gentillesse de m’apprendre à utiliser un ordinateur ».



Le jupiterrien se mit à sourire fier de lui.
Leur conversation fut interrompue par Catherine qui frappa à la porte de Charles.

-Entrez, dit-il.

Il vit alors Catherine entrer dans la pièce avec à ses côtés Tim et un autre jeune homme métis qu’il ne connaissait pas. Ce dernier s’adressa à lui en ces termes :

- Bonjour monsieur, je me nomme Curtis. Je suis le fils adoptif de votre ancêtre Isaïah Parker. Je dois vous parler, j’ai des choses importantes à vous révéler.


A SUIVRE…

avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 24 Juin - 5:02

Episode 19 : He only laugh when I’m hurt/Je ris surtout quand tu as mal.



QG DE BIG BRAIN.

Cela fait presque deux heures qu’Anna Miller alias Aspirator avait été capturé au manoir dans lequel elle était domicilié. C’est Black Hole de la confrérie des mauvais mutants qui s’était chargé de l’arrache à sa famille adoptive en utilisant son pouvoir surnaturel de créer des trous noirs. Anna n’avait rien senti venir, elle était tellement surprise qu’elle s’est laissée emporter. Le voyage semblait avoir duré qu’une micro seconde. C’est un détail du pouvoir de Black Hole qui était assez fascinant : peu importe la distance, cela ne prenait pas beaucoup de temps pour arriver à destination. Lorsqu’Anna avait été emporté dans le trou noir, Black Hole la tenait fermement le poignet de crainte qu’elle n’échappe à son emprise. Le portail s’était fermé derrière elle et tous les deux s’étaient retrouvés dans une pièce noire et Anna s’était senti projetée vers l’avant et une nouvelle porte s’ouvrit tout juste devant eux et ils étaient arrivés dans cette grotte qui était en fait un château construit dans une montagne se trouvant près du grand Kanyon. Ce grand édifice en pierre servait de QG à Big Brain et toute sa confrérie de mauvais mutants.
Anna était seule dans cette grande pièce froide. Elle avait ses poignets attachés à des chaînes se trouvant chacune d’un côté et reliées à un poteau en fer qui n’était qu’une énorme partie de la machine à laquelle elle était reliée.

« Que vont-ils faire de moi ? » se demanda-t-elle en regardant tout autour d’elle.

Elle tenta en vain de se débattre. La porte devant elle s’ouvrit et Big Brain apparu dans l’entrebaillement avec à ses côtés Reptile et le crapaud. Il avait enlevé son fameux costume qui lui donnait un air solennel. Là il portait juste un pantalon noir et un col roulé et ses cheveux blancs mi-longs étaient attaché en une queue de cheval.

- Bonjour jeune fille je me nomme Edmond Harris, je suppose que ton mentor Charles t’a déjà parlé de moi. Nous étions amis lui et moi dans le passé mais nos divergences d’opinion sur les relations humains/mutants ont été sujet de discorde entre nous. Mes expériences passées m’ont fait comprendre qu’il n’y avait plus aucun espoir pour une paix quelconque entre nos races. Je ne suis pas aussi naïf que ton mentor.
- Ce qui est sûr c’est que vous êtes un pervers, lui dit Anna en le regardant avec audace.
- Ksssssssss !!! fit Reptile en sautant tout juste devant elle pour la menacer.

Edmond mit sa main sur son épaule pour le calmer.

- Laisse Hugh, la fougue adolescente je sais très bien ce que c’est. En me voyant comme un pervers je constate que tu me connais bien mal jeune fille. La vérité c’est que je suis tellement aigri que j’ai descidé de prendre des descisions radicales pour établir ma justice pour que nous mutants puissions vivre en paix sur terre et obtenir le respect qui nous revient de droit. Pour ce faire j’ai établi un plan qui consiste à convertir la population humaine en mutant grâce à cette machine à laquelle tu es attachée. J’espère que Charles aura compris le message que je souhaite lui faire passer lorsque je l’aurais mis devant le fait accompli.

Anna ressenti la peur au ventre et regarda tout autour d’elle les installations électroniques qu’Edmond avait établi avec l’aide des membres de sa confrérie. Son regard revint sur les deux mutants qui l’accompagnaient, Reptile et le crapaud.

- Et moi à quoi je sers alors ? Demanda-t-elle, pourquoi m’avoir capturé moi seul ? Qu’est-ce que j’ai de particulier par rapport aux autres Protectors ?
- J’ai envoyé régulièrement un des membres de ma confrérie vous espionner durant toutes ces semaines. Il s’agit de Black Hole, celui qui t’a ramené ici. Grâce à son pouvoir de créer des trous noirs il s’est téléporté jusqu’à chez vous et vous a tous observé à votre insu. Il m’a appris qu’il existait parmi vous une mutante au pouvoir très fascinant d’absorber au toucher de la peau les dons et les connaissances de ses proches pour ensuite les utiliser à sa guise durant un temps limité.

Anna fut étonné de ce qu’elle venait d’apprendre. Cela l’effrayait de savoir qu’ils étaient tous observés durant toutes ces semaines.

- Ce que je compte faire Anna c’est t’utiliser TOI en te faisant don de mes pouvoirs pour que tu convertisses la population humaine de l’Amérique en mutants. Par la suite je m’attaquerai au reste du monde mais chaque chose en son temps, ceci doit se faire par étape.
- Mais comment vais-je m’y prendre ? Demanda Anna, en quoi vos pouvoirs en moi peuvent affecter le métabolisme humain pour en faire un identique à ceux des mutants ?
- Si j’arrive à me rendre moi-même invisible c’est parce que j’absorbe des molécules dans l’air et mon organisme mutant modifie ses molécules là qui par la suite masquent ma présence. J’ai découvert que j’avais ses dons lorsque j’avais à peu près ton âge et en grandissant j’ai appris à perfectionner mes pouvoirs. J’ai appris que je pouvais aussi répandra mon champs d’invisibilité sous forme d’un champs de force offensif comme la femme invisible dans « les 4 fantastiques »… Je suppose que tu regardes beaucoup les feuilletons télés toi qui es jeune, tu sais de quoi je suis en train de parler.
- Oui je suis au courant, rétorqua-t-elle, mais ça n’explique toujours pas en quoi vos pouvoirs peuvent affecter les humains. Comment deviennent-ils mutants ?
- J’y arrive, répondit-il, je suis en train d’expliquer mon évolution pour que tu puisses comprendre la suite. Lorsque je travaillais encore avec Charles, nous avons construit cette machine que voici. Lorsque je l’ai quitté j’ai gardé cette machine avec moi et lors d’une expérience j’ai appris que mon champs d’invisibilité, lorsqu’il est contenu dans cette machine peut-être converti en radiation. Je me suis alors attelé à la tache pour améliorer cette machine et pouvoir ainsi répandre ces radiations dans un champs plus large et quelle fut ma surprise lorsque j’ai appris que ces radiations pouvaient modifier les mutations de l’ADN de l’être humain. J’ai découvert que les humains pouvaient acquérir eux aussi des dons surnaturels !!!
- Vous êtes fou !!!
- Non !!! Je suis ambitieux. Mon seul soucis est que cette expérience m’a beaucoup affaibli à tel point que j’ai failli en mourir et biologiquement j’ai vieilli de 20 ans. J’ai la cinquantaine mais j’en fais 70 à présent. Pour éviter de m’achever complètement je vais me servir de toi donc pour parfaire mon plan. Tu es jeune, tu n’as que 18 ans donc ça ne te tuera pas. Au pire tu auras quelques mèches blanches.
- Mais si vous faites ça pour un pays comme l’Amérique, lorsque vous irez plus loin en vous attaquant à la planète entière vous risquerez de me tuer !!! S’offusqua Anna.
- Ma chère c’est le prix à payer pour que notre race perdure. Ton sacrifice assurera la survie de notre espèce.

Anna lui cracha au visage.

- Vous êtes un malade, des gens comme vous on devrait les enfermer !!!

Edmond s’essuya le visage et se tourna vers ses deux mutants.

- Crapaud, Reptile, occupez-vous de mettre en place les derniers réglages. Nous allons bientôt commencer.

Il s’en alla et ferma la porte derrière lui. Anna en le voyant partir tenta encore une fois de se débattre.

- Nooooooooon !!!


MANOIR DES PROTECTORS, 07h11 du matin.

John, qui dormait dans la salon, fut réveillé par un drôle de bruit. Il se leva en sursaut et repoussa la couverture sur ses cuisses en regardant en direction de là où venait le bruit. Il reconnu la voix de sa sœur Elisa.

- Ling t’es complètement bourré ma fille, dit-elle en gloussant.
- Hihihi * hik *, fit la jeune asiatique comme toute réponse.

John se leva du fauteuil et alla dans le hall d’entrée et surprit sa sœur avec à ses côtés Ling, Bobby, Mélanie et Marwan tous à moitié soul.

- Où est Helena ??? Demanda-t-il en les grondant.
- Elle n’est pas venue avec nous, répondit Ling en titubant.

Elle mit sa main devant sa bouche, elle était toute rouge.

- On n’a pas voulu l’inviter à sortir avec nous en boîte, continua Mélanie, cette meuf est trop coincée, elle ne sait pas s’amuser.
- Hey mec, ta sœur elle en connaît des endroits où y’a de l’ambiance, dit Bobby, elle a des potes vraiment cool. Vu qu’elle les connaît tous, elle a fait en sorte qu’on puisse entrer dans le club alors que nous sommes mineurs.
- Bobby, laisse couler je ne crois pas que ça le réjouisse trop le boss, lui dit Marwan en le prenant par le bras pour l’attirer vers lui.

Les deux jeunes garçons se mirent à cacher leur rire derrière leurs mains.

- Bon ça suffit, retournez tous dans vos chambres. J’en parlerai au professeur tout à l’heure, vous serez sévèrement punis tous les 4 croyez moi !!! Dit John.

Alors qu’ils s’en vont, Bobby se plaint en chemin :

- ça craint, la veille on a combattu des super vilains et ici on ne peut même pas sortir en boîte.
- Vous avez besoin d’être assez mature dans votre tête Bobby, lui dit John de loin, j’ai fais une erreur en vous emmenant vous battre hier et vu votre réaction ça m’attriste de voir que vous vos comportiez de manière aussi puérile.

Mélanie prit Bobby par le bras, elle voyait qu’il voulait répondre.

- Laisse tomber Bobby, lui dit-elle en parlant fort exprès, vu que John a eu l’occasion de nous tester hier cela a flatté son orgueil à mon avis. A présent il est convaincu qu’il est notre chef, ça doit lui faire du bien lui qui est frustré de recevoir des ordres du vieux dirlo.

Alors qu’ils s’en allèrent, John ne sut pas quoi répondre tellement il était choqué par l’arrogance de Mélanie.

- Je…, dit-il.

Sa sœur s’approcha de lui et mis ses deux mains sur ses épaules.

- C’est ça le comble d’être un chef frangin, on devient l’ennemi de tout le monde et on se retrouve seul.

John se dégagea violement.

- Arrête Elisa !!!
- Si tu te prenais moins la tête et profitais de la vie comme je le fais tu serais moins coincé du cul.

John l’empoigna en niant ses protestations lorsqu’elle lui ordonna de la lâcher.

- Les jeunes mutants qui vivent ici sont en danger, si on ne se montre pas assez prudent des gens risquent de découvrir que des mutants habitent ici et ce sera signer notre arrêt de mort. Tu as intérêt à te tenir à carreau.

Elisa réussit à se dégager en créant une grand flamme avec sa main qui surprit John.

- Tu n’as pas changé. Je me rappelle que lorsque nous étions gosses tu voulais toujours prouver que tu étais le meilleur dans tout. Tu te prenais pour le chef et tu aimais te faire bien voir aux côtés de papa et maman, tu étais leur préféré.
- Papa et maman t’aimaient aussi, il n’y a jamais eu de favoritisme.

Elisa ne répondit pas et baissa les yeux puis regarda son frère à nouveau.

- S’ils m’aimaient autant que tu le prétends ils m’auraient accepté telle que j’étais lorsque mes pouvoirs sont apparus au lieu de me traiter de monstre.

John la prit par les épaules.

- Ils ne le pensaient pas Elisa, ils disaient cela car ils avaient peur mais au fond d’eux ils t’aimaient toujours.

Mais Elisa le repoussa et se mit à pleurer.

- C’est faux !!! S’insurgea-t-elle, ils avaient raison de dire que je suis un monstre car je le suis vraiment. Ils sont tous les deux morts par ma faute, je les ai tué. Seul un monstre peut tuer ses propres parents. L’incendie de la maison c’était de moi et tu le sais très bien.
- C’était un accident…

Elle ne dit rien et le poussa pour passer. Elle laissa tomber sur son chemin un petit sachet avec de la poudre blanche à l’intérieur. Elle ouvrit grand ses yeux et sa bouche. John ramassa le sachet et l’examina avant qu’elle ait pu le récupérer.

- ça fait combien de temps que tu te drogues ? Demanda-t-il, tu as encore d’autres choses à me cacher Elisa ?
- J’ai besoin de cette coke pour contrôler mon pouvoir sinon je risque encore de faire du mal à des innocents, se justifia-t-elle.
- C’est pas comme ça que les choses doivent marcher Elisa, lui dit son frère, ici tu peux apprendre à contrôler tes pouvoirs sans avoir besoin de cette merde qui te détruit.
- Rends moi ça, j’en ai marre de t’écouter !!! Lui dit-elle en lui arrachant le sachet des mains.

Elle s’éloigna de lui et se retourna.

- Contrairement à moi tu as toujours eu des privilèges dans ta vie, lui dit-elle, moi je suis maudite.

Elle remit le sachet de drogue dans la poche de son mini-shirt.

- Je vais récupérer mes affaires dans ta chambre et je vais m’en aller, ma place n’est pas dans cette école.
- Et où vas-tu vivre ? Lui demanda John.
- J’ai pleins d’amis, je sais qu’il y’aura quelqu’un pour m’héberger, répondit Elisa, je sais me débrouiller… j’ai toujours su comment m’y prendre pour me débrouiller.


QUELQUES HEURES PLUS TARD…


La scientifique Maria Mac Culink arriva au manoir avec un homme à ses côtés. Charles l’accueillit à l’entrée et après l’avoir embrassé il lui demanda qui était cet homme.

- Charles je te présente mon mari Sean Casaday astronaute membre de la naza, dit-elle, Sean, voici Charles… mon ex-mari.

Les deux hommes se serrèrent la main. Si Sean se montrait enthousiaste, Charles par contre se montrait assez froid ce qui fit perdre le sourire de Sean.

- Entrez et installez vous je vais appeler les membres de mon équipe et nous descendrons tous au médi-lab, on a du pain sur la planche.

Charles s’isola dans le couloir l’air amer. Ça faisait des années qu’il avait divorcé avec Maria et pourtant il avait toujours du mal à la voir avec un autre homme, la pilule ne passait toujours pas. Il posa ses doigts sur sa tête et lança un appel télépathique aux membres de son équipe pour qu’ils les rejoignent.
Il appella Maria et Sean et ensemble ils allèrent au bloc opératoire.

- Vu le grand nombre de chambre ici, j’ai pu me permettre d’héberger les mutants que j’ai trouvé sur l’île SENTINELLE lors d’une de nos missions il y’a plus d’un mois, dit Charles.
- En quoi consistait cette mission ? Demanda Maria.
- Bolivar Scott, le père biologique de Timothy que tu connais, a dressé sur cette île un camps de concentration anti-mutant pour faire d’horribles expériences sur eux. Nous l’avons vaincu ou plutôt TIMOTHY l’a vaincu, nous autre avons seulement réussi à contrer ses plans. Timothy a beaucoup changé depuis que tu es parti Maria.
- Que veux-tu dire Charles ?
- Il a pris une décision radicale en enfermant son père dans le passé à l’époque où il n’était qu’un nourrisson.
- Mon Dieu…

Elle se tourna vers son mari Sean qui les écoutait.

- Charles s’est investi autant que moi dans l’étude des mutations génétiques mais vu qu’il est lui-même mutant… il en connaît mieux que moi sur le sujet, n’est-ce pas Charles ?
- Tout à fait, dit-il calmement.

Il les regarda en coin. Il n’aimait pas le ton que Maria prenait, il avait l’impression qu’elle lui lançait des piques. Il senti émaner d’elle des auras psychiques malsaines.

- Tu as l’air pensif Charles, dit-elle.
- Excuse moi, dit-il en secouant la tête, je suis tellement obnubilé par le cas critique de notre patient.

Maria fit un petit rire et lui pinça le bras.

- Eternel travailleur n’est-ce pas ? Dit-elle en souriant malicieusement.




Dans le couloir, Helena suivit Emilio qui se rendait au médi-lab.

- Où vas-tu comme ça la môme ? Demanda-t-il.
- Je veux venir voir aussi comment va ce gars, je fais partie des héros à présent non ? Il est normal que je sois au courant de tout ce qui se passe surtout que j’étais sur les lieux lorsque ce pauvre chauffeur de camion a été capturé par la confrérie.
- Je ne suis pas contre le fait que tu viennes mais je ne pourrai rien faire lorsque Charlie te passera un savon.
- « Charlie » ? C’est nouveau, tu l’appelles comme ça maintenant, demanda-t-elle en soulevant un sourcil.

Loin derrière eux Catherine les suivit pour aller elle aussi au médi-lab. En chemin elle repensa à ce qui s’était passé la nuit dernière. Elle était frustrée qu’Emilio ne veuille pas s’engager avec elle par simple prétexte qu’elle est mineure. Il lui a avoué de vive voix qu’il la trouvait plus mature que les adolescentes de son âge. Si seulement son jeune âge n’était pas une barrière pour leur relation ils seraient déjà ensemble à l’heure qu’il est.


Plus tard, tous furent réunis dans le médi-lab. Charles, Maria, Sean, Mehdi, Marilyn, Nathanael, John, Catherine, Emilio, Benjamin, Terrok, Tony, Helena et Timothy. Tous entouraient le lit sur lequel était couché l’homme victime des expériences perverse de Big Brain.
Maria voulu l’interroger pour avoir des précisions sur ce qu’il avait subi mais il expliqua qu’on lui avait effacé la mémoire. Charles mit ses deux mains près de son visage pour le sonder télépathiquement puis les retira quelques secondes plus tard.

- Je rencontre un mûr, cette amnésie doit être la conséquence des expériences qu’il a subi.

Désemparé par cette situation qui lui échappe, il contemple les personnes qui l’entourent, en particulier Timothy qui est à l’écart adosé à la porte. Il réalise que ce jeune homme de 20 ans a mûri très vite. Il se tourne vers Marie qui tient la main de son mari. Il se rappelle qu’à deux ils se sont occupés de son éducation. Timothy Scott est l’enfant qu’ils auraient pu avoir à deux.
Il se remémore la conversation qu’il a eue avec lui hier soir.

Quelques heures plus tôt.

- Vous dites que vous êtes le fils adoptif de mon ancêtre Isaïah ? Demandais-je au jeune homme métis.
- Oui, comme vous pouvez le voir à mes vêtements je ne suis pas de cette époque. Je viens du 19ème siècle. Isaïah s’est chargé de mon éducation depuis que mes pouvoirs télépathiques se sont manifestés à la fin de mon adolescence. Mais il a été tué par un de nos ennemis qui était un sorcier. Peu de temps après j’ai été emmené de force dans le futur par le double maléfique de votre élève. C’est à cette époque que j’ai rencontré le vrai Tim Scott.
- Avec les Protectors du futur on a fait tomber le régime dictatorial de mon double maléfique du futur, termina Tim, ensuite nous sommes revenu ici dans le présent.
- Fascinant, dis-je tout bas, tu t’es battu dans le futur et tu as gagné un combat Tim ? Vraiment je suis fier de toi.
- Cette expérience m’a fait mûrir professeur, dit Tim.
- J’ai pu voir l’homme que vous êtes devenu dans le futur Charles, dit Curtis, et les conséquences que cela a eue sur l’humanité tout entière ainsi que votre entourage. Vous devez apprendre à écouter les gens qui vous aiment et que vous aimez vous-mêmes.

Peu de temps après, Curtis s’en était allé disant que son voyage involontaire dans le temps lui a fait rencontrer à travers les époques des personnes qu’il sait qu’il doit sauver. Vu qu’il était dans le début du 21ème siècle il avait l’opportunité de changer le cours de l’histoire en intervenant dans la vie de ces personnes pour les aider à modifier positivement leur destin.



- Charles tu es avec nous ? Demanda Maria.
- Oh excuse moi Maria je réfléchissais, dit Charles, commençons vite nos examens.


A SUIVRE…
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 24 Juin - 5:07

Episode 20 : Between tears and smile/Entre larmes et sourires.



Charles demanda au chauffeur de camion son nom.

- Je me nomme Michel, répondit celui-ci.
- Okay Michel, dit Charles, je vais te demander de te détendre car je vais utiliser mes pouvoirs pour entrer dans ton esprit.
- Comment ça, demanda vivement Michel en levant la tête l’air inquiet.
- Ne t’inquiète pas ça ne te fera pas mal tu ne sentiras rien, enfin presque… disons que ça va chatouiller un peu au début lorsque je vais commencer à entrer dans ton esprit mais ensuite tu t’y feras. Vois-tu j’ai le don de lire dans les pensées des gens, je vais utiliser mon pouvoir pour entrer dans ton esprit pour voir tes souvenirs et comprendre ce qu’ils t’ont fait.
- D’accord faites, dit Michel en reposant sa tête l’air plus calme, si vous dites que ça ne me fera pas de mal je veux bien vous croire. De toute façon ce que ces monstres de mutant m’ont fait dans leur grotte était m’a assez fait souffrir comme ça, je me demande bien qu’est-ce que je pourrai subir de pire ?

Charles regarda les autres mutants dans la salle l’air un peu embêté. Les êtres humaines craignaient les mutants et malgré tout Charles et ses Protectors défendaient un idéal qui consistait à défendre un monde qui pourtant les craint et les hait. Ils le font dans le but de prouver que mutants et humains peuvent coexister mais malheureusement leurs projets sont parfois mis à mal par des mauvais mutants comme Big Brain et sa confrérie de mauvais mutants ce qui encourage encore plus la xénophobie envers les mutants. Les propos de Michel lorsqu’il dit « ces monstres de mutant » en est une manifestation. C’est à cause de mauvais mutants comme Big Brain que les humains ont si peur d’eux. En le soignant Charles espère pouvoir prouver à cet homme que tous les mutants ne sont pas des monstres justement. Changer l’avis d’une seule personne serait pour lui déjà une grande victoire car s’il arrive à le faire pour un seul être humain il pourrait le faire pour toute une nation.

Alors que Charles mis ses deux mains de chaque côté de la tête de Michel, il entra tout doucement dans son esprit et commença à fouiller parmi ses souvenirs. Dans les souvenirs de Michel il était à la place de celui-ci et partageait à présent sa peur face à Big Brain qui se mit dans sa machine pour la tester sur lui. Des radiations en émanèrent et vinrent se répandre dans toute la pièce jusqu’à toucher Michel qui en fut affecté. Il fut pris de spasme.
Dans la salle médicale les autres mutants virent Charles être pris de spasme. Catherine fut inquiète et voulu aller à sa rescousse mais Maria l’en empêcha disant que Charles maîtrisait la situation et que c’était un phénomène normal pour un télépathe.
Le scannage psy de Charles dura encore 10 bonnes minutes puis il reprit ses esprits et regarda son équipe.

- Je comprends ce que Big Brain tente de faire, expliqua-t-il, en renvoyant Michel ici il a voulu nous faire passer un message pour nous donner des indices sur ce qu’il comptait faire.
- Que veux-tu dire, lui demanda Maria.
- Big Brain a dans son QG une machine qui consiste à convertir son pouvoir de devenir invisible en radiations dont les effets modifient le métabolisme humain pour en faire des mutants.
- Mon Dieu, dit Marilyn.
- Je commence à comprendre, dit Maria, en vérité c’est une méthode cruelle qu’il a trouvé pour décimer la population humaine.
- Que voulez-vous dire ? Lui demanda John.
- La mutation est contre nature, lui expliqua Maria, l’organisme humain le rejette, c’est donc pour ça que le corps de Michel se dégrade progressivement. Ces radiations sont nocives pour les êtres humains. Ce que Big Brain veut en fait c’est forcer les humains à savoir ce que cela fait que d’être un mutant, la chose qu’ils craignent et rejettent le plus, avant de les laisser mourir ensuite.
- Je vais mourir alors ??? Demanda Michel de nouveau paniqué.
- Nous allons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour te soigner Michel, lui dit Maria en posant doucement sa main sur son épaule.
- Si ce Big Brain a capturé ma sœur c’est pour lui transmettre ses pouvoirs vous croyez ? Demanda Nathanaël.
- J’en ai bien peur Nathanaël, lui répondit Charles, je voudrais que Mehdi et les autres Protectors viennent avec moi dans la salle de réunion à côté et j’aimerai qu’Helena s’en aille, je ne veux pas qu’elle soit mêlée à cette mission.

Il s’adressa directement à Helena.

- Helena je compte sur toi pour ne pas raconter aux autres étudiants ce que tu as appris ici, d’accords ?
- Vous pouvez compter sur moi professeur, lui dit Helena.

Lorsqu’elle sort Nathanaël reste encore dans la pièce.

- Je veux rester là aussi, il s’agit de ma sœur et j’ai le droit d’être au courant de ce qui se passe.

Charles fut un peu embêté par cela car au fond de lui il savait que Nathanaël avait raison mais en même temps il ne voulait pas que des personnes extérieures à son équipe soient au courant de tout ce qui se passait durant leurs réunions en général.

- Charles on lui doit bien ça, intervint Emilio, il s’agit quand même de sa sœur. C’est important qu’il soit rassuré quand au fait de savoir qu’on est apte à la sauver.
- Emilio a raison professeur, dit John.
- Je suis d’accords avec lui moi aussi, dit Tim.

Emilio se tourna vers ses deux amis et leur adressa un sourire reconnaissant. Charles céda et invita Nathanaël à participer à la réunion.
Ils s’en allèrent laissant Maria continuer de s’occuper à examiner Michel. Terrok senti que Charles était perturbé que son ex-femme soit seule avec son mari actuel dans la salle à côté et que lui ne puisse pas être avec eux pour savoir comment ça évolue. Charles avait visiblement encore beaucoup de mal à accepter que Maria ait pu refaire sa vie avec un autre homme.

- Il y’a de quoi vous restaurer sur la table ici, dit Charles, il y’a des biscuits, du thé et du café, installez vous nous allons commencer.

Emilio se servi une tasse de café et prépara une tasse de thé qu’il offrit à Catherine qui l’accepta sans le remercier. Alors qu’elle buvait en silence, Emilio alla s’asseoir à l’autre bout de la grande table ronde. Il se sentait mal à l’aise car il avait bien senti que Catherine se sentait délaissée. John les regarda tous les deux tour à tour et constata que quelque chose n’allait pas mais ne dit rien pour l’instant. Charles offrit la parole à Mehdi pour qu’il parle de ce qu’il a à montrer.

- Durant ces deux dernières semaines j’ai travaillé à la fabrication d’une machine permettant de repérer plus facilement les mutants aux quatre coins de la planète.

Il sorti une télécommande de la poche de son jean’s et appuya sur un bouton.

- Voici « Cerebra », dit-il.

Une grande machine ressemblant à un énorme frigo ouvrit toute seule ses portes. Beaucoup de fumée en sorti et les mutants furent presque aveuglé par une lumière bleue alors qu’une créature féminine en sorti se débarrassant de la fumée blanche au fur et à mesure qu’elle s’éloignait de la machine. Elle était vêtu d’un justeaucorps moulant gris en alluminium qui recouvrait tout son corps jusqu’au crâne laissant uniquement son visage en évidence. Un rouge à lèvre vif recouvrait ses lèvres et ses yeux étaient tout blanc. Elle était dénué d’émotion comme un robot. Les Protectors furent impressionnés à tel point qu’ils ne savaient pas quoi dire, seul Emilio osa parler.

- Putain elle est flippante cette meuf !!! S’écria-t-il.
- Tais-toi Emilio elle risque de t’entendre tu vas la contrarier, lui dit tout bas Tony entre ses dents.
- On ne sait pas de quoi elle est capable, Mehdi va nous expliquer, leur dit Benjamin.
- Cerebra est un robot que j’ai fabriqué récement, expliqua Mehdi, comme je l’ai dit Cerebra peur repérer les mutants aux quatre coins du globe mais elle est également doté d’une intelligence super développé. En fait c’est un véritable ordinateur vivant si vous voulez. Elle a une mémoire numérique, elle peut se rendre invisible, traverser les objets solides…
- Tu as une concurrente Catherine, le taquina Tim en se tournant vers elle.

Catherine lui répondit uniquement par un sourire forcé et regarda Emilio en coin. Celui-ci gêné détourna son regard et regarda Mehdi qui continua à présenter son robot « Cerebra ».

- Cerebra peut également modifier son corps en créant elle-même ses propres armes. Cerebra veux-tu faire une démonstration s’il te plait ?

Les avant bras de Cerebra se mirent à fondre et des trous se formèrent pour faire sortir tout un arsenal d’énormes pistolets qu’elle utilisa pour tirer sur plusieurs verres placés sur le buffet. Tout cela se passa en une fraction de seconde. Les Protectors furent capable de seulement dire « Wow » et Emilio en rajouta en sifflant.

- Elle déchire cette meuf !!! Dit il en rigolant.

Cerebra se tourna vers Emilio et parla avec sa voix robotisée.

- Le terme « meuf » est un terme réducteur et péjoratif que les hommes inférieur de chair et de sang utilisent pour désigner les femmes de leur race, étant moi-même un ordinateur vivant je souligne que cette appellation ne correspond pas à ma catégorie étant donné mon niveau supérieur.


Emilio ne su pas quoi répondre tellement il était estomaqué qu’elle lui ait répondu. Les autres rigolèrent même Charles.

- Tu as trouvé une personne capable de te tenir tête Emilio, lui dit Charles en souriant, je pense que vous êtes fait pour vous entendre.

Mehdi continua à rire. Emilio le regarda d’un regard noir.

- Tu l’as pas bien éduqué ton robot.
- Je n’ai fais que lui implanter un intelligence super développée ainsi qu’une conscience, lui répondit Mehdi en levant innocemment les mains en l’air tout en continuant à rire.
- Ouais ben je me chargerai moi-même de lui apprendre les bonnes manières moi à ton robot.

Catherine croisa les bras et secoua la tête.

- Macho comme toujours, dit-elle tout bas.

Marilyn qui était assise à côté d’elle se pencha vers elle.

- Je pensais qu’en venant en Amérique j’aurais la chance de rencontrer des hommes qui serait plus ouvert et verrait les femmes comme leur égale mais apparemment quelle que soit la culture les hommes sont tous identiques, dit-elle un sourire malicieux en coin.
- Ouais…dit Catherine amèrement…ils sont TOUS les mêmes.

Marilyn fut embêté par le comportement de la jeune adolescente, elle sentait qu’elle était contrariée par quelque chose. Elle se dit que ça ne devait pas être facile pour une si jeune fille d’assumer le fait qu’en tant que femme elle était minoritaire dans ce groupe. Elle avait pour projet de lui parler par la suite et pourquoi pas de devenir sa confidente, elle sentait qu’il était important que Catherine puisse avoir quelqu’un à qui se confier. Elle regarda les autres membres du groupe qui continuaient de rigoler.

- C’est bon les gars arrêter de me charier là, dit Emilio qui s’était un peu détendu.
- Je te remercie pour ton aide Mehdi, dit Charles à l’attention de ce dernier, ce serait bien si nous pouvions déjà tester ta machine pour savoir où se trouve que QG de la confrérie et ainsi retrouver Anna.

Benjamin se tourna vers Nathanaël et fut surpris de constater que celui-ci le regardait méchament. Benjamin devinait que Nathanaël lui reprochait la disparition de sa petite sœur.

Mehdi demanda à Cerebra de rechercher Anna et la confrérie. Une lumière blanche sorti du front du robot et projeta sur le mûr en face d’elle un écran comme le programme informatique « Powerpoint » une carte du monde avec des points rouges et des points blancs.

- Les points blancs représentent la population humaine, tandis que les points rouges représentent la population mutante sur terre. Je vais tenter d’isoler le lieu où se trouvent Anna et la confrérie des mauvais mutants…

Elle commença à faire ses recherches et en moins de deux minutes pu les localiser.

- Ils se trouvent dans une grotte située à proximité du grand Canyon.

- Okay, dit Charles, enfilez tous vos costumes. Il ne faut pas tarder car le sort de l’humanité est entre vos mains.

- Vous ne venez pas avec nous professeur ? Lui demanda Catherine étonnée.

- Non, lui répondit Charles, cette fois je vais vous laisser aller sur le terrain seul. Vous m’avez prouvé que vous pouvez vous en sortir.

Alors que l’équipe se dirige vers les vestiaires, Nathanaël regarde Benjamin d’un regard noir. Catherine va vers lui.

- En fait Nathanaël, je suis désolé de te dire qu’il n’y a pas assez de costume pour tout le monde. Donc tu seras contraint de participer à la mission en mode « décontracté », dit-elle en souriant.
- Ça va aller, lui répond-il, je peux faire sans. Ce qui m’importe c’est de sauver la vie de ma sœur.
- Nous allons tout faire pour la ramener ici saine et sauve ne t’en fais pas, lui dit-elle en posant sa main sur son épaule.
- Ouais, y’a intérêt, dit-il.

Il regarde à nouveau Benjamin méchamment. Ce dernier lui rend son regard.

A SUIVRE…


Dernière édition par Justice le Ven 24 Juin - 5:09, édité 1 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 24 Juin - 5:08

Episode 21 : Romances.


VESTIAIRE DES FEMMES :

Marilyn enfila son costume tout en regardant Catherine du coin de l’œil. Cette dernière ne disait rien, elle était perdue dans ses pensées. Marilyn s’approcha d’elle.

- Catherine est-ce que je peux te parler de quelque chose d’assez personnel te concernant ?
- Dis toujours, répondit Catherine avec désinvolture sans la regarder.
- Durant la réunion j’ai remarqué que tu semblais perturbée à cause d’Emilio…Tu as envie d’en parler.

Catherine se tourna enfin vers Marilyn pour lui faire face. Marilyn constata que cette jeune fille tentait tant bien que mal de cacher sa tristesse derrière le masque d’une jeune fille très sûre d’elle mais Marilyn n’était pas dupe.

- En fait je suis amoureuse de lui et récemment il m’a fait croire que c’était réciproque et qu’il y’avait possibilité de donner une suite à notre amitié jusqu’à ce qu’il se montre plus claire en me disant carrément qu’il valait mieux en rester là car j’étais trop jeune.
- Oh…, se contenta de dire Marilyn très surprise.

VESTIAIRE DES HOMMES :

Alors qu’Emilio enfile son costume, John vient à son encontre.

- C’est quoi le problème entre toi et Catherine ? Lui demande-t-il.
- Je crois que j’ai dépassé les limites avec elle et maintenant j’en subis les conséquences.
- Tu peux être plus précis, lui demande John.
- Je lui ai clairement fais croire que je l’aimais et qu’il y’avait moyen qu’on sorte ensemble. J’ai fais comme si j’étais son petit ami plutôt que son grand frère…je me suis laissé emporter.

Tony qui était assis sur un banc en train de fermer la tirette de ses bottes prêta plus d’attention à la conversation et fut étonné de ce qu’il venait d’entendre.

- T’as fais quoi ??? Demanda-t-il. Tu peux être plus précis ?
- Je l’ai embrassé sur la bouche, répondit Emilio, et le soir même elle est venue dans ma chambre et je l’ai repoussé.
- Putaiiiin le con !!! S’exclamèrent John et Tony en même temps.


VESTIAIRE DES FEMMES :

Marilyn tenta de consoler Catherine.

- Le cœur des hommes est compliqué à comprendre tu sais, lui dit-elle, un homme peut être attiré par une femme à un moment et ressentir des sentiments forts envers elle jusqu’à ce que la passion diminue et la flamme s’éteigne. Les hommes sont moins sensibles que nous les femmes à ce niveau là, ce ne sont pas des grands sentimentales. Cette différence les empêche de voir qu’ils peuvent nous faire du mal parfois à nous les femmes.

Le masque de Catherine se mit à tomber et elle commença à pleurer. Elle se jeta dans les bras de Marilyn qui lui caressa les cheveux.

- Tu es encore très jeune, tu ne dois pas offrir ton cœur trop facilement à un homme. Tu as toute la vie devant toi pour apprendre cela, ne brûle pas les étapes. Le béguin que tu ressens pour un quelconque garçon ne doit pas te pousser à aller trop vite, sache que nous les femmes réagissons différemment. Ne laisse pas cette mauvaise expérience te faire renoncer aux hommes un jour tu seras heureuse avec un garçon qui est VRAIMENT fait pour toi.

Catherine s’écarta un peu et Marilyn lui essuya ses larmes avec ses pouces et lui sourit. Catherine la remercia pour son réconfort.

Alors que Marilyn observa la jeune adolescente qui finissait de s’habiller elle fut elle-même perdue dans ses pensées.

« Elle est si jeune et pourtant elle a une maturité qui n’est pas de celle des filles de son âge. J’ai l’impression de me voir en elle. Après la mort de mes parents j’ai du apprendre à survivre par mes propres moyens. J’ai du grandir vite…TROP vite. Je ne sais même pas ce que c’est que d’avoir une enfance ou une adolescence, je n’en n’ai pas eu. Quand je regarde cette jeune fille je me dis qu’il est de mon devoir de lui apprendre à profiter de chaque instant présent sans aller trop vite sinon plus tard elle risque de le regretter. Je ne veux pas qu’elle fasse les mêmes erreurs que moi ».

VESTIAIRE DES HOMMES :

Tony se leva du banc et s’approcha d’un pas décidé vers Emilio.

- Franchement toi t’as déconné d’avoir fait ce que t’as fait, lui reprocha-t-il, tu n’as pas été du tout correcte avec elle. Tu devrais t’expliquer clairement avec elle et lui présenter tes excuses au lieu de laisser traîner les choses.
- Tony a raison, ajouta John, après tout c’est toi qui a fait le premier pas et lui a donné des faux espoirs. Tu ne t’es jamais dis qu’elle attendait que tu viennes vers elle ? Il faut que tu brises la glace Emilio et vite.

Ailleurs dans le vestiaire, Nathanaël toisait Benjamin du regard alors que ce dernier finissait d’enfiler ton costume. Benjamin remarqua qu’il continuait de le regarder méchamment et brisa la glace.

- C’est toi ton blème mec ? Demanda-t-il.
- Mon problème ? Dit Nathanael en rigolant ironiquement, tu sais très bien ce que j’ai à te reprocher, ne fais pas celui qui ignore tout. J’espère seulement pour toi qu’il n’arrivera rien de grave à ma sœur.

Benjamin s’approcha de lui et les deux jeunes hommes se firent face comme pour s’affronter.

- J’aime ta sœur, lui dit Benjamin, je suis vraiment sincère quand je dis cela, ce ne sont pas des paroles en l’air. Tu devrais lâcher un peu prise car c’est une grande fille maintenant que tu le veuilles ou non. Tu ne seras pas tout le temps là pour la protéger. Sa situation m’inquiète aussi et la sauver fait AUSSI parti de mes priorités.

Avant que Nathanaël puisse répondre, John s’approcha d’eux pour intervenir.

- Y’a un problème les gars ? Demanda-t-il.

Benjamin ne lâcha pas Nathanaël du regard.

- Non John aucun soucis, dit-il , on ne faisait que discuter on venait juste de finir.

Il s’éloigna. Nathanaël le regarda s’en aller. John posa sa main sur son épaule.

- On va la retrouver ta sœur, t’inquiète elle sera saine et sauve, le rassura-t-il.


Tim était assis sur un banc isolé. Il venait de finir de s’habiller et observa ses coéquipiers qui étaient tous en train de discuter vivement. Terrok l’extraterrestre était aussi assis seul dans un coin du vestiaire. Il sentait qu’il y’avait beaucoup de tentions entre les membres de l’équipe, il se dit que ça n’était pas bon pour eux. Mais ce qui le marqua le plus ce fut les frustrations qui émanèrent du jeune Tim Scott. Grâce à sa capacité de lire ses phéromones, Terrok devinait que ses frustrations étaient dus par la trahison dont il se sentait victime. Il n’avait toujours pas accepté le fait que le professeur Charles Parker lui ait caché qu’il avait travaillé dans le passé avec son père biologique et qu’il savait qu’il était derrière le projet « SENTINELLE ».
Terrok s’approcha de Tim et posa sa main sur son épaule tout en dégageant des phéromones à son encontre qui avaient pour but de l’apaiser. Tim comprit directement le message que Terrok voulait lui faire passer. Tim comprit au fond de lui que Charles ressentait de la culpabilité pour lui avoir caché certaines choses sur son père biologique mais il l’avait fait d’abord pour le protéger. Après tout Charles a fait beaucoup pour Tim en tant que père adoptif, ne fisce que pour ça il lui doit beaucoup. Tim se dit que ça ne devait pas être facile pour lui de gérer tout seul une si grande équipe.
Tim se tourna vers Terrok.

- Je comprends ce que t’essaie de me dire Terrok mais pour l’instant j’ai besoin de prendre un peu de recul par rapport à Charles pour mûrir un peu. Je ne me suis pas entièrement remis de ce qu’il m’a câché, peut-être qu’un jour je réussirai à lui pardonner mais pour l’instant je ne peux pas.

Alors qu’ils sortent tous des vestiaires John appelle Emilio.

- Emilio je peux te parler un moment s’il te plait ? J’ai une dernière chose à te dire.
- John c’est bon je sais que j’ai merdé avec Catherine j’ai pas encore besoin qu’on me fasse une autre leçon de morale.
- T’es un grand garçon, moi-même j’ai beaucoup à apprendre aussi quand à savoir comment me comporter avec les femmes je sais que c’est dûr.

Ils se mirent tous les deux à rigoler un peu.

- Je voulais juste te révéler qu’au début lorsque j’ai rejoins l’équipe, Catherine en pinçait aussi pour moi et elle a essayé de me draguer.
- Tu parles sérieux ? Lui dit Emilio étonné.
- Oui c’est sérieux. Elle a interprété ma gentillesse amicale comme une façon de tenter de sortir avec elle. Elle croyait sérieusement que j’étais amoureux d’elle. C’est pour ça que depuis ce jour j’essaie d’éviter de faire des gestes qu’elle peut mal interpréter.
- Je vois…, dit Emilio.
- Je crois que cette fille manque de beaucoup d’affection et parfois elle ne sait pas établir des limites saines entre elle et les autres. Quand tu la vois comme ça tu as l’impression qu’elle est sûre d’elle mais au fond elle est très vulnérable je voulais juste te mettre en garde comme ça tu sais tout.
- Okay mec c’est noté, lui dit Emilio.


A SUIVRE…
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 24 Juin - 5:12

Episode 22 : Home is where the heart is/Là où j’ai laissé mon cœur.






Charles, Mehdi et Cerebra étaient dans le garage en train de faire les deniers réglages pour le départ des Protectors pour leur ultime mission.

- Le jet est prêt Mehdi ? Demanda Charles à ce dernier.
- Fin prêt professeur, répondit Mehdi, j’ai rajouté dans le programme du jet une fonction qui lui permet de se couvrir d’un voile d’invisibilité ce qui leur permettra de se camoufler facilement. Même les radars de l’armée américaine ne pourront pas le repérer.

Maria arriva dans le garage et se dirigea vers eux en fixant Charles du regard. Mehdi se retourna vers elle après avoir constaté que Charles ne suivait plus ce qu’il disait mais qu’il regardait derrière lui. Il les regarda tous les deux tour à tour et comprit qu’il devait les laisser tous les deux seuls pour qu’ils discutent de choses intimes.

- Cerebra veux-tu bien me suivre s’il te plait, demanda-t-il à sa machine, j’ai besoin de toi pour travailler sur quelque chose dans le labo.

Lorsque Maria s’assura qu’elle était seule avec Charles dans le garage elle commença à briser la glace :

- Tu es sûre que l’équipe dont tu es si fière est assez compétente pour cette mission ? Demanda-t-elle.
- Je sens de l’ironie dans ta voix Maria, lui dit-il avec un regard soupçonneux, douterais-tu de mes compétences de chef d’équipe ? ça ne te ressemble pas de parler sur ce ton.
- J’ai beaucoup changé et mûri depuis que nous avons divorcé tu sais, lui rétorqua-t-elle, je ne suis plus la même femme.
- Tu ne m’as pas laissé une chance à l’époque, dit-il sèchement.
- Arrête s’il te plait, le coupa-t-elle, tu savais très bien que ça n’aurait pas marché éternellement entre nous deux. Même si nous suivions une cause noble commune nous n’utilisions pas du tout les mêmes méthodes, c’est cela qui nous a séparé.
- Tu crois réussir à me faire du mal en me parlant ainsi ? Moi aussi j’ai changé, je suis quand même heureux que tu aies refais ta vie et trouvé le bonheur que tu cherchais avec l’homme qui à tes côtés actuellement.
- J’en doute fort, j’ai vu la façon dont tu ne cessais de nous regarder Sean et moi depuis que nous sommes arrivés ici. Tu te montres froid envers Sean, j’ai du mal à croire que tu ne ressentes pas une once de jalousie malgré tes dires.
- Oui j’ai des sentiments envers toi, je l’avoue mais je suis diplomate et j’approuve cette union malgré tout…Je préfère ça plutôt que de continuer à espérer une éventuelle réconciliation avec une femme aussi têtue que toi. Au final j’apprécie ma liberté.

Marie sa mit à ricaner :

- Tu sais que tu me fais rire Charles, tu as toujours réponse à tout tu n’as pas changé mais tu te trompes sur un point : s’il y’a bien une personne têtue entre nous deux c’est bien toi.

Ils furent interrompus par la voix de John alias Volcano qui parlait à son équipe. Il leur rappelait que sur le terrain ils devaient tous s’appeler entre eux par leurs noms de code.

- Marilyn et Nathanaël, voulez-vous bien rappeler aux autres membres de l’équipe vos noms de code s’il vous plait ? Leur dit Volcano.
- Moi je suis « Résilience » car en touchant la peau des autres je peux absorber leur force vitale pour guérir de mes propres blessures, dit Nathanaël.
- Et moi qui contrôle le climat j’ai choisi de me surnommer « Rainbow » car l’arc en ciel est symbolique de paix après la tempête. La paix est une chose pour laquelle je me suis toujours battue, dit Marilyn.

Mehdi arriva vers eux en écoutant leur conversation.

- C’est très joli comme nom « Rainbow », dit-il en souriant à la femme congolaise.

Elle lui rendit timidement son sourire. Tony s’adressa à Mehdi :

- C’est dommage que tu ne veuilles pas venir avec nous, ton aide nous aurait été très utile avec tous tes gadgets.
- J’ai mes raisons de refuser de me battre, lui répondit Mehdi, Charles les connaît et il respecte mon choix.

Alors que l’équipe montait dans le jet pour s’y installer, Mehdi regarda à nouveaux Marilyn. Tony la regarda aussi et se tourna vers Mehdi en lui souriant.

- Elle te plait apparemment cette femme.
- Elle m’intrigue, répondit Mehdi, je me demande comment une femme si sereine peut dégager une telle puissance en contrôlant les éléments naturels. J’aimerai mieux la connaître.
- Metalica, dit Volcano à la porte du jet, tu es le dernier à ne pas être encore entré, il ne faut pas tarder à partir. On n’attend plus que toi.

Mehdi et Tony se serrèrent la main.

- Lah Hayfdek, lui dit Mehdi.
- Ça signifie quoi ? Lui demanda Tony.
- C’est de l’arabe, ça veux dire « que Dieu te protège ».
- Merci, que Dieu te protège aussi mon frère.

Il le quitta et alla s’installer dans le jet. Il ferma rapidement sa ceinture alors que la porte du jet se ferma doucement. Le toit s’ouvrit pour permettre au jet de sortir.

Du salon, les étudiants impressionnés observèrent par la fenêtre la scène jusqu’à ce que le jet disparaissent dans les nuages.
Un jeune mutant mi-garçon/mi-koalas jubila d’excitation.

- Wow c’est trop fort ça !!! Dit-il.

A côté de lui ses camarades de classe lui rendirent son enthousiasme.

- ça tu l’as dit, dit l’un d’eux.

Derrière eux les étudiants plus âgés de l’équipe des « Destiny’s Child » regardèrent aussi par la fenêtre.

- ça aurait été super cool qu’on vienne aussi, malgré tout nous sommes aussi entraîné pour participer aux combats durant les missions non ? Dit Bobby.
- Chuis d’accords avec toi, lui dit Marwan, c’est pas logique qu’après ce qu’on a vécu on soit ainsi mis à l’écart…ça me dégoûte tu sais pas comment. Surtout quand on connaît l’utilité de nos pouvoirs.
- A fond, rajouta Bobby en faisant congeler sa main, moi je contrôle la glace et toi tu craches du feu. C’est quand même plus intéressant que de passer à travers les mûrs comme le fait Catherine, cette meuf a carrément le même âge que nous et elle a le droit d’aller se battre et pas nous.
- Où est la logique là dedans franchement ? Dit Marwan visiblement frustré.
- C’est peut-être mieux ainsi, dit Helena, cette mission aurait été trop dangereuse pour nous. Nous ne sommes pas assez entraîné, la preuve la confrérie nous a mis la pâté grave au centre ville hier.
- Pffff, soupira Ling, dis donc Miss « Plus mature que moi tu meurs », j’ai comme l’impression que tu sais des choses que nous on ne sait pas.
- J’ai promis au directeur de ne rien cafter du peu que j’ai appris au médi-lab, lui répondit fermement Helena, et tu ne réussiras pas à me faire sortir les vers du nez.
- Laisse tomber Ling, dit Mélanie, de toute façon c’est trop tard ils sont tous partis. Moi perso’ j’aurais bien voulu me venger. Le gars qui crée des trous noirs m’a ridiculisé et l’autre jeune gothique là avec sa coiffe « émo » a fait fondre mes fringues.
- Au lieu de penser « vengeance » vous feriez mieux de prier pour qu’ils réussissent leur mission, leur dit Helena, car la priorité c’est la protection de l’humanité. Laissons des personnes plus compétentes que nous intervenir pour empêcher que le pire arrive.

Elle s’éloigna de ses camarades pour s’approcher de la fenêtre en se tenant fébrilement les bras. Elle regarda la ciel nuageux perdue dans ses pensées.

« Seigneur faites qu’ils réussissent » se dit-elle.

A SUIVRE…


Dernière édition par Justice le Mer 29 Juin - 2:58, édité 1 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 24 Juin - 5:14

Episode 23 : Too late, the heroes/Trop tard les héros.















QG de Big Brain :

Edmond Harris était seul dans son bureau en train de regarder la télévision. On y diffusait une émission sur la statue de la liberté et on y expliquait ce qu’elle représentait symboliquement. Quelqu’un toqua à la porte.

- Entrez, dit-il en tourna sa tête vers la porte pour voir qui venait l’interrompre.
- Excusez moi de vous déranger mais j’ai besoin de vous parler, puis-je prendre un peu de votre temps ?
- Bien sûr Kevin, entre donc, dit Edmond en lui faisant signe de la main pour qu’il entre.

Le jeune adolescent ferma la porte derrière lui et s’approcha du bureau de son mentor qui était assis de l’autre côté sur une chaise longue en cuir rouge face à un grand écran diffusant le documentaire sur la statue de la liberté. Edmond prit la télécommande pour diminuer le son.

- J’ai toujours du temps à consacrer pour mes fidèles, dit fièrement Edmond.
- Je voudrais vous parler de la toute première fois où nous nous sommes rencontrés dans cette ruelle, lui dit Kevin, c’était durant un après-midi alors que j’étais désespéré. Je ne contrôlais pas mes pouvoirs qui venaient de se manifester et que je ne contrôlais pas du tout. Vous m’avez pris sous votre aile et m’avez aidé à retrouver confiance en moi et pour ça je vous en suis reconnaissant.
- Mais ? Dit Edmond qui ne put s’empêcher que Kevin avait un problème.
- Mais je continue à avoir des doutes sur nos objectifs dans cette confrérie, dit Kevin, d’après ce que j’ai compris votre ancien ami Charles aide les mutants à contrôler leurs dons surnaturels. Je trouve ça quand même bien, cet homme ne doit pas être si mauvais que ça pour faire ce qu’il fait. Même si vous avez des différents avec lui, vous ne trouvez pas que ce serait tout gâcher que de l’affronter lui et ses Protectors ? Je veux dire, s’il y’a bel et bien une chance de faire en sorte qu’il puisse exister une paix entre humains et mutants pourquoi s’y opposer en prenant des solutions radicales comme convertir la population entière en mutant avec des radiations ? Si j’en avais les moyens je me débarrasserai de mes pouvoirs car ils sont une malédiction. Ils me servent uniquement à faire du mal aux gens comme tuer les membres de ma famille ou blesser grièvement ceux contre qui je me bats.

Il mit ses deux mains devant lui pour les regarder puis serra les poings. Il ferma les yeux très forts et mit sa tête entre ses deux poings. Il se sentait dépassé par tout ce qu’il avait vécu.
Edmond se leva de sa chaise et s’approcha de Kevin les mains dans le dos.

- Je comprends tout à fait tes doutes mon cher Kevin, dit-il, mais je pense qu’on a déjà eu ce genre de conversation auparavant. En ce qui concerne ton pouvoir déjà je t’interdis de le considérer comme une malédiction en soi car ça ne l’est pas. Tu devrais le voir comme un « don » plutôt. Tu es doté d’un énorme potentiel.
- J’aimerai bien que ça soit aussi facile mais ça ne l’est pas, dit Kevin désespéré en levant les yeux vers Edmond.
- Tu es complexé à cause du regard que la société a envers les gens de ton espèce mais il ne faut pas, rajouta Edmond, la souffrance que tu ressens à cause d’eux devrait être un exemple suffisant pour que tu prennes conscience de leur état inférieur. Ils le sont autant biologiquement qu’intellectuellement. Les humains nous envient et nous craignent en même temps, la cohabitation avec cette race inférieure est impossible. Charles ne le comprend pas, voilà pourquoi j’ai descidé de ne plus travailler à ses côtés et à m’opposer fermement à ses idéaux.

Il se tourna vers l’écran et attira le regard de Kevin là-dessus.

- Il y’a des années que l’on a érigé cette statue en vue d’illustrer des idéaux américains sur la « liberté » et la « tolérance »…foutaise de cela !!! Malgré ces belles paroles cela n’a pas empêché les américains de tuer des millions de gens que ce soit durant des guerres voire même au nom d’une religion falsifiée. Jadis les vietnamiens et les noirs ont souffert de cela, à présent c’est nous les mutants qui subissons cette xénophobie. Dis moi Kevin, où est la « liberté » et la « tolérance » là dedans ?

Il se pencha vers le jeune garçon et toucha du bout du doigt le crucifix qui était accroché au bout du chapelet autour de son coup.

- Je me rappelle que lorsque je t’ai trouvé tu m’avais dis que tu doutais de Dieu, dit Edmond, mais je t’ai aidé à retrouver la foi, à reprendre courage car je voulais t’amener à une plus grande destinée. Je crois que nous sommes tous sur terre pour une raison bien précise et je suis convaincu que Dieu a voulu que notre race supérieure qu’il a créé hérite de la terre. TOI Kevin tu es un Dieu parmi les insectes, celui qui tentera de te faire croire le contraire est fou.

Il lâcha son crucifix et laissa Kevin assis là songeur. Au plus il parlait intimement à cet homme au plus Kevin avait une vision plus claire de la personnalité de son mentor. Malgré le fait qu’il l’admirait il ressentait certains doutes face à sa vision radicale de la vie, il devinait qu’Edmond Harris était un homme brisé par les expériences douloureuses qu’il avait vécu dans le passé. Cela avait façonné son idéologie sur la supériorité de la race mutante. Kevin se sentait désemparé à cause de son incapacité à avoir le courage de laisser libre court à ce qu’il pensait au fond de lui car Edmond Harris avait tendance à être convaincu de détenir la vérité absolue sur le sors de l’humanité.



Dehors, Harry Elispo alias Hydro s’exerça à utiliser son pouvoir de manipuler la matière liquide. Il s’exerça en manipulant le mouvement des vagues situées dans l’océan à proximité du grand Kanyon. Avec les échantillons d’eau qu’il manipulait il se mit à créer des formes diverses d’animaux dans les airs comme des dauphins, des lions ou des oiseaux ou encore une énorme épée. A côté de lui son collègue Zak Hole alias Black Hole l’observa avec amusement.

- ça fait un bon moment que tu es occupé à t’amuser avec ces vagues, tu ne voudrais pas rentrer boire un coup avec moi ?

Harry arrêta de s’entraîner et accepta de rejoindre son allié à l’intérieur dans la grotte leur servant de QG.
Alors qu’ils prirent le chemin vers leur QG, Zak fit des confidences à Harry.

- J’te cache pas que je m’emmerde grave ici, y’a rien d’intéressant à foutre ici. Je regrette même ma vie d’avant.
- T’es pas le seul, lui répondit Harry, dans ma fac au moins ma vie avait un sens. Je gagnais des trophées grâce à mes compétitions de nage. Dans cette équipe j’ai l’impression de ne servir à rien. Le boss dit qu’il nous voue à « une destinée » plus grande qui consiste à faire avancer la cause des mutants et à faire en sorte qu’on hérite de la terre. Je trouve que c’est un bon plan mais en même temps il abuse un peu, j’ai pas envie de passer le reste de ma vie à faire le terroriste. J’ai 20 ans, j’ai toute la vie devant moi pour faire une brillante carrière de sportif.
- Moi ce qui me fait le plus chier, dit Zak, c’est de recevoir des ordres du « grand cerveau ».

Harry rigola.

- « Grand cerveau » ?
- Ben ouais, dit Zak, c’est ça que son nom signifie non ? « Big Brain » ça veut dire « Grand cerveau ». Je trouve ça craignos comme nom. Même son pouvoir à lui est craignos, il sait juste se rendre invisible. Son pouvoir est tellement inutile qu’il a besoin de réunir autour de lui des mutants aux pouvoirs divers pour l’aider au combat.
- Fais gaffe mec, avec son « pouvoir inutile » il est peut-être même près de nous en train d’espionner notre conversation, lui dit Harry, tu ne sais pas de quoi il serait capable s’il t’entendait à l’instant. Même si je m’emmerde à ses côtés j’avoue qu’il me fait flipper un peu, y’a un truc qui se dégage chez ce type qui me fait froid au dos.

Un énorme coup de vent les interrompit. Les deux jeunes hommes mirent leurs bras devant leur visage pour se protéger de la poussière qui guidé par le vent entrait dans leurs yeux. La bourrasque de vent s’arrêta progressivement et les deux jeunes hommes purent voir qu’elle venait d’un cyclone provoqué par leur allié Paul Phoenix alias Cyclone.

- Désolé d’interrompre votre conversation les gars mais on va avoir du boulot, dit-il.




Ailleurs dans les airs, l’équipe des Protectors était en chemin en direction du QG de la confrérie. Shadowghost était au volant au côté de Volcano. Ils furent tout à coup tous deux prit de vertige suivi ensuite de leurs coéquipiers.

- C’est un coup de Vertigo, dit Volcano qui perdait le contrôle du jet, elle utilise son pouvoir sur nous pour nous déstabiliser.
- Cette salope, qu’elle attende que je sorte du jet je vais lui donner la raclée de sa vie, dit Stronger en serrant les dents.

Le vertige surnaturel provoqué par Vertigo leur donnait une forte migraine. Metalica regarda Stronger les sourcils fronçés avec un œil ouvert perturbé par son vertige.

- Tu n’as donc aucun scrupule à frapper les femmes toi ? Lui demanda-t-il.
- Désolé de te choquer mon ami mais certaines femmes méritent qu’on les mette à leur place comme il se doit, répondit Volcano, je ne fais pas de favoritisme moi.

Rainbow et les autres membres de l’équipe se tournèrent vers lui choqué par ses propos.

- Ben quoi ? Se défendit Stronger, je ne fais que défendre mon opinions et je sais très bien qu’au fond de vous vous êtes tous d’accord avec moi. Tous autant que vous êtes, hommes ou femmes souhaiteriez lui en coller une à cette Vertigo.
- Possible, répondit Metalica, mais ça choque quand même de t’entendre le dire aussi crûment.
- Ouais c’est clair que pour vous les américains ça fait pas très politiquement correct de s’exprimer ainsi, dit Stronger de manière sarcastique.

Shadowghost se tourna vers Volcano.

- J’ai une idée John, je vais traverser le jet pour attaquer Vertigo. Toi en attendant essaie de faire atterrir le jet.
- Okay, bon courage, lui dit Volcano.

Shadowghost utilisa son pouvoir de se dématérialiser pour traverser le jet du siège conducteur jusqu’au capot et enfin dans les airs. Là elle continua de garder sa forme fantôme pour flotter en l’air et calcula bien sa itinéraire pour arriver pile au dessus de son ennemi et l’attaquer par surprise. Vertigo réalisa trop tard que Shadowghost se préparait à l’attaquer et ne put donc anticiper le coup de pied qu’elle lui donna en plein visage la déconcentrant à la même occasion.
Vertigo trébucha à terre et relâcha son emprise vertigineuse sur les Protectors. Les autres membres de la confrérie vinrent à sa rescousse. La crapaud, Reptile, Cyclone et Hydro s’en prirent à Shadowghost tous ensemble mais cette dernière n’eut aucun mal à éviter leurs attaques étant donné qu’elle avait gardé sa forme fantôme qui la rendait intangible.
Reptile protesta bruyamment à chaque fois que ses coups de griffes passèrent à travers le corps de la jeune fille.
Les autres Protectors arrivèrent bientôt et se battirent contre la confrérie. Stronger sauta sur Reptile pour le plaquer à terre mais Reptile le repoussa avec ses coups de pattes inférieures et se remit debout prêt à attaque Stronger. Il couru vers lui griffes bien en évidence.
Black Hole fit brusquement son apparition en sortant d’un trou noir qu’il avait fabriqué et frappa Volcano par surprise puis disparu avant de réapparaître près de Chrono pour le frapper. Il fit la même formule ainsi de suite pour frapper chaque Protectors en utilisant son trou noir pour se téléporter à des endroits différends et ainsi tous les frapper par surprise.

- Hey Black Hole tu pourrais prévenir quand tu fais tes attaques, j’étais en plein combat et toi tu débarques comme ça en me coupant l’herbe sous le pied, grogna Reptile les griffes bien saillantes.
- Désolé mon gars mais moi je bosse solo, lui lança Black Hole avec un clin d’œil, et puis tu pourrais me remercier. J’ai réussi à faire en moins de 30 secondes ce que vous tous avez du mal à faire en 5 minutes.
- Grrrrr !!! Donna pour toute réponse Reptile.

Black Hole prit Volcano et disparu avec lui dans un trou noir pour réapparaître plus loin en le lâchant là puis revint refaire la même chose avec les autres Protectors qui de leur côté perdait la raison car ils avaient tous perdu le sens de l’orientation.
Volcano secoua sa tête et se tourna vers Rainbow sa coéquipière.

- Rainbow, on a un avantage par rapport à eux, dit-il, ils ne sont pas habitués à travailler en équipe. On va se servir de cette faiblesse chez eux pour mieux les abattre. Il faut mettre en place un plan.
- Mon idée serait que je les aveugle avec un brouillard pour qu’ils ne puissent pas nous voir, lui dit Rainbow.
- Bonne idée, dit Volcano, mais avant crée une bourrasque de vent qui va les déstabiliser et ensuite crée le brouillard comme ça ils n’auront pas le temps de réagir quand nous viendrons les attaquer ensuite.
- Okay, dit Rainbow, laisse moi me concentrer alors. J’ai besoin de beaucoup de concentration pour créer un vent assez fin qui entrera dans leurs oreilles et leur fera perdre l’équilibre.

Rainbow se mit au travail et leva les bras en l’air.

- Esprits des airs, dit-elle d’un ton solennel, écoutez l’appel de votre fille de la terre et donnez moi votre force pour m’aider à parfaire ma mission.

Les yeux de Rainbow devinrent tout blanc et un vent très fort se mit à créer un tourbillon autour d’elle soulevant par la même occasion sa longue chevelure. Les autres Protectors la regardèrent avec admiration. Ils étaient bouche bée face à leur allié qui utilisant son pouvoir les fascinait et les effrayait en même temps.
Shadowghost s’approcha de Volcano.

- Volcano on dirait une déesse, lui dit-elle tout bas, je ne la reconnais pas.

Metalica se pencha vers ses alliés, Stronger et Project.

- Vous avez vu ça les gars ? Leur dit-il.

Ils ne lui répondirent pas tellement ils avaient les yeux grands ouverts rivés sur leur coéquipière Rainbow.
Comme prévu les membres de la confrérie furent déstabilisés par le vent que Rainbow créa et envoya dans leurs oreilles. Ils se tenèrent tous la tête à deux mains et perdirent l’équilibre. Seule le crapaud eut assez de courage pour regarder son adversaire dans les yeux et bondir dans sa direction avant de cracher une grosse traînée de bave sur son visage l’empêchant ainsi de voir ce qui se passe autour d’elle.

- Je trouve ça dommage de cacher un si beau visage, dit le crapaud, mais dans la situation dans laquelle on est je suis obligé de ne pas faire de quartier.

Il regarda derrière Rainbow qui se débattait pour retirer la bave collé sur son visage et regarda Shadowghost.

- Mais je peux me concentrer avec la petite là derrière, dit-il les yeux brillants.

Il bondit dans sa direction et l’attira vers lui de force pour l’embrasser sur la bouche.

- Lâche là tout de suite, l’ordonna Stronger.
- Oh t’es jaloux ? lui dit le crapaud en se tournant vers lui en souriant avec ses grosses dents jaunes, ça ne me gêne pas de t’offrir le même traitement je suis ouvert à tout, hommes comme femmes.
- Beurk, fit Résilience.

Volcano voulu s’en prendre au crapaud mais ce dernier était trop rapide et il s’éloigna d’eux en sautant avec Shadowghost toujours dans ses bras visiblement secouée.

- Crapaud, dit Vertigo exaspérée, arrête un peu de jouer. On est censé faire un truc sérieux là. On n’a pas de temps à perdre, tu t’amuseras après.
- Rhooo, rouspeta faussement le crapaud, moi qui commençait à bien m’amuser.

Il jeta Shadowghost vers les Protectors et Stronger la rattrapa au vol.

- ça va ? Lui demanda-t-il.
- Oui un peu, répondit-elle, j’ai juste besoin d’une brosse à dent et d’un BON dentifrice pour purifier ma bouche. Ce type ne se lave donc jamais ?
- Ha !!! Comme quoi tu fais de l’effet sur tous les gars que tu croises, dit-il en rigolant.
- Très drôle, marmonna-t-elle, lâche moi tu veux ? Je suis une grande fille que je sache, je sais encore marcher.

Elle le repoussa et se remit sur ses pieds et fit face à la confrérie les mains sur les hanches. Stronger fut choqué par son agressivité et devina qu’il en était responsable car il avait repoussé ses avances la nuit dernière.

- Vous tous cons de vous battre pour une cause aussi utopique, leur dit Vertigo, les mutants et les humains ne seront jamais amis…JAMAIS !!!
- Tu n’as pas connu tous les humains pour te permettre d’émettre un tel jûgement, lui dit Metalica en s’avançant vers eux.
- Oh j’ai assez vécu pour me faire une idée du genre humain, lui répondit-elle, ma famille m’a abandonné quand j’étais adolescente tout ça uniquement parce que j’étais « différente ». Sans Big Brain je ne serai nulle part aujourd’hui. Lui au moins fait quelque chose de constructif pour notre espèce, c’est LUI la voix de la vérité et non votre leader « pacifiste » Charles Parker. Il va tous vous mener à votre perte soyez en sûr, vous avez encore une chance de rejoindre notre cause.
- Laisse Vertigo, lui dit Cyclone, ils sont tous déjà assez endoctrinés comme ça. Ce sont nos ennemis…abattons les !!!

Shadowghost se mit à rire en avançant vers eux se plaçant près de son allié Metalica.

- Qu’est-ce qui te fait rire toi ? Lui demanda Vertigo sur la défensive.
- C’est toi qui me fait rire, tu idolâtres tellement Big Brain que tu le défends bec et ongles. Ton laïus était très divertissant mais en même temps ridicule. Toi-même tu es ridicule, regarde ton costume. Les rayures c’est « has-been », surtout en vert. Tu devrais changer de styliste. Et ta teinture verte claire sur ta tignasse blonde quelle horreur.
- Shadowghost qu’est-ce que tu fais ? Lui demanda Metalica, c’est pas en la provoquant que tu vas tout arranger.
- Si justement, dit-elle, cette meuf a besoin qu’on la remette à sa place. J’en ai marre des pouffiasses dans son genre qui sont incapables de réfléchir avec ne fisse que 10% de leur cerveau.

Vertigo ouvrit grand les yeux. A côté d’elle ses alliés sifflèrent car ils sentaient qu’un affrontement féminin se préparait. Shadowghost reprit la parole en fixant Vertigo droit dans les yeux.

- Les filles dans ton genre se servent des événements dramatiques de leur passé pour justifier leurs mauvais actes mais à côté ne font rien pour se remettre en question et évoluer. Elles préfèrent s’accrocher à un gars qu’elles idolâtres, elles sont incapables de penser par elles-mêmes. J’ai connu des filles comme toi lorsque j’étais au lycée. Tu crois vraiment que Big Brain tient à toi, t’es juste un instrument pour lui, ouvre les yeux. Tu me dégoûtes, t’es qu’une victime !!!

Vertigo la giffla pour la faire taire.

- Salope, lui dit Vertigo entre ses dents.

Shadowghost se redressa en souriant.

- J’ai touché un point sensible apparemment, t’es plus aussi confiante qu’il y’a 20 minutes ?

Plus loin Volcano continuait de regarder la scène estomaqué. Il connaissait Shadowghost depuis plus d’un an et savait qu’elle avait une forte personnalité et qu’elle était très mûre pour son âge mais ne l’avait jamais vu parler ainsi avec une telle audace. Il fut surpris de voir Reptile qui tel un éclair fonça vers elle et la blessa au bras avec ses griffes.
Il était tellement rapide qu’elle n’eut pas le temps de prendre l’initiative de se dématérialiser. Lorsqu’elle reçut le coup elle se tint le bras gauche qui saignait abondamment. Elle grimaça montrant clairement qu’elle avait mal.
Reptile rigola :

- Cette petite parle trop, vu qu’une giffle ne suffit pas à la faire taire un bon coup de griffes devrait la calmer, dit-elle en se léchant les doigts ensanglantés.
- Bien joué Reptile, dit Vertigo qui prit plaisir à voir la jeune Shadowghost souffrir en se tenant le bras qui continuait de saigner abondamment.

Reptile s’approcha d’elle et la prit par les cheveux pour soulever sa tête.

- J’ai toujours adoré chasser les petites proies femelles, dit-il, et quand je le fais mes griffes ce qu’elles aiment par dessus tout c’est le SANG !!!

Il caressa son visage avec son doigt et laissa une traînée de sang sur sa joue gauche qu’il lécha ensuite. Shadowghost semblait affaiblie.
Cette vision irrita Stronger qui court vers Reptile pour l’attaquer.

- Espèce de salaud !!!
- Hep, hep, hep, pas si vite mon ami, dit Hydro en faisant un geste bizarre avec ses mains.

Il utilisa son pouvoir de manipuler la matière liquide pour faire sortir l’eau se trouvant sous terre et créer ainsi une énorme vague qui prend tous les Protectors, Shadowghost y compris, et ensuite les emmener dans l’océan pour qu’ils s’y noient.

- Voilà qui est fait, dit-il, je doute fort qu’ils survivent tous à cela. J’aime l’action moi, tous ces échanges verbaux c’est pas du tout mon trip. Désolé d’avoir interrompu votre jeu mais j’en pouvais plus.

La confrérie retourna dans son QG convaincue que les Protectors sont livrés à une mort certaine.

A SUIVRE…


Dernière édition par Justice le Mer 29 Juin - 3:05, édité 1 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 24 Juin - 5:17

Episode 24 : God spare the child/Pitié pour nos faiblesses.





Alors que les Protectors étaient enfermés sous terre dehors à cause des manipulations hydrauliques d’Hydro, les membres de la confrérie étaient à l’intérieur dans leur QG avec à leur tête Big Brain qui faisait face à la pauvre Anna Miller qui était leur prisonnière. Ses poignets étaient attachés chacun à un poteau reliés à la machine.

Elle ne cessa de trembler alors que Big Brain s’approcha d’elle les mains en avant.

- Non ne faites pas ça, le supplia-t-elle les larmes aux yeux.
- Je suis désolé ma chère, lui dit Big Brain, mais je fais cela pour le bien de notre espèce et de l’humanité.

Il toucha son visage avec ses deux mains, elle se mit à hurler de panique. Elle absorba tout le pouvoir de Big Brain pour qu’il puisse charger la machine et faire sortir ensuite des radiations qui transformeront toute la population humaine en mutant.


Entre temps dehors, un éclair frappa violement le sol à l’endroit même où étaient enfermés les Protectors. Shadowghost en sorti en prenant avec elle Volcano et Chrono. Elle put le faire en passant à travers la terre comme un fantôme en retenant sa respiration. Lorsqu’ils furent dehors elle recommença à respirer en prenant une énorme bouffée d’air.

- Waouw !!! Rainbow a fait fort en lâchant sa foudre, si ça nous avait toûché on aurait pu tous mourir.
- Rainbow a des années d’expérience, le rassura Volcano, elle sait ce qu’elle fait et comment s’y prendre avec ses pouvoirs.
- Oui mais elle est claustrophobe, lui répondit la jeune fille, la peur aurait pu la déconcentrer et elle aurait fait une gaffe.
- Comment sais-tu qu’elle est claustrophobe toi ? Lui demanda Volcano en fronçant les sourcils, il n’y a qu’à moi que le professeur a refilé cette info.
- Rainbow et moi sommes rapidement devenue amie, elle m’a confié certaines choses personnelles la concernant, dit Shadowghost.
- Ceci dit si elle a frappé fort elle a été précise et n’a blessé personne c’est ça le plus important non ? Dit Chrono.

Près d’eux, Stronger sorti aussi de terre suivi des autres. Avec sa force surhumaine il eut facile à retirer les gros morceaux de terre pour les aider à se libérer plus facilement.
Il tira Terrok qui était inconscient, il devait s’être évanoui ne supportant pas le choc. Rainbow regarda le ciel et fit en sorte qu’il se noircisse, ses yeux à elle étaient devenus tout blancs. Des éclairs aveuglants zébraient le ciel obscur. Rainbow s’envola dans les airs les bras en l’air.

- Mais qu’est-ce qui lui prend ? Demanda Project étonné.
- Elle a perdu la boule ou quoi ??? Dit Stronger.

Dans le ciel, Rainbow étira ses bras et fit venir sur elle des éclairs qui la frappèrent. Elle irradia de mille feux et clama à tue tête son indépendance.

- Enfin libre !!! Telle une déesse je peux enfin profiter de ma liberté. Par les esprits de la terre et des airs je suis… LIBRE !!!

Elle créa de nouveaux éclairs et une forte bourrasque de vent frappa les environs. Les arbres furent projetés sur le côté. Les Protectors s’y accrochèrent pour éviter d’être emporté par le vent que leur coéquipière avait créé involontairement.

- Elle a complètement perdu les pédales l’africaine, dit Stronger en plissant les yeux à cause du vent.
- C’est dommage que Terrok soit évanoui, dit Metalica, ça nous aurait aidé qu’il utilise son pouvoir pour calmer Rainbow avec ses phéromones.
- C’est marrant qu’étant la plus âgée du groupe elle soit celle qui foute le plus la merde, dit ironiquement Stronger.
- Ta gueule Stronger, lui dit Project.
- Je t’interdis de la juger ainsi, lui dit agressivement Shadowghost, c’est pas sa faute si elle est claustrophobe. C’est une réaction d’auto-défense face à l’enfermement sous terre dont elle a été victime.
- Quoi elle est claustro’ ? Demanda Stronger les yeux écarquillés à présent.
- Oui elle est « claustrophobe », lui dit Metalica en lui lançant un regard pleins de reproches, ça devient saoulant de t’entendre lancer des vannes débiles pour critiquer les gens.
- Tu dis qu’elle fait le plus de gaffe mais pour moi celui qui gaffe le plus dans cette équipe c’est TOI !!! Lui dit Shadowghost.

Stronger les regarda tous deux étonnés et se tu baissant la tête et comprenant qu’il était allé trop loin dans ses propos.

- Tu devrais avoir plus de tact, lui dit Metalica, je te l’ai déjà dis maintes fois.
- Cette aptitude n’est pas bonne pour l’équipe Stronger, dit Volcano.

Le ciel était toujours aussi sombre et l’orage se fit plus menaçant.

- Je crois qu’on devrait s’éloigner des arbres les gars, dit Chrono, sinon on risque de cramer si un éclair frappe au dessus de nos têtes.
- Il a raison, éloignons nous, dit Project.

Des grêlons commencèrent à tomber du ciel. Project tira Chrono vers lui.

- J’ai une idée, dit-il, vu que j’ai le don de manipuler les émotion d’autrui je peux peut-être l’utiliser sur Rainbow.
- Je ne savais pas que tu savais faire ça toi, lui dit Chrono étonné.
- C’est parce qu’on ne m’a jamais posé la question, répondit Project, et puis ce pouvoir je ne l’utilise pas souvent il n’est pas très développé. Les rares fois où je l’ai utilisé c’était surtout pour « charmer » les filles. En vérité je ne manipule pas vraiment les émotions des gens mais j’ai plutôt un don de « persuasion » si tu veux.
- Essaie alors, lui dit Chrono.

Au moment où Project regarda le ciel et commença à se concentrer sur elle pour tenter de la calmer, des grelons vinrent le frapper au front l’empêcher de se concentrer.
Par réflexe il alla vers l’arbre situé à proximité de lui.

- Non Project pas là, lui cria Chrono en tendant la main vers lui.

Mais c’était trop tard, un éclair frappa l’arbre sous lequel Project s’était réfugié et s’enflamma. Project fut sous le choc et tomba à terre inconscient. Volcano vint l’aider en utilisant son pouvoir de manipuler le feu. Il mit ses deux mains devant lui et contrôla les flammes pour les déplacer vers l’océan. Chrono alla vers Project et le prit dans ses bras examinant son état.

Plus loin, Résilience s’approcha de Stronger et toucha son coup absorbant un peu de son pouvoir pour pouvoir guérir de ses blessures qu’il a eue sous terre.

- Hey je ne t’ai pas donné la permission de me piquer mes pouvoirs toi, protesta Stronger, et ça fait me fait mal en plus de ça quand tu t’en sers sur moi !!!
- C’est byzarre, normalement vu que t’es invulnérable t’es pas censé sentir la douleur, lui dit Résilience.
- Oui mais dans ce cas précis vu qu’en empruntant mon pouvoir tu prends un peu de ma force vitale la douleur je la ressens, répondit Stronger, et comme chuis pas habitué à avoir mal les rares fois où j’ai mal c’est un calvaire…c’est pour ça que je refuse que tu utilises ton pouvoir sur moi dorénavant.
- Bon okay, dit doucement Résilience en levant les mains.

Il s’éloigna de lui gêné par le ton agressif de Stronger. Il regarda de loin comment allait Project que Volcano et Chrono examinaient. Résilience se dit en lui-même que c’était de sa faute si sa petite sœur était prisonnière de la confrérie et que donc il méritait en partie ce qui lui arrive.

Shadowghost et Metalica étaient à genoux près du corps sans vie de Terrok.

- Il est toujours inconscient, qu’est-ce qu’on va faire ? Rainbow va tout dévaster, dit Shadowghost à Metalica en lui adressant un regard apeuré.

Metalica la regarda avec un air désolé ne sachant pas quoi répondre.

Terrok fit un songe où il se voyait adolescent sur sa planète d’origine en train de suivre des cours d’arts martiaux. Il était à genoux dans un univers neutre au fond noir avec des flammes d’un bleu éclatant autour de lui. Une voix lugubre et autoritaire en sorti s’adressant à lui.

- Terrok, ceci sont des conseils que je te donne que tu devras suivre tout le long de ta vie de guerrier. Il est important pour toi d’entretenir ta vie spirituelle car les Dieux te guideront sur ta route, tu dois toujours resté connecté aux paraboles.

• Tu dois focaliser ton esprit
• Purifier ton âme
• Canaliser tes forces
• Ne pas capituler
• Attends toi toujours à l’imprévu
• Unifie ton mental et ta chair
• Oriente tes pouvoirs
• Fais toi renaître
• N’oublie pas que le corps et l’esprit ne font qu’un
• Rejette tout ce qui est négatif
• Façonne ton propre destin
• Sépare la lumière des ténèbres


Tout à coup les flammes bleues s’envolèrent pour faire place à une porte illuminée devant le jeune Terrok adolescent.

- Terrok, que vois-tu à travers la lumière ? Demanda la voix de son maître.
- Je vois mon destin, répondit Terrok.
- Alors à présent va !!! Dit son maître.

FLASH !!!

Terrok se réveilla en sursautant revenant à la réalité. Il regarda autour de lui le désastre. Il vit sa coéquipière Shadowghost qui était folle de joie. Elle le prit dans ses bras et l’embrassa sur la joue. Terrok fut un peu gêné par cette effusion d’affection et fut un peu troublé par les phéromones qu’elle dégageait avant de les contrôler pour les éloigner de lui pour qu’il évite d’être influençé par elles.

- Hey Volcano, Terrok s’est réveillé, dit Metalica.
- Ah ET s’est réveillé ? Dit Stronger.

Metalica soupira en levant les yeux en l’air. Stronger se rattrapa en levant les mains en l’air.

- Oki oki, désolé mec c’était juste pour rire, dit Stronger.
- Terrok tu peux faire quelque chose pour calmer Rainbow s’il te plait, demanda Metalica.

Terrok fit « oui » de la tête et fit des signes leur demandant de s’approcher de lui pour le toucher car il avait besoin de leurs soutiens spirituels.
Terrok se leva et étendit ses bras. Metalica se mit derrière lui et lui toucha les épaules. Shadowghost se mit à gauche de Terrok et Résilience à sa droite.

Metalica représentait la force humaine, Shadowghost le courage et la maturité précoce tandis que Résilience représentait la détermination à cause de l’amour qu’il vouait à sa sœur prisonnière Anna. Tout cela combiné donna assez de force à Terrok pour qu’il puisse lâcher une énorme quantité de phéromones qu’il dirigea vers Rainbow qui était dans le ciel.
Rainbow se calme petit à petit et quand elle repris ses esprits elle pris conscience du mal qu’elle avait fait sans le vouloir.

- Seigneur qu’ai-je fais ? Se dit-elle réalisant l’ampleur des dégâts.

Elle créa d’abords une pluie pour éteindre le feu qui se trouvait sur certains arbres puis fit disparaître les nuages noirs et fit cesser la tombée des grelons. Un arc en ciel apparu dans le ciel.

- Wow, fit Shadowghost éblouie.

Leur joie fut de courte durée car ils entendirent les cris d’Anna et de Big Brain venant du QG de la confrérie dans la grotte. Volcano s’approcha d’eux accompagné de Chrono et de Project qui avait repris connaissance.

- Il faut se dépêcher d’aller libérer ma sœur, je ne sais pas ce qu’il sont en train de lui faire mais je ne peux pas laisser continuer ça, dit Résilience.
- Anna est notre sœur à tous Résilience, lui dit Project en posant sa main sur son épaule, nous allons aller la sauver t’inquiète.
- Ne me touche pas toi !!! Lui répondit agressivement Résilience en bougeant vivement son épaule où Project avait posé sa main.
- Hey mec, que tu le veuilles ou non Anna est la fille que j’aime et je tiens à elle autant que toi tu tiens à elle. Soit tu continues à me faire la guerre soit on s’unit ensemble pour aller la sauver à toi de voir.

Résilience regarda Project dans les yeux et pu y déceler sa détermination ainsi que sa sincérité. Il commença à comprendre que Project vouait un amour sincère à sa sœur ainsi que du respect pour lui. Il n’y avait jamais prêté attention jusqu’à cet instant précis car il était trop aveuglé par ses soucis, cela l’avait empêché de penser prioritairement au bonheur de sa sœur et à prendre la peine de s’ouvrir aux autres pour se lier à eux. Il ne pensait qu’à la surprotéger sans se dire un instant que ça n’était peut-être pas la meilleure chose à faire.

- Okay, je veux bien travailler avec toi Project.

Ce dernier lui tendit la main et Résilience y répondit en lui serrant aussi la main et ils se sourirent mutuellement.

- Désolé de vous interrompre mais en même temps il faut un plan, dit Volcano, on ne peut pas foncer comme ça. Le professeur m’a donné la supervision de cette équipe.
- Je propose de prendre la voie des airs en volant, dit Rainbow, j’emporterai Stronger et Terrok avec moi pour entrer par le balcon pendant que vous vous entrerez par la porte d’entrée pour attaquer par en bas.
- Non ça n’est pas une bonne idée, dit Volcano, on doit attaquer « ensemble » et ne pas prendre de risque.
- Oui mais l’idée de Rainbow n’est pas si mauvaise, dit Stronger, moi je suis pour attaquer par en haut avec elle et Terrok.
- Stronger, le boss c’est moi ici donc on fait comme MOI je le décide…okay ?
- Hey calme toi vieux, t’as pas besoin de prendre la grosse tête non plus, dit Stronger vexé.
- Stronger calme toi, lui dit Rainbow en posant sa main sur son épaule avant de se tourner vers son supérieur, je faisais juste une proposition Volcano je sais bien que c’est toi le chef parmi nous.
- N’empêche que tu es la plus âgée de nous tous et tu as plus d’expérience, dit Stronger à Rainbow, moi je trouve que ton idée était bonne.
- Je suis d’accords avec lui Volcano, dit Project, la technique de l’attaque divisée que Rainbow a proposé est une très bonne stratégie.

Rainbow fut un peu embêté de voir le ton monter, elle qui au départ n’avait pas l’intention que ça tourne ainsi. Elle vit que Volcano céda un peu abattu.

- Ouai bon d’accords on fait comme Rainbow a dit, elle va aller avec Stronger et Terrok en haut et nous nous attaquerons par la porte d’entrée. Il faut juste faire gaffe de ne pas être absorbé dans le trou noir de Black Hole car Dieu seul sait où ça peut nous mener, on risque de ne jamais pouvoir en revenir.

Alors que l’équipe se sépara, Rainbow s’approcha de Volcano.

- Je ne voulais pas te mettre mal à l’aise je suis désolé, je n’essaie pas d’usurper ta place à cause du fait que je suis la plus âgée et que je pense diriger l’équipe mieux que toi, ne crois pas ça.
- Non ça va t’inquiète, lui dit Volcano, c’est juste que je doute d’être vraiment à la hauteur pour diriger cette équipe. Le professeur met tellement d’espérance en moi depuis qu’il m’a trouvé et aidé à perfectionner mon don.
- Je suis sûr que tu es fait pour être leader de cette équipe, lui dit Rainbow en lui souriant les mains sur ses épaules, tu es un chef né. Charles sait ce qu’il fait lorsqu’il donne un rôle précis à chaque membre de l’équipe. Fais lui confiance.
- Merci Rainbow.

Elle le laissa avec le reste de l’équipe et s’envola grâce au vent puissant qu’elle créa en prenant Stronger et Terrok par la main.




Dans le QG de la confrérie, les mauvais mutants Reptile et Cyclone aidèrent leur leader affaibli, Big Brain, à s’asseoir. Laisser Anna le toucher pour qu’elle absorbe une énorme partie de ses pouvoirs l’avait considérablement affaibli.
De son côté, Anna fut prise de spasmes violents. Et commença à irradier. Ses yeux devinrent tout blanc et des éclairs en sortirent.

- Regardez là, dit le crapaud impressionné.
- C’est bon crapaud on n’est pas aveugle, lui rétorqua Vertigo expaspérée.
- On dirait un gosse qui parle, dit Black Hole en se moquant de lui.
- Quoi t’as un problème toi ? Lui demanda Crapaud en fronçant les sourcils.
- Tu veux te battre, dit Black hole en se mettant tout juste en face de lui, tu crois que tu me fais peur ? Il suffit que je t’absorbe dans mon trou et tu disparais.
- C’est bon arrêtez vous deux, leur dit Vertigo.
- Crapaud, tu ferais mieux d’aller voir comment ça se passe dehors, lui dit Big Brain avec dédain, il me semble qu’une forte tempête dehors a été provoqué par cette foutue mutante du groupe des Protectors. Je crains qu’ils aient réussi à s’échapper.
- J’y accours maître, dit le Crapaud en bondissant comme un batracien à travers la pièce jusqu’au couloir.

Alors qu’il les quitta il eut le temps d’entendre le chef de la confrérie parler sur lui dans son dos.

- Il m’arrive parfois de me demander si un attardé comme lui mérite d’être considéré comme un « homo-supérior », je regrette de l’avoir recruté dans ma confrérie à l’époque où je l’avais trouvé dans cette église. C’est la pitié qui m’a amené à agir ainsi je pense…
- Quelle plaie ce crapaud, dit Vertigo ensuite.


Le crapaud fut attristé par ces paroles et se mit à pleurer et lorsqu’il fut assez loin dans le long couloir il s’arrêta de bondir en chemin et se mit à genoux le visage caché dans ses mains. Depuis qu’il était bébé il avait connu le rejet et avait considérablement besoin de se sentir aimé, il avait été recueilli par des moines et des sœurs dans une église. Il avait trouvé une famille mais malgré tout il était obligé de vivre caché de crainte que des gens du village découvre qu’un « monstre » habitait dans cette église. Malheureusement il fut surpris dans la forêt par un enfant alors qu’il cueillait des champignons. Les gens du village voulurent le lyncher mais Big Brain était apparu à ce moment là et lui avait proposé une vie meilleure que celle cloîtrée dans ce monastère. Il avait trouvé en Big Brain à la fois un père spirituel et un mentor. Il avait toujours pensé que Big Brain l’aimait et avait beaucoup de considération pour lui mais les propos qu’il venait d’entendre commençait à le faire douter de lui.
Il commence à penser que lui aussi le rejette comme ses parents avant lui ou les humains qui avaient peur et le méprisaient à cause de son retard mental.

Arrivé dans le hall d’entrée il se retrouva face aux Protectors qui avaient réussi à entrer. Metalica avait défoncé la porte.

- Je ne vous veux pas de mal, leur dit le Crapaud, je vais vous aider à arrêter Big Brain.
- Quoi ? Dit Volcano.

Les Protectors se regardèrent tous étonnés par ce retournement de situation.

A SUIVRE…



Dernière édition par Justice le Mer 29 Juin - 3:08, édité 2 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 24 Juin - 5:18

Episode 25 : Showdown/Epreuve de force.








Les Protectors furent d’abords surpris par ce changement soudain de bord dont faisait preuve Bartélémy alias le Crapaud.

- Pourquoi veux-tu nous aider tout à coup ? Lui demanda Volcano avec un regard suspicieux.
- J’ai compris sur le tard que Big Brain ne pense qu’à lui, lui répondit le crapaud, il se sert de mutants plus faibles que lui pour l’aider dans ses projets mais au fond ils ne les respectent pas vraiment.
- Byzarre ce changement soudain, dit Project, et qui nous dit pas que ça n’est pas un piège pour nous amadouer ?
- Vous pouvez croire ce que vous voulez, dit le Crapaud, je viens de voir son vrai visage. Je l’ai suivi aveuglément durant des années, j’avais tellement besoin d’être aimé et guidé que je l’ai suivi mais à présent je regrette.
- Après tout mieux vaut tard que jamais, dit Metalica, s’il a changé pourquoi ne pas lui donner une chance ? On n’a rien à perdre après tout, la situation presse.
- Ouais je veux bien mais faut quand même se méfier, lui dit Project.
- Vous pouvez me faire confiance, leur dit le Crapaud, et puis je me rappelle un peu comment fonctionne la machine. Je peux vous aider à la détruire mais faut s’occuper de la confrérie avant.

Résilience s’approcha du Crapaud et le prit par le col de son pull.

- Si tu sais comment faire alors dépêche toi de nous le montrer, la vie de ma sœur est en danger et tu as ta part de responsabilité dedans. Si j’apprends que t’as essayé de nous berner je te toucherai et utiliserai mon pouvoir sur toi tellement longtemps que tu en mourras.

Le Crapaud trembla face à l’air menaçant de Résilience, il voyait bien qu’il ne rigolait pas.

- Tu comptes t’y prendre comment ? Demanda-t-il la voix tremblante.
- J’ai le pouvoir d’absorber la force vitale des gens pour guérir de mes propres blessures, lui répondit Résilience.

Metalica s’approcha de son coéquipier et le tînt par l’épaule.

- Nath’ calme toi s’il te plait, nous avons tous droit à une seconde chance. Le Crapaud a la chance de se racheter en nous aidant.

Résilience se tourna vers lui pour regarda à nouveaux le crapaud les sourcils fronçés et le regard rempli par la colère et la douleur.

- Ouais okay…, grogna-t-il.

Il lâcha le crapaud. Project vint près de lui et posa sa main sur son épaule et le secoua doucement.

- Courage mec, on va la sauver ta sœur, lui dit-il.
- Big Brain a déjà mis la machine en marche, dit le Crapaud en se dirigeant vers le labo en bondissant, nous devons nous dépêcher avant qu’il soit trop tard.
- Alors emmène nous là-bas au plus vite, lui ordonna Volcano sur ses talons.
- Aaaaaaaaaaah !!!
- Anna !!! Cria Résilience en entendant le cri loitain de sa sœur.

Les Protectors et le Crapaud se dépêchèrent d’aller à la rescousse d’Anna qui avait déjà commencé à lâcher les radiations grâce aux manipulations de Big Brain.


Dans la salle où se trouvait la confrérie, Big Brain et les autres mutants regardèrent éblouis l’énergie émanant d’Anna. Alors qu’elle était prise de spasme, son corps entier irradiait et des rayons d’énergie lumineuses blanches se dégagèrent de son corps avec un bruit assourdissant.

- Regardez cela mes chères frères et sœurs, dit Big Brain les yeux grands ouverts le sourire aux lèvres, ceci est le début d’une nouvelle ère, c’est l’avenir. Lorsque ces radiations auront touché toute la population américaine le problème mutant ne sera plus. Bientôt les mutants pourront enfin vivre librement et ils domineront la terre, nous effectuerons le même processus sur la planète entière…l’avenir est à nous !!!
- Que tu crois, dit une voix venant de la fenêtre.

Un gros éclair entra dans la pièce et frappa la machine et l’endommagea. Tous se retournèrent vers la fenêtre et comprirent que cela était provoqué par Rainbow qui pouvait manipuler le climat. Ses yeux étaient tous blancs et elle avait l’air déterminée.

- NON !!! Cria Big Brain.

Reptile se dirigea vers, Stronger, Terrok et Rainbow qui venaient d’entrer par la fenêtre grâce à cette dernière qui les avait transporté en vol.
Terrok qui avait utilisé son pouvoir au maximum tout à l’heure pour calmer Rainbow fit un effort pour réunir toute sa concentration et émaner des phéromones soporifiques ayant pour but d’endormir Reptile et Hyrdo qui s’étaient déjà dirigés vers eux pour les attaquer. Malheureusement cela ne marcha pas comme il l’avait souhaité car il était encore épuisé. Il réussit juste à les fatiguer un peu pour les ralentir mais au moins ils avaient un certain avantage. Stronger profita alors de cette situation pour aller les attaquer.

- Stronger fait attention que Black Hole ne t’absorbe pas dans son trou noir, lui dit Rainbow, sinon s’en sera finit de toi et tu disparaîtras pour toujours.
- T’inquiète ma sœur, je saurais me défendre, lui dit Stronger avec un clin d’œil.

Acid Rock fit sortir de l’acide de ses mains et les jeta vers Stronger. Le costume de ce dernier se désintégra mais il ne fut pas blessé. Acid Rock fut étonné en voyant cela et recula en ayant peur pour lui. Stronger lui sourit le regard plein de défit.

- ça me fait ni chaud ni froid gamin, je suis invulnérable.
- Ça n’arrive qu’à moi de tomber sur des gens balaises sur qui mon acide ne fait aucun effet, dit Acid Rock paniqué.
- Pour le costume je ne t’en veux pas, toute façon c’est pas mon genre de fringue mais bon vu que tu as eu l’intention de m’attaquer ça par contre ça me fout en rogne et rien que pour ça je vais quand même te casser la gueule.

Alors qu’il s’apprêtait à le frapper en courant vers lui il fut prit dans le rayon de vertige de Vertigo. Il se tînt la tête et tituba perdant l’équilibre et tomba à genoux au sol.

- T’as de la chance que je sois là Kev’, dit Vertigo à Acid Rock, il t’aurait brisé la machoire.
- Merci Vertigo je te revaudrais ça, lui dit Acid Rock rassuré et essouflé la sueur sur son front.

Derrière Stronger, Cyclone affronta Rainbow en tentant de la prendre dans un tourbillon qu’il avait créé mais elle fut plus fort que lui et créa un vent assez fort pour rivaliser avec son pouvoir. Avec ce vent elle détourna son tourbillon mais fut également prise de vertige à cause de Vertigo, il en fut de même aussi pour Terrok.

Heureusement les autres Protectors vinrent à la rescousse. Les deux équipes rivales de mutant s’affrontèrent alors. Vertigo n’eut pas le temps de se concentrer sur les nouveaux arrivants. Metalica sauta sur elle et la plaqua au sol.

- Ecoute moi Vertigo, dit-il, j’ai horreur de la violence alors je vais utiliser ma méthode préférée celle du dialogue. Je suis sûr qu’au fond de toi tu n’aimes pas faire le mal que tu fais.

Elle émit un rire moqueur.

- Tu es bien naïf mon gars, je suis qu’une femme vois-tu et en tant que tel je m’emporte à faire des tas de choses que je ne désire pas faire, dit elle ironiquement.
- Tu es sous l’influence de Big Brain, lui dit Metalica, tu dois apprendre à trouver la voie qui est la tienne sans toujours dépendre de lui.
- Pas besoin…

Sur ces mots elle le regarda dans les yeux et le fit perdre l’équilibre. Metalica la lâcha alors et se redressa en se tenant la tête.
De son côté Cyclone tourna de plus en plus vite sur lui-même pour créer un tourbillon assez fort qui emportera toute l’équipe des Protecors vers l’extérieur.

- Accrochez vous les gars, dit-il à ses alliés, je vais éjecter ces sales mutants dehors.

Il continua à tourner sur lui-même emmenant un à un chaque mutant de l’équipe vers l’extérieur.
Alors qu’ils étaient tous dans les airs prêt à tomber, Rainbow se concentra pour créer un vent assez puissant pour tous les transporter et les déposer en douceur au sol. Malheureusement Reptile était au bord de la fenêtre et sauta pour s’en prendre à Stronger au vol. Ils s’écrasèrent tous deux au sol créant une énorme fissure à cause de leur poid.

Les autres mutants furent à peine posé à terre que la confrérie s’attaqua à eux. Black Hole apparut par surprise en compagnie de Cyclone en sortant d’un trou noir qu’il avait créé. Cyclone recommença à tourner sur lui-même pour emporter à nouveaux ses ennemis au loin mais Rainbow fut plus rapide de lui et grâce au vent qu’elle créa contrôla ses mouvements. Elle créa un cyclone plus grand et le fit soulever du sol, il était à sa merci.
Project profita de la situation pour sortir son canif de son costume qu’il lança vers Cyclone qui était toujours emporté dans le tourbillon de Rainbow. Une grande giclée de sang en sorti.
Rainbow stoppa net sa manipulation et regarda le corps sans vie de Cyclone qui tomba à terre. Le couteau avait touché profondément sa gorge et du sang en coulait. Elle se tourna vers son équipier étonnée par son aptitude.

- Tu l’as tué ? Lui demanda-t-elle, t’étais vraiment obligé d’en arriver jusque là ?
- C’est eux ou nous Rainbow, lui répondit simplement Project.
- Peu importe à qui on a à faire il faut respecter la vie humaine, dit Rainbow pleine de regret.
- Des salauds qui m’ont fait baver j’en ai connu avant lui, dit Project, je ne laisse plus rien passer maintenant.
- Moi aussi j’en ai connu des salauds qui se sont servis de moi quand j’étais plus jeune et ça n’a pas fait de moi une tueuse pour autant, dit Rainbow.
- Je suis d’accords avec lui, dit Résilience, je serai capable de tuer un de ces mutants après ce qu’ils ont osé faire à ma sœur.

Hydro les interromps en les emportant dans une vague d’eau qu’il contrôle. Seule Shadowghost est épargnée en passant à travers grâce à son don de se dématérialiser. Elle entra dans le sol et en ressorti en dessous des pieds d’Hydro et l’emporta loin dans le sol sous une forme immatérielle.

- Où m’emmènes-tu ? Lui demanda-t-il enragé.
- Tu vas vois, lui répondit ShadowGhost.

Ils ressortirent du sol pour se retrouver à nouveau à l’air libre. Hydro eut la nausée à cause de cette drôle d’expérience de passer aussi longtemps à travers les objets solides. En étant dématérialisé par cette jeune mutante il avait pu sentir comme des fils électriques traverser son corps. Maintenant qu’il avait repris le contrôle de son corps il tremblait de tout son corps et eut envie de vomir. Il tituba un peu en regardant autour de lui et remarqua qu’elle l’avait emmené dans un endroit avec pleins de rochers.
Il se pencha et s’appuya sur l’un d’eux.

- Alors on ne fait plus le malin là ? Lui dit ShadowGhost derrière lui.

Elle couru vers lui et lui donna un coup de pied derrière ses genoux. Il tomba à genoux au sol hurlant de douleur.

- Aaaargh !!! Salope, ça tu vas me le payer cher.
- Essaie seulement tu tiens à peine debout, je vais te battre c’est sûr.
- Ça c’est ce qu’on va voir,grogna-t-il.

Il se leva avec peine et couru vers elle pour la prendre mais passa à travers elle. Elle s’était à nouveau dématérialisée. Alors qu’il était encore pris dans son élan elle coura vers lui et lui donna un coup de pied aux fesses. Il tomba à terre et se cogna la tête au sol. Il commença à saigner du front.

- Aaaargh !!! Ma tête…
- Tu vas payer cher pour nous avoir tous enfermé au sol tout à l’heure.

Hydro était couché sur le ventre se tenant sa tête ensanglantée. Shadowghost se tenait à présent au dessus de lui. Elle le prit par les cheveux et prit son bras gauche pour le tordre derrière son dos et tira.

- Aaaaaaaaaaaaargh !!! Hurla-t-il.
- Ça fait mal hein ? Tu as essayé de nous tuer maintenant paies en les conséquences.
- Non Catherine, dit une voix derrière elle.

Elle se retourna et vit Stronger.

- Comment nous as-tu retrouvé ? Lui demanda-t-elle.
- C’est Rainbow, répondit-il, en volant haut dans le ciel elle a su te repérer et m’a demandé de venir te parler. Elle sentait que tu allais faire une énorme bêtise.
- J’ai pas besoin de toi, lui rétorqua-t-elle, tu m’as brisé le cœur et tes leçons de morale ne m’intéressent plus. Je ne suis plus une petite fille, va-t-en !!!
- Catherine calme toi, lui dit Stronger doucement.
- Va-t-en j’ai dis !!!
- T’essaie de prouver quoi en te montrant aussi dure, hein ? On dirait qu’en t’attaquand à lui tu essaies de défouler toute ta colère.

ShadowGhost ne répondit pas et ferma très fort les yeux et fit couler des larmes. Elle lâcha doucement son étreinte sur Hydro et se leva.

- Aaaaah, fit Hydro soulagé qu’elle le lâche sentant la douleur au bras partir progressivement.

Elle se leva et regarda son coéquipier désespérée.

- Tu n’as pas à faire ça Catherine, lui dit Stronger.
- Tu m’as fait souffrir Emilio.
- Je sais, je suis désolé. Je n’aurais pas du te donner de faux espoir. Si t’es en colère à cause de moi ne la défoule pas en étant aussi agressive sinon tu vas t’auto détruire et perdre ton innocence.
- T’es mal placé pour me donner des leçons, rétorqua-t-elle, t’es qu’un pauvre type, je ne veux plus rien à voir à faire avec toi c’est fini.

Elle s’en alla en passant à côté de lui. Hydro profita de la distraction de Stronger qui la regarda s’en aller pour attaquer. Il souleva ses deux bras et se concentra pour prendre contrôle de l’eau de l’océan et les immergea tous les deux.

- Non, Catherine attentioooon !!! Cria Stronger.

Ils furent tous les deux prit dans la vague. ShadowGhost n’eut pas le temps de se dématérialiser. Voyant qu’elle était devenue invulnérable sur le plan émotionnel, Hydro s’était dit que c’était le bon moment pour attaquer avant qu’il ne soit trop tard.
Stronger prit sa coéquipière par la taille et se tint contre un rocher résistant avec peine au courant de la grosse vague. Hydro sorti de l’eau et se tenait fièrement debout sur une petite vague qu’il avait créé et qu’il contrôlait.

- C’est moi qui domine maintenant, dit-il en rigolant, il est temps de donner le coup le grâce pour vous tuer tous les deux.

Le sang qui coulait de son frond était retombé sur son visage lui donnant un air sinistre. Shadowghost secoua la tête et reprit ses esprits. Hydro utilisa son pouvoir et contrôla l’eau et lui donna la forme d’une énorme main qui prit une poignée de gros rocher et s’apprêta à les écraser sur les deux héros. Ils levèrent la tête horrifié.
Shadowghost eut le courage de se dématérialiser malgré le fait qu’elle était épuisée et emporta Stronger avec elle pour passer à travers les gros rochers qui étaient censés les écraser tous les deux. Au passage Stronger en prit un en main qu’il eut facile à transporter car il avait une force surhumaine.
Hydro fut surpris de les voir ressortir et n’eut pas le temps de réagir lorsque Stronger le frappa avec le tuant sur le coup. Le choc projeta Hydro au loin et il s’écrasa contre le mûr d’une grotte. Ses os se brisèrent et du sang sorti en jet de son corps.
La tempête d’eau s’appesa petit à petit étant donné que mort Hydro n’avait plus aucune emprise sur cet élément naturel. Shadowghost regarda son corps désarticulé et ensanglanté flotter le dos en l’air. Son T-shirt était immaculé de sang. Elle se tint le visage à deux mains.

- Je t’ai aidé à le tuer Emilio, dit-elle doucement, au fond de moi je voulais lui faire mal mais je n’ai pas voulu en arriver jusque là.

Stronger ne su pas quoi lui répondre.

- Après tout je ne suis peut-être pas une héroïne, continua-t-elle, mais en tout cas je ne suis pas une tueuse.
- Tu n’as rien à te reprocher, lui dit finalement Stronger, il avait frappé le premier en tentant de nous tuer. On n’a fait que réagir instinctivement pour se défendre.
- Oui mais nous aurions pu faire en sorte qu’il ne meure pas, dit-elle fermement, je ne suis pas fier de ce que je t’ai aidé à faire.

Elle s’éloigna de lui.

- Retournons aider les autres, dit-elle doucement.


A SUIVRE…



Dernière édition par Justice le Mer 29 Juin - 3:11, édité 1 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 24 Juin - 5:21

Episode 26 : Where duty lies/La voie du devoir.


Près du QG de la confrérie, les autres mutants continuèrent de se battre. Reptile fit un affreux sourire à Terrok en lui montrant toutes ses dents pointues bien jaunes.

- Toi tu vas payer pour le sale coup que tu m’a fait tout à l’heure en tentant de m’endormir avec tes phéromones sorciers, lui dit-il.

Il couru vers lui les griffes aigisés en avant.

- Cette fois-ci tu ne m’auras pas !!! Rugit-il.

Terrok était tellement surpris par la rapidité de son adversaire qu’il n’eut pas assez de temps pour se concentrer et utiliser son pouvoir sur lui. Il l’esquiva simplement en faisant un salto sur le côté et retomba sur ses pieds. Quand Reptile revint à la charge, Terrok sauta et le frappa à le tête en faisant une figure d’art martial qu’il avait appris sur sa planète natale. S’il n’était pas capable de l’affronter avec ses pouvoirs il lui restait toujours ses habilités au combat. Malgré tout Terrok savait qu’il avait peu de chance face à un adversaire du gabarit de Reptile. Il para ses coups de pattes avec ses bras et ses jambes mais eu finalement peu de chance lorsque Reptile le griffa à la cuisse gauche.
Terrok tomba à genoux en tenant fort sa cuisse qui saignait. Vu qu’il ne pouvait pas parler, le fait qu’il plisse fort les yeux et ait la bouche entrouverte suffisait à Reptile pour comprendre que Terrok avait atrocement mal.

- Hahaha, ricana-t-il, on fait moins le malin là hein. Tu ne pourras plus faire tes fameuses acrobaties pour m’éviter. Attends que je te tranche la gorge et ce sera vite fini.

Terrok n’avait plus la force de se battre alors il profita du fait que Reptile bavarde pour sentir les phéromones que ce dernier dégageait. Terrok pouvait sentir que derrière cette aptitude cruelle se cachait un homme qui souffrait beaucoup parce qu’il avait perdu sa famille des années auparavant. Terrok s’en servi pour faire remonter à la surface cette souffrance refoulée et la retourna contre lui.

- Nooooooooon, ça suffit arrête !!! Grogna Reptile en se tenant la tête.

Des larmes commencèrent à couler de ses yeux jaunes reptiliens. Il se retourna et s’enfuit en disparaissant dans la forêt.
Terrok se leva avec peine et alla se poser dans un coin pour soigner sa blessure. Il était épuisé et n’avait plus la force de se battre. Son visage était mouillé à cause de la sueur. Il regarda comment Black Hole se téléportait à des endroits différents pour surprendre les Protectors et les frapper.

« Je suis désolé de ne pas pouvoir vous aider mes amis » se dit Terrok en lui même.

Black Hole apparu tout juste devant Chrono et créa un énorme trou noir se préparant à l’absorber dedans pour le faire disparaître à jamais.

- Chrono non, fais attention, lui cria son ami Volcano au loin.

Heureusement Chrono fut plus rapide que Black Hole et couru vers lui pour le prendre par les épaules. Il se téléporta avec lui à ses côtés.

- Où m’emmènes-tu ? Lui demanda Black Hole paniqué en regardant autour de lui comment le monde passait à une rapidité étonnante devant ses yeux.
- Je nous téléporte des années dans le passé, lui répondit Chrono, j’ai une surprise pour toi.

Ils apparurent devant une école. Black Hole reconnu l’endroit.

- Hé mais je me rappelle, dit-il, c’est l’école dans laquelle je suivais mes études au moment où mes pouvoirs sont apparus pour la première fois…qu’essaies-tu de faire ?

Il se tourna vers Chrono en fronçant les sourcils les dents serrées.

- Je t’ai emmené à une époque où tu étais encore pas très sûr de toi et où tu ne contrôlais pas bien tes pouvoirs, lui dit Chrono, je veux te retourner contre toi ton propre pouvoir.

Black Hole se tourna à nouveaux vers l’école et se vit lui-même plus jeune sortir de l’école en courant. Le jeune homme qu’il était alors était paniqué à cause du fait qu’il avait fait disparaître tous les élèves de sa classe et son professeur par accident alors que ses pouvoirs venaient de se manifester.
Le jeune adolescent du passé couru sur le trottoir dans leur direction en créant sans le vouloir des trous noirs autour de lui et faisant disparaître des véhicules et des passants sur son passage jusqu’à ce qu’il arrive tout juste à côté de Black Hole qui paniqua en se cachant le visage avec ses deux bras.

- Non, non, pitié !!! Cria-t-il appeuré.

C’était trop tard, Black Hole fut absorbé dans le trou noir qu’avait créé son double de cette époque là. Chrono quand à lui avait disparu quelques secondes avant pour revenir dans le présent grâce à son pouvoir de voyager dans le temps.

Il apparu à nouveau près du grand Kanyon là où les Protectors se battaient contre la confrérie. Il vit Terrok assis à sur l’herbe à l’écart en tenant sa cuisse. Il s’était créé un pansement de fortune. Chrono couru vers lui pour l’aider.

- ça va vieux ?

Terrok répondit en hochant brièvement la tête, cela signifiait qu’il allait plus au moins bien… pour l’instant.
Volcano vint vers eux.

- Qu’as-tu fait de Black Hole Chrono ?
- Je me suis assuré qu’il ne fera plus de mal à personne, ni maintenant ni dans le passé, ni JAMAIS.

Le ton ferme et froid avec lequel Chrono lui avait répondu l’avait surpris. Le Tim Scott que John Drake connaissait il y’a quelques mois avait bien changé. Cela le gênait qu’il se montre aussi radical dans ses traitements dès qu’il s’agissait de régler ses différents.

- Je préfère ne pas en savoir plus, répondit calmement Volcano.

ShadowGhost et Stronger apparurent à leur côté en sortant du sol.

- ça va ? Leur demanda Volcano.
- Oui, répondit Stronger en reprenant son souffle car il s’était interdit de respirer pendant que sa coéquipière les avait fait passer tous deux sous terre.
- Hydro est mort, dit Shadowghost.
- C’était un accident, dit Stronger, en tout cas nous avons gagné.
- Bon…, dit Volcano sur un ton bref.

Il culpabilisait intérieurement que certains membres de son équipe se soient sentis obligés d’en arriver jusqu’à tuer leur ennemi. Il aurait voulu employer d’autres méthodes.
Comment le professeur réagirait en apprenant ce que certains d’entre eux ont fait ?
Il n’eut pas le temps de réfléchir longtemps car d’autres priorités l’appelaient pour le moment. Des radiations de couleurs blanches commencèrent à émaner de la grotte de Big Brain. Elles furent tellement lumineuses et aveuglantes que le paysage se retrouva éclairé d’une lumière blanche.

- Oh merde les gars, dit Metalica, je crains que le plan de Big Brain de transformer les humains de ce pays en mutant réussissent.
- Pas si on l’en empêche, dit Rainbow en s’envolant.
- Je viens avec toi, lui dit Résilience, c’est MA sœur qui est en danger là haut.
- D’accords.

Elle le prit par la main et l’emmena avec lui alors que les autres membres de l’équipe les suivirent en courant vers l’entrée.

Episode 26.2 : Where duty lies/La voie du devoir Pt.2 (Sacrifice).




Arrivé dans la salle où Anna était en train de se vider de son énergie pour alimenter la machine qui allait transformer la population entière de l’Amérique en mutant, Rainbow et Résilience virent Big Brain et Vertigo observer la scène le sourire aux lèvres. Acid Rock était à leur côté et avaient les yeux grands ouverts tellement il était impressionné.

Résilience désigna le clavier.

- Grille le avec tes pouvoirs Rainbow, dit-il, tu peux créer la foudre non ? Alors utilise ça pour détruire cette machine.
- Non, répondit fermement Rainbow, je refuse de prendre un tel risque, ça tuerai Anna. Je ne le ferai pas tant qu’elle sera liée à cette machine.
- Moi je peux le faire, dit une voix à l’entrée de la salle.

Big Brain, Acid Rock et Vertigo se retournèrent en sursautant et virent le crapaud se tenir debout dans l’encadrement de la porte.

- J’ai fais parti de la confrérie et je sais donc comment fonctionne cette machine, hein Big Brain ? Dit-il à son encontre en haussant un sourcil le sourire aux lèvres.

Il se mit à bondir vers la machine.

- Non Bartélémy !!! Hurla Big Brain en tendant sa main.

C’était trop tard, le crapaud était déjà devant le clavier et était occupé à taper dessus pour stopper la machine. Vertigo voulu aller vers lui pour l’empêcher de gâcher leur plan mais elle fut stoppée par Métalica qui lui fit un croche pied. Elle tomba à terre et Métalica vint s’asseoir sur elle en lui tenant fermement les deux poignets.

- J’ai ma forme de métal, tu vas avoir beaucoup de mal à te libérer ma chère.

Les autres membres du groupe entrèrent dans la salle.

- Vous ne savez pas ce que vous faites, leur dit Big Brain.
- Si, nous sommes très conscient de ce que nous faisons Big Brain, lui dit Volcano, nous t’empêchons de commettre tes abominations en détruisant des vies humaines.
- Je le fais pour la survie de notre espèce, répondit Big Brain, ne voyez-vous pas que je le fais pour nous tous ? Pour VOUS tous ???
- Tu es fou Big Brain, dit Rainbow.

Il se tourna vers elle.

- Dans ton pays tu devais être vénéré comme une déesse, maintenant que tu es venu en Amérique tu vois comment les gens te craignent ? Ils sont prêt à te tuer et toi tu préfères continuer de te battre pour eux en espérant qu’un jour ou l’autre vous pourrez vivre paisiblement ?
- Oui je le crois, c’est une chance que j’ai pu rencontrer un homme comme Charles Parker qui a permis que je puisse l’aider dans ses projets pacifiques contrairement aux tiens qui sont ceux d’un homme gonflé d’orgueil. Je doute fort que tu fais tout ça pour nous mais tu le fais surtout pour TOI, pour te venger de ton passé et servir tes propres intérêts. Ta soif de pouvoir fait de toi un homme aussi corrompu que les hommes politiques qui dirigent mon pays.

La crapaud réussit à arrêter la machine et les radiations disparurent. Résilience couru vers sa sœur qui gisait inconsciente au sol, les poignets toujours attachés au cordes qui la reliait à la machine.

- Oh non Anna !!! Dit-il.

La machine avait produit un effet secondaire sur elle. Elle semblait avoir vieilli de presque 40 ans, ses cheveux étaient devenus blancs.
Big Brain semblait désolé. Il toisa le crapaud du regard.

- Tu m’as trahi Bartélémy, tu as tout gâché à cause de ta stupidité.
- Au moins moi j’ai la conscience tranquille Edmond, lui répondit le crapaud.
- Tu as oublié que tu n’étais rien avant de me rencontrer ? Tu vivais tel un monstre cloîtré dans ton monastère, c’est MOI qui t’en ais sorti, je t’ai sauvé la vie et je t’ai donné une famille dans laquelle tu pouvais être toi-même et me servir et à présent tu te retournes contre moi pour t’allier à ces traîtres de mutant ?

Il montra tous les Protectors du doigt.

- ça suffit Big Brain, dit Volcano, tu as perdu.
- Non ça n’est pas fini, répondit Big Brain en sortant un pistolet de sa veste.

Il tira de plusieurs coup de fusil sur le crapaud qui fut prit de sursaut sous l’impact des nombreuses balles et il tomba à genoux en crachant du sang avant de tomber inconscient à terre.

- Nooooooooon !!! Cria Acid Rock.
- Qu’il y’a-t-il Kevin ? Lui demanda Big Brain, tu penses que j’ai eu tort d’agir ainsi ? Oserais-tu pleurer un tel traitre ? Aurais-tu oublié tout ce que je t’ai appris concernant notre statut sur ce monde ? J’ai fais ce qui devait-être.
- Non je suis pas d’accords, dit Acid Rock les larmes aux yeux, vous êtes allé trop loin. Jusqu’à présent je vous admirais car vous m’avez donné confiance en moi mais quand je vois jusqu’où vous êtes prêt à aller je ne sais plus… je n’arrive plus à croire en vous !!!

Il s’approcha de son futur ex-mentor et releva le manche de sa veste pour toucher son avant bras et le brûla avec de l’acide.

- Aaaaaaaaaargh !!! Sale traître !!!

Métalica regarda Vertigo qu’il continuait à maintenir au sol.

- Regarde le vrai visage de ton chef Vertigo, lui dit-il, tu veux vraiment servir un homme pareil. Je suis sûr qu’au fond de toi tu ne prends pas plaisir à faire ce que tu fais. Cet homme a une mauvaise influence sur toi.
- Je suis qu’une femme mon cher, dit ironiquement Vertigo, en tant que telle je me laisse facilement emporter par mes émotions. Du coup il peut m’arriver de faire un tas de choses que je n’ai pas envie de faire.

Elle le regarda droit dans les yeux et l’hypnotisa pour lui donner un vertige qui le déstabilisa, il lâcha son emprise sur elle et se tenait la tête des deux mains.
Vertigo se libéra de son emprise et couru vers Big Brain pour lui toucher le bras.

- On se reverra les Protectors, dit-il avant de disparaître avec les jeune femme à ses côtés.
- Ils ont disparu, dit Project.
- Ce n’est que parti remise, lui dit Volcano en se dirigeant vers le corps sans vie du crapaud.

Il remarqua qu’il respira encore. Le crapaud lui sourit faiblement les dents rougies par le sang.

- J’ai fais ce que je pensais être juste en dernier recours, j’espère que j’ai bien agis.
- Oui, oui tu as bien agit crapaud, lui répondit Volcano en lui tenant fermement la main pour l’accompagner jusqu’à la mort.
- Alors je peux enfin mourir en paix.

Le crapaud émit son dernier soupir et ferma doucement les yeux. Volcano se mit à verser une larme. Rainbow vint vers lui pour poser une main sur son épaule.
Project alla vers Résilience qui tenait toujours sa sœur sans vie dans ses bras.

- Je suis désolé, dit doucement Project en posant une main réconfortante sur son épaule.
- Non, ma sœur n’est pas mort, dit sèchement Résilience, tu te rappelles à la bibliothèque quand j’ai dis que je serai même prêt à donner ma vie pour ma sœur ? Hé bien le moment est venu, je vais lui transmettre tous mes pouvoirs pour qu’elle guérisse de ses blessures et revive.
- Nathanaël ne fais pas ça c’est trop risqué, lui dit Project.
- Laisse moi Ben’, je lui dois bien ça. Je l’ai trop surprotégé depuis que ses pouvoirs sont revenus. En vivant avec mes pouvoirs en elle, elle sera débarrassé de sa malédiction et vous pourrez enfin vivre votre amour heureux tous les deux.

Project fut surpris par ses dires et le regarda surpris. Résilience se pencha vers lui et le serra dans ses bras.

- Adieu mon frère, j’aurais espéré qu’on puisse être ami plus tôt sans être gêné par nos différents, dit Résilience.

Il posa ses deux mais sur le visage de sœur et l’embrassa sur le front. Il resta plusieurs fois dans cette position puis tout à coup il se mit à trembler de plus en plus fortement. Il devint tout pâle et des veines sortirent de sa peau, il était en train de perdre son énergie.

Project et les autres héros eurent du mal à la vision de ce spectacle. Résilience tomba à terre et Anna ouvrit brusquement les yeux en sursautant et en émettant une grande respiration.

- Oh mon Dieu Nathanaël…nooooooon !!!

Elle se redressa et se pencha sur le corps sans vie de son frère pour le secouer puis se mit finalement à pleurer après avoir reconnu qu’il était bel et bien mort.
Project vint la prendre dans ses bras.

Kevin alias Acid Rock les regarda tous et toucha un mûr qu’il fit fondre avec de l’acide pour créer un trou par lequel s’enfuir. Volcano le regarda s’en aller.

- Où vas-tu ? Lui demanda-t-il, cesse de t’enfuir, nous t’offrons un refuge dans notre pensionnat tu y seras en sécurité et tu pourras apprendre à contrôler ton pouvoir.
- Non merci, lui répondit Kevin, après ce que j’ai vécu je n’ai pas trop envie de mettre ma confiance entre les mains d’un autre leader. Ne vous inquiétez pas pour moi, je saurais me débrouiller.

Il s’en alla laissant les héros abattu derrière lui.



Les Protectors quittèrent le QG de la confrérie avec les cadavres du crapaud et de Résilience. Le voyage jusque chez eux se passa dans le silence.


A SUIVRE…





Dernière édition par Justice le Ven 15 Juil - 5:07, édité 3 fois
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 24 Juin - 5:24

Episode 27 : Désolation.


Au pensionnat, les étudiants Bobby Murray, Marwan Medhini et leurs camarades disputèrent une partie de mini-foot dans la salle de jeu située pas loin de la salle de séjour du deuxième étage. Alors que Bobby était sur le point de marquer un but dans le camp adverse ils furent tous les 4 surpris par une fumée verte qui apparu brusquement au dessus de la table de mini-foot. Elle s’agrandit progressivement jusqu’à prendre la taille d’une personne d’environ 1m70. La fumée laissa place au buste d’un jeune garçon blond de leur âge, ses jambes étaient perdues dans la fumée verte. Marwan et les autres garçons se mirent à râler en le voyant apparaître.

- Bradley putain j’étais sur le point de marquer, rouspeta Bobby à son encontre, tu m’as fait rater mon coup salopard. Il a fallu que tu apparaisses uniquement au moment où j’étais si près du but !!!
- Et le match était serré en plus, dit Marwan, Bobby et moi on allait gagner contre eux.
- S’cusez moi les gars, leur dit Bradley en levant innocemment les bras tout en continuant de flotter dans sa fumée, mais y’a une urgence.
- Laquelle, demanda un des garçons de l’équipe adverse de Bobby et Marwan, dépêche toi de nous dire ce que c’est et ensuite casse toi.
- Les Protectors sont revenus de leur mission, leur répondit Bradley, et apparement y’a quelqu’un parmi eux qui est mort mais chais pas qui…

Bobby et Marwan se regardèrent tous les deux étonnés puis quittèrent la salle de jeu en accourant vers le hall d’entrée laissant leurs camarades derrière eux.

- Hey les gars et notre partie alors ? Se plaignit un garçon en les voyant partir.

Mais ils n’écoutèrent pas et continuèrent leur chemin en courant. Ils s’arrêtèrent devant la porte d’entrée en voyant l’équipe de super héros entrer. Leurs amies, Helena, Ling et Mélanie étaient déjà là entourées de quelques élèves. Stronger tenait dans ses bras le corps sans vie de Résilience.

- Dégagez les mômes, leur dit-il, on est pressé.

Les étudiants ne se prièrent pas deux fois de laisser l’équipe passer vu le ton qu’avait employé le mutant à le force surhumaine. Emilio Cortez s’était fait une sérieuse réputation dans ce pensionnat et les étudiants savaient qu’il ne fallait pas trop avoir des problèmes avec lui.

- Emilio que s’est-il passé ? Lui demanda Helena en le voyant les quitter Résilience dans ses bras.
- Nathanaël, le frère d’Anna, est mort. Lui répondit Stronger sans se retourner.

Helena mit ses deux mains devant sa bouche et regarda Anna qui suivait les autres membres de son équipe avec Benjamin pour la soutenir. Elle remarqua la mèche blanche qui se trouvait dans sa longue chevelure brune.
Marilyn Bunroe alias Rainbow fut la dernière de la file de l’équipe à quitter le hall d’entrée. Avant d’entrer dans l’ascenseur elle entendit Bobby, un des étudiants, demander à Helena de lui répéter ce qu’Emilio Cortez alias Stronger lui avait dit. Les portes se fermèrent et ils descendirent tous au sous-sol.

Arrivés là, les membres de l’équipe entra dans le labo en se séparant. Certains allèrent s’asseoir, d’autres restèrent debout. Anna était assis sur une chaise penchée en avant le regard vide avec Benjamin à ses côtés pour continuer à la soutenir. Durant tout le voyage Marilyn avait constaté qu’Anna et Benjamin ne s’était pas quitté, ils tenaient réellement l’un à l’autre. Elle pensa que ça aurait fait plaisir à Nathanaël de voir sa petite sœur enfin heureuse avec un petit ami qu’elle peut toucher en toute sécurité.
John était en train de parler au professeur, Timothy et Terrok était assis ensemble devant la table de réunion. Emilio déposa le corps de Nathanaël sur un lit en métal. Ce dernier était à présent tout blanc, ce qui lui donnait un air quelque peu sinistre. Catherine était aux côtés d’Emilio pendant que celui-ci regarda son corps et celui du crapaud.
Tony était resté debout près de la porte d’entrée les bras croisés et le visage serré. Marilyn s’approcha de lui et lui caressa doucement l’épaule.

- ça va Tony ? Lui demanda-t-elle.
- Comment ça peut aller bien ? Lui répondit-il en posant sa lourde main sur la sienne qui était sur son épaule.
- Oui je te comprends, lui dit Marilyn, je suis encore sous le choc après tout ce qu’on a vécu tout à l’heure. Cela s’est passé si vite. En revenant au pensionnat le fait de voir tous ces étudiants excités ça m’a un peu troublé car je n’étais pas d’humeur à les voir tous aussi curieux et « excités » devant l’entrée.
- Je te comprends car j’ai aussi eu la même impression en entrant, dit Tony, nous étions tellement secoués par cette mission qu’on avait besoin d’être libéré de toute pression. Tu n’as qu’à voir comment Emilio a répondu aux étudiants.
- Oui j’ai remarqué ça, dit Marilyn, mais Emilio AIME ces étudiants. Je ne pense pas qu’il voulait réellement leur manquer de respect ou quoi que ce soit. C’est juste que lui aussi n’était pas d’humeur à être trop bavard c’est tout.

Maria Mac Culink s’approcha d’eux.

- Que s’est-il passé ? Comment est-il mort ? Leur demanda-t-elle.
- Il s’est sacrifié en voulant sauver la vie d’Anna, lui répondit Marilyn sans la regarder.

Elle regarda au loin la jeune fille complètement abattue par la mort de son frère.

- Il lui a transmis tous ses pouvoirs pour qu’elle puisse guérir et revivre, continua Marilyn, mais le prix à payer fut sa mort. A présent Anna vit avec les pouvoirs de son frère en elle. Elle est capable de toucher qui elle veut.
- Le crapaud nous a aidé à affronter la confrérie mais il a été tué par Big Brain qui n’a pas accepté sa trahison, dit Tony.
- Alors ce mutant que tu as ramené dans tes bras faisait parti de la confrérie auparavant ? Lui demanda Maria en se tournant vers le mutant en question dont le corps sans vie était aussi couché sur un matelas en métal.
- Oui, lui répondit Tony, à mes yeux il est mort en héros car il s’est repenti pour suivre le bon chemin.
- C’est un mutant qui a beaucoup souffert de rejet dans sa vie, dit Marilyn, quand j’y pense je me dis que si nous avions vécu ce qu’il a aussi vécu tout au long de sa vie nous aurions pu devenir comme lui : des mutants rejetés, perdus et qui ne savent plus vers qui se tourner et qui suite aux nombreux rejets subis souhaitent de venger contre un monde qui ne les comprend pas.
- Oui tu as raison, lui dit Tony, c’est une bénédiction que nous puissions bénéficier d’une éducation dans ce pensionnat avec le professeur Parker qui comprend les difficultés que nous vivons. Cela nous permet de ne pas devenir des criminels et de suivre le bien… d’un certain côté je comprend que les mutants de la confrérie aient voulu faire ce qu’ils faisaient mais je ne les cautionne pas pour autant. Le crapaud a compris cela, que la vengeance n’était pas la meilleure solution. Il est peut-être mort mais il est mort en servant le bien cette fois-ci. Je souhaite qu’il repose en paix là où il est à présent.

Marie regarda silencieusement les deux héros tout en écoutant attentivement ce qu’ils disaient. Après son divorce avec Charles Parker il lui était arrivé parfois de se demander si avec ses méthodes il réussirait à dispenser une bonne éducation à des mutants sans repères.
A présent elle voit que ce grand homme a réussi son travail. Elle était fière de lui et de ce qu’il devenait et construisait. Elle sentait qu’à l’avenir il ne serait pas le seul à apprendre aux autres mais que lui aussi apprendrait de ses élèves.

Le professeur Charles Parker vint se mettre debout au bout de la table de la salle de réunion et demanda à toute son équipe de venir prendre place.

- Je voulais simplement vous féliciter pour votre courage lors de cette mission, leur dit-il, je sais que cela a coûté beaucoup à tel point que nous avons perdu un des nôtres et aussi un membre de l’équipe adverse qui s’est au final battu à nos côtés.

Anna s’essuya les yeux car des larmes commencèrent à couler.

- Malheureusement ici aussi nous avons perdu une vie, dit Charles. Le chauffeur de camion qui fut victime des manipulations de Big Brain et finalement rendu l’âme en se décomposant complètement il y’a une heure. Comme on vous l’a expliqué le corps humain ne supporte pas la mutation et le rejette. Et les résultats sont évidemment dramatique car ce pauvre homme s’est décomposé progressivement en prenant forme liquide jusqu’à disparaître complètement.
- Mon Dieu, dit doucement Marilyn.
- Après demain nous enterrerons Nathanaël et le crapaud pour leur rendre hommâge, conclut le professeur.

Les Protectors quittèrent la pièce. Seule Maria resta seule avec Charles. Elle s’approcha de lui et mit sa main sous son menton et tourna sa tête dans sa direction pour qu’il la regarde.

- Tu n’as pas à te sentir coupable Charles.
- Comment sais-tu que j’ai ce sentiment au fond de moi ?
- Je te connais bien, j’ai été ta femme, lui dit Maria en lui souriant.
- Je sais que ce battre pour protéger le monde des forces du mal implique des lourds sacrifices comme perdre des vies, mais si nous le faisons pas personne d’autre ne s’en chargera. C’est notre rôle de sauver le monde.
- Je sais bien Charles, j’ai observé tes élèves et ton école et j’ai vu que tu étais capable de faire des grandes choses… même si je n’approuve pas toujours tous tes choix au fond de moi je sais qu’au final ça aboutira à quelque chose de bien, j’ai foi en toi.

Charles lui sourit.

- Pour les mots durs que nous avons échangés et nos différents, tentons de passer au dessus de ça. Tu as ton école et moi j’ai mon centre de recherche aussi. Peut-être qu’un jour nous serons appellés à travailler ensemble qui sait, lui dit Maria en lui souriant.

Elle l’embrassa sur la joue et le quitta.



Au salon, Terrok observa en silence ses équipiers John et Emilio expliquer en détail aux étudiants comment ils s’y sont pris pour affronter la confrérie et battre certains de leur membres. La plupart des étudiants, en particulier les garçons, étaient très impressionés. Mehdi était là aussi et était bouleversé par ce récit. Terrok le senti grâce à ses phéromones.
Il se mit également à sentir d’autres phéromones dont les fortes odeurs semblaient venir de loin. Il se retourna en sursautant et compris qu’il y’avait un étranger dans les envirrons.

Il s’éloigna du groupe sans rien dire et sorti du manoir. Il traversa la cours jusqu’à la forêt et regarda les alentours. Il était convaincu que ces émanations venaient de cette petite forêt se trouvant à proximité du manoir. Un buisson commença à bouger tout seul puis un homme reptile en sorti. Terrok reconnu le mauvais mutant nommé « Reptile » qu’il avait réussi à faire fuir lors de leur combat près du grand Canyon.

- Je savais que tu allais me sentir dans les environs, lui dit Reptile, c’est pour cela que je suis venu ici car j’avais certaines choses à te dire. Je sais que tu ne peux pas parler mais j’ai tout de même besoin de confesser certaines choses à quelqu’un qui peut me comprendre et comme je sais que tu peux lire à l’intérieur des gens grâce aux phéromones qu’il dégage je me suis dis que l’opportunité était bonne.

Reptile sorti une photo de la poche de son pantalon et la présenta à l’extraterestre.

- C’était moi avant que je me transforme en monstre. A côté c’est ma femme et ma fille. Mon vrai nom est Hugh Gibson normalement. J’étais totalement différent de ce que les gens connaissent de moi aujourd’hui, autant physiquement que mentalement. J’étais un homme heureux mais l’apparition de ma mutation a provoqué la crainte de mon entourage et j’ai du fuir, j’aimerai tant les retrouver tu comprends ? Les serrer dans mes bras et leur dire que je les aime mais je sais bien que c’est impossible. A l’époque j’avais fuis en Amérique du Sud pour me cacher mais j’ai été capturé pour être amené ici et les gens ont fait de moi une bête de foire. Ces humiliations ont engendré ma haine des non mutants mais ce que tu m’as fait lorsque nous nous sommes battu m’a rappelé ce que j’avais vécu et l’homme que j’étais. Je veux redevenir cet homme et non le monstre que je suis à présent. Même si je ne peux plus revivre ma vie d’avant en tout cas je ne vivrais pas comme un tueur. Je voulais juste venir ici pour te remercier de m’avoir permis de réfléchir… Je vais y aller alors et vivre ma vie ailleurs.

Reptile se retourna puis alla disparaître dans les buissons en laissant Terrok seul derrière lui.

« Des hommes comme lui il y’en a tout plein »

Terrok se retourna en sursautant et vit le professeur Parker qui lui parla par télépathie.

« Professeur ??? Depuis combien de temps vous êtes là ? »

« Depuis que tu as commencé à sortir car j’ai aussi senti la présence psychique de Reptile. J’ai écouté votre conversation. Son histoire est triste. C’est pour des gens qui souffrent comme lui que nous nous battons »

« Oui. Son histoire me touche également »

« Tu as eu devant toi un exemple de la souffrance d’un mutant qui a du mal à trouver sa place en ce bas monde car les gens qui ne le comprennent pas le rejette, le traque et le persécute »


« C’est difficile de choisir un camps. Nous sommes tous capables de commettre le mal si nous ne sommes pas bien guidé »


« Prions pour que Monsieur Hugh Gibson puisse trouver sa voie de son côté, après tout ce qu’il a vécu il mérite d’être heureux comme nous tous »

Les deux hommes quittèrent la forêt pour retourner au manoir.

A SUIVRE…
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 24 Juin - 5:25

Episode 28 : Interlude- Prelude to a civil war/ Prelude à une guerre civile.


BOSTON :

Dans un grand bâtiment se trouve un club très fermé composé d’une élite de riches industriels aux ambitions obscures. Parmi eux se trouve une homme d’une jeune quarantaine d’année qui scrute un grand écran sur lequel est affiché des photos d’individus avec en dessous leurs noms et leurs particularités. Il se retourna en entendant la porte de son bureau s’ouvrir et vit son épouse entrer dans la pièce.

- Tu m’as appelé Sebastian ? Demanda-t-elle.
- Oui chérie, répondit-il en lui prenant sa main pour l’embrasser, j’avais quelques questions à te poser quand aux mutants que tu m’as présenté dans tes fichiers en particulier ce Charles Parker.
- Que veux-tu savoir ?
- Tu m’avais expliqué que tu étais une de ses anciennes élèves, ton plan n’est-il pas trop risqué ? Cet homme risque de te reconnaître non ?
- Ne t’en fais pas j’ai déjà tout bien calculé. Je vais utiliser mes dons télépathiques pour extraire le côté sombre de son âme et ainsi il viendra vers nous de son plein gré pour servir notre cause. A côté de ça j’en profiterai pour pervertir tous ses étudiants ainsi j’aurais ma revanche.
- Remarquable. Ton plan me paraît machiavélique à souhait mamour, je me considère comme l’homme le plus heureux au monde d’avoir épousé celle qui est devenu la Reine Blanche de notre club des « Illuminés Damnés ».
- Ce sentiment je le partage mon amour, lui dit sa femme en se penchant au dessus de lui pour l’embrasser sur la bouche.

Elle regarda ensuite le grand écran et resta pensive face à la photo de Charles Parker souriant.

« Je te démolirai Charles, ce sera ma vengeance pour m’avoir démoli lorsque j’étais encore jeune et innocente. Ce sourire je te le ferai disparaître à jamais et cette fois ce sera MOI qui te contrôlera et briserai tous tes rêves. Ton ancienne élève Amanda Stepford est de retour, fais tes prières !!! » pensa-t-elle.

WASHINGTON, la maison blanche :


Le président Georges Washington arpenta le couloir en compagnie de deux gardes du corps qui l’accompagnèrent jusqu’à la salle de réunion. Il vit sa secrétaire venir vers lui d’un pas décidé un bloc note planté dans le creux de son bras gauche et un bic bleu dans sa main droite.

- Monsieur le président, lui dit-elle, le docteur Valérie Cooper m’a chargé de vous transmettre un message. Elle ne pourra malheureusement pas assister à cette réunion, elle vous prie d’accepter ses excuses.
- Je vous remercie Manoly, lui dit-il d’un sourire poli.

Il entra dans la salle et prit place au bout de la longue table de bois.

- Bonjour à tous, dit le président.
- Bonjour Monsieur le président, je voudrai vous présenter le docteur Mikalovitch, lui dit un des membres de la réunion qui était un des chefs d’une armée d’Amérique, il vient de Russie et est expert dans les recherches sur les mutations génétiques. Il élabore également des expériences.
- Bonjour Monsieur le président je suis honoré de vous rencontrer, dit le docteur Mikalovitch à l’encontre du président un sourire étrange aux lèvres.
- Bonjour docteur, lui dit le président.
- Vu que le sujet principal de cette réunion est le danger que cause la présence des mutants dans le monde et que nous cherchons des solutions pour pouvoir y faire face et veiller à la sécurité de l’humanité j’ai à vous proposer un remède qui pourra faire disparaître définitivement le gène X et donc annuler les pouvoirs des mutants, dit le docteur Mikalovitch en sortant une éprouvette avec un liquide vert clair à l’intérieur.
- Qu’est-ce donc ? Lui demanda le président intrigué et curieux d’en savoir plus, pouvez-vous m’en dire plus je vous prie ?


A SUIVRE…
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Justice le Ven 24 Juin - 21:50

Episode 29 : Elegie.






Pendant que Charles est en train de faire son discours je ne peux détacher mon regard de Tony et Emilio qui sont en train de transporter le cercueil de mon frère Nathanaël pour ensuite le faire descendre dans sa tombe. Cela faisait plus d’un mois que je faisais parti de ce pensionnat et j’avais après progressivement à m’y intégrer en me socialisant avec d’autres jeunes mutants de mon âge. Si j’avais beaucoup de points commun avec eux par rapport au fait qu’on avait tous des difficultés à gérer ces « dons » surnaturels qui provoquaient la haine et la crainte de la société vis à vis de nous je me sentais tout de même seul par mon incapacité à entretenir des contacts physiques avec mon entourage. Nathanaël était le seul à pouvoir toucher ma peau en fait et il se montrait très protecteur avec moi. Lors de cette mission qui avait amené l’équipe des Protectors à venir à ma rescousse, il n’a pas hésité une seconde à sacrifier sa vie pour me sauver alors que j’étais entre la vie et la mort, cela a eu pour conséquence que j’absorbe définitivement ses pouvoirs étant donné que je les avais absorbé pendant qu’il mourrait. Si je suis à présent heureuse de pouvoir toucher les gens le revers de la médaille est que suite à cela j’ai perdu mon frère aîné pour toujours.

- Je vais demander à Anna de venir faire un dernier discours, dit Charles.

Sa voix m’avait fait sortir de ma rêverie. Benjamin, qui était assis à côté de moi, me prit ma main droite et me fit un petit sourire.

- Tu veux que je t’accompagne chérie ? Me demanda-t-il.
- Non ça va aller Ben’, je peux m’en sortir seul, lui répondis-je.

Je me levais de la chaise et me dirigeais vers le professeur Charles Parker qui se tenait bien droit en évidence face à la centaine d’étudiants et professeurs qui le regardaient assis sur leurs chaises. Il s’écarta un peu de son micro pour me permettre de prendre la parole et m’adresser à tout l’institut.

24 heures plus tôt…

Les membres de l’équipe des Protectors étaient à table en train de finir leur repas. Tout le repas s’était passé dans un silence pesant interrompu occasionnellement par quelques commentaires de Tony qui complimentait la cuisine de Marilyn qui avait pris plaisir à préparer pour tout le monde une spécialité congolaise.
L’heure n’était malheureusement pas à la joie malgré tout vu le drame qu’ils venaient tous de vivre. Catherine était encore bouleversé par ses actes, Emilio lui lançait furtement quelques regards par moment pour voir comment elle allait. Benjamin mangeait très lentement en regardant son assiette l’air pensif. Charles, quand à lui, regardait constamment la chaise vide d’Anna pendant qu’il mangeait.

- Anna n’est toujours pas sorti de sa chambre pour venir manger avec nous, dit Benjamin visiblement mécontent, je me fais du soucis pour elle.
- Attends son frangin vient de mourir tu crois quoi ? Lui dit Emilio. Je comprends que t’aime ta meuf mais apprends à te mettre à sa place et la laisse respirer un peu pour exprimer sa tristesse.
- C’est quoi ton problème mec ? Lui demanda Benjamin sur un ton agressif en se levant brusquement de sa chaise.
- Les gars calmez-vous, dit John en regardant tour à tour ses deux amis.
- Assis toi Benjamin, lui dit Tony qui était assis à côté de lui en mettant sa main sur son bras.

Benjamin se calme un peu et se rassit. Tony lança un regard noir à l’encontre d’Emilio.

- Bravo pour ton « tact » Emilio, lui dit-il.
- Anna ne se sent vraiment pas bien Benjamin, dit Charles, je pense que nous devrions respecter son besoin de s’isoler un peu.
- Ceci est compréhensible mais elle ne peut quand même pas manquer un repas et se laisser mourir de faim, dit Marilyn l’air inquiète.

Benjamin la regarda puis se tourna vers Charles.

- Elle a raison professeur, dit-il, cette après midi non plus elle n’est pas du tout sorti de sa chambre pour manger. Même si elle est triste elle ne peut pas se faire plus de mal en s’interdisant de manger.
- J’irais moi-même lui parler, répondit Charles, peut-être préfère-t-elle manger seule pour l’instant. Notre présence doit la gêner.

Tim se leva pour prendre les assiettes de tout le monde. Il regarda John.

- Tu m’aides à débarrasser la table John ? Lui demanda-t-il.
- Okay, répondit John.

Les deux jeunes hommes se dirigèrent vers la cuisine laissant les autres discuter derrière eux. Ils entendirent Marilyn leur parler de loin.

- Merci de vous porter volontaire pour la vaisselle les garçons, leur dit-elle avec un clin d’œil.
- Y’a pas de quoi, lui répondit John en lui souriant, c’est la moindre des choses après le bon repas que tu nous a concocté.

Lorsqu’ils furent seul dans la cuisine, Tim se mit à parler à son ami John.

- Tu as vu comment Catherine est bouleversé depuis qu’on est rentré ?
- Oui j’ai remarqué, répondit John, tuer un être humain ça n’est pas sans conséquence sur l’esprit de quelqu’un, en particulier un jeune fille comme elle.
- C’est bizarre, moi je ne regrette pas du tout d’avoir fait disparaître Black Hole dans le passé.
- Comme tu n’as aucun regret d’avoir enfermé ton père dans le passé…c’est justement ça qui m’inquiète chez toi ces derniers temps, je voulais qu’on en parle un peu mais je ne savais pas comment aborder ce sujet avec toi de peur que tu réagisses mal.
- Qu’est-ce qui te gêne dans mon comportement ? Demanda Tim soudainement sur la défensive.
- Le fait que tu fasses des choses aussi graves et que tu continues à vivre normalement ensuite comme si rien ne s’était passé. Ça ne te ressemble pas. Je suis inquiet pour toi Tim.
- C’est inutile…

Timothy se tourna vers l’évier et ouvrit le robinet d’eau chaude en niant son ami. John posa sa main sur son épaule.

- Tim j’ai l’impression que tu es en train de refouler quelque chose au fond de toi comme si tu te forgeais une carapace…
- Dis tu vas pas commencer à me psychanalyser hein !!! Dit brusquement Tim en se tournant vers lui.
- Qu’est-ce qui t’arrive ? Demanda John étonné.
- Ce qui m’arrive c’est que tu cherches des problèmes là où y’en a pas, répondit Tim, ce que j’ai fais n’importe qui d’entre vous auraient pu le faire et ça n’aurait causé aucun problème mais dès que moi je fais quelque chose alors on me saute dessus.
- Je ne te comprends pas…
- Pour être plus clair j’en ai marre de me sentir inutile, vous tous là avec vos pouvoirs vous faites facilement des exploits et moi j’ai l’impression de ne pas servir à grand chose. Je me sens comme un poids mort dans cette équipe. J’utilise mes pouvoirs comme je le peux pour faire quelque chose d’utile c’est tout. Comment toi t’aurais réagis si tu avais été à ma place, hein ?
- Je vois, tu es encore complexé par rapport à moi et aux autres c’est ça ? Je pensais que le problème était réglé pourtant. Si tu continues d’en souffrir pourquoi ne pas en parler à moi et au professeur pour qu’on t’aide à trouver d’autres alternatives pour utiliser tes dons ainsi tu comprendras que tu es aussi utile que les autres dans le groupe.
- Je ne sais pas…peut-être que j’ai honte de me sentir tout le temps assisté et chouchouté par le prof’ qui pense encore que je suis un garçon fragile.

Il se mit à nettoyer les assiettes sans oser regarder John.

- Le problème c’est qu’en croyant pouvoir régler tes problèmes tout seul tu te montres parfois maladroit sans le vouloir en faisant des mauvais choix, dit John, peut-être qu’il y’avait une autre manière de battre Black Hole sans pour autant le faire disparaître. Il faut que tu saches que cette équipe ainsi que cette grande école c’est comme une famille adoptive pour nous tous. Nous sommes solidaires et nous nous entraidons quotidiennement. Tu crois être le seul à manquer de confiance en toi mais moi aussi il m’arrive parfois de douter de mes compétences de chef. C’est une lourde tâche que le professeur m’a confié. Peut-être même que les autres membres du groupe doutent parfois d’eux et tu ne le sais pas. Qu’il s’agisse d’Emilio, Tony, Terrok ou Benjamin qui paraissent si sûr d’eux t’en sais rien.
- Ouais y’a moyen, dit Tim en haussant les épaules tout en continuant de nettoyer la vaisselle.

John mit son bras au dessus de son épaule.

- Ne garde pas tout pour toi, ça na t’aidera pas. La prochaine fois que tu douteras de toi et que tu auras du mal à prendre certains décisions importantes n’hésite pas à en parler au prof’ pour qu’il t’aide. Son but justement est de tous nous aider à utiliser nos pouvoirs pour qu’ils soient utiles à l’humanité.
- Alors elle avance cette vaisselle ? Demanda une voix d’homme derrière eux.

C’était Tony qui vint les rejoindre avec les casseroles.

- Vous avez besoin d’aide ou quoi ? Demanda-t-il.
- Non ça va, lui dit John en souriant, j’attends que Tim ait fini de tout nettoyer pour que je puisse essuyer.

Marilyn vint vers eux.

- Je ne vous remercierai jamais assez pour avoir fait la vaisselle, leur dit-elle, vous êtes des amours.

Elle les embrassa tous les trois sur la joue et s’en alla.

- Bonne nuit les gars, leur dit-elle en quittant la cuisine.
- Bonne nuit, dirent-ils.


Elle vit Mehdi qui l’attendait à l’entrée du couloir.

- ça va tu te sens bien dans cette école ? Lui demanda-il.
- Oui je m’y plais, j’aime ce que ce pensionnat représente, répondit Marilyn, je suis heureuse de faire parti du plan pacifique de Charles Parker pour les nôtres et surtout je suis heureuse d’avoir trouvé une famille, c’est quelque chose qui m’a manqué des années durant.
- Oui le professeur m’a dit que tu as perdu tes parents très jeunes et que depuis tu as grandis toute seule en te débrouillant.
- Oui c’est ça, j’ai vécu beaucoup de choses dans ma jeunesse. Si je peux vraiment appeler ça une « jeunesse » car je n’en n’ai pas eu. J’ai vécu des choses qu’une jeune fille ne devrait pas vivre à cette âge là. Quand je vois tous ces jeunes mutants au passé douloureux dans cette école je ressens le besoin d’avoir pour mission de leur donner de l’espoir pour une vie paisible. C’est ce que Charles souhaite faire et je le soutiens à 100%
- Tu as raison, je trouve juste dommage qu’on soit parfois obligé de se battre pour que le monde accepte les gens comme nous.
- Oui c’est vrai, mais j’ai le regret de penser que c’est un mal nécessaire de se battre car le monde n’est pas prêt à accepter l’existence des gens de notre espèce et ils peuvent utiliser n’importe quel moyen pour nous anéantir.

Ils arrivèrent devant la chambre de Marilyn.

- Depuis que tu es arrivé ici nous n’avons jamais parlé sérieusement, dit Mehdi, j’espère que l’on aura l’occasion de faire plus amples connaissances par la suite. On doit sûrement avoir des choses enrichissantes à partager.
- J’en doute pas, dit Marilyn en lui souriant, avec l’enterrement de Nathanaël et Bartélémy demain les esprits ne sont pas trop à la joie. Ce serait mieux qu’on trouve une occasion plus adéquate pour discuter, je serai ravie d’approfondir cette conversation à l’avenir.
- D’accords… alors je te souhaite bonne nuit, lui dit Mehdi.
- Bonne nuit, répondit Marilyn.

Elle rentra dans sa chambre et Mehdi s’en alla.

« Cette femme est vraiment magnifique, elle est complètement différente de toutes celles que j’ai pu rencontrer dans ma vie » pensa Mehdi sans se rendre compte qu’il souriait.

Il vit deux étudiants dans le couloir et reconnu Bobby et Ling qui étaient adossé au mûr.

- Dites vous deux là il est plus de 22h, le couvre feu est passé. Vous devriez être dans vos chambres à cette heure-ci normalement.
- Ah Monsieur El Barbouti désolé on discutait tellement qu’on n’a pas vu l’heure passer, dit Bobby d’un air faussement innocent en lui souriant.

Ling eu du mal à retenir son rire alors qu’elle mettait sa main devant sa bouche.

- Ouais c’est ça à d’autres, allez ouste dans vos chambre vous deux vite !!! Dit Mehdi d’un ton ferme.

Les deux adolescents s’en allèrent chacun de leur côté en baissant la tête après avoir compris que le sermon de Mehdi ne laissait aucune place à la rigolade.

« Il y’a un enterrement demain à 12h00 et y’en a certains qui trouvent encore l’occasion de flirter, ces jeunes franchement » pensa Mehdi.



Ailleurs, Benjamin alla vers la chambre d’Anna une assiette en main. Il toqua à la porte.

- Anna c’est moi Benjamin, je viens t’apporter à manger. Tu n’as rien avalé depuis tout à l’heure, ouvre moi.

Il attendit un bon moment avant qu’elle ouvre enfin la porte. Elle avait les yeux rouges et gonflés.

- Merci Benjamin mais je n’ai pas vraiment envie de discuter. Le professeur est venu me parler avant toi, y’a des choses que je préfère confier à lui seul. Si tu veux nous parlerons une autre fois toi et moi mais pour l’instant j’ai besoin qu’on me laisse tranquille.

Elle lui prit l’assiette.

- Bonne nuit, lui dit-elle avant de fermer la porte.

Benjamin comprit qu’il ne servait à rien d’insister et s’en alla.

Seule dans sa chambre, Anna posa l’assiette sur sa table de nuit et se regarda dans le miroir.

- Laisse moi Nathanaël, dit-elle à son reflet.

Elle fut prise d’un brusque sursaut et regarda le plafond les yeux révulsés en tremblant puis regarda à nouveau son reflet dans le miroir.

- Non je ne te laisserai pas, tu es ma sœur et je serai toujours là pour toi, se dit-elle à elle-même face au miroir avec une étrange voix rauque.




LE PRESENT (le lendemain le jour de l’enterrement).


Le professeur Charles Parker était en train de faire son discours pendant que les Protectors,les étudiants et quelques professeurs étaient tous assis en face de lui en train de l’écouter attentivement.

- Nous vivons une époque bien sombre dans un monde régit par la violence, la haine et l’intolérance. Ce matin au journal je viens d’apprendre que le gouvernement américain veut mettre en place un fichage des mutants pour ensuite leur injecter de force un produit ayant pour effet de supprimer les pouvoirs mutants.

Certains étudiants, étonnés, chuchotèrent entre eux à l’évocation de cette nouvelle. Certains étaient déjà au courant tandis que d’autres n’en savaient rien. Emilio fit signe aux étudiants de se taire.

- Je ne sais que dire quand à notre avenir à tous, continua Charles, mais nous devons absolument lutter pour un avenir pacifique. Le dernier combat contre mon ennemi qui jadis était mon ami, Edmond Harris alias Big Brain, a eu pour conséquence de lourdes pertes et ce dans les deux camps. Notre frère Nathanaël Miller est mort de façon honorable en sacrifiant sa vie pour sauver sa sœur Anna. Il n’avait que 20 ans.

Anna se mit à pleurer en s’essuyant son visage avec un mouchoir pendant que Benjamin lui tenait la main.
Charles continua de parler.

- Bartélémy Toynbee alias le crapaud avait finalement vu le vrai visage de son maître. Il a choisi le bon chemin en nous venant en aide… ce qui n’a pas plu à Big Brain qui lui a lâchement ôté la vie. Bartélémy a souffert de rejet depuis sa naissance mais au fond de lui il n’a jamais renié sa foi en Dieu qui a été pour lui durant tous les instants de sa vie, le plus sombres comme les plus merveilleux. Nathanaël et Bartélémy avaient tous les deux deux choses en commun : ils étaient des mutants et ils avaient la même foi catholique. Je vais donc laisser Anna venir honorer une dernière fois leur mémoire en citant un passage de la bible.

Anna se leva de sa chaise et Benjamin la regarda.

- Tu veux que je t’accompagne chérie ? Lui demanda-t-il.
- Non ça va aller Ben’, lui répondit-elle, je peux m’en sortir seule.

Alors qu’Emilio et Tony faisaient descendre les cercueils dans leur tombe, Charles s’écarta du micro pour permettre à Anna de venir parler.

- L’éternel est mon berger, je ne manquerai de rien. Il me fait prendre du repos sur de verts pâturages… il me dirige vers des lieux paisibles…même si je devais marcher dans la vallé de la mort je ne craindrais rien car tu es avec moi…

Pendant qu’Anna était en train de réciter de le psaumes 23, certains des étudiants pleuraient en se soutenant l’un l’autre en repensant aux bons moments qu’ils avaient passé avec Nathanaël. Certains d’entre eux avaient pu se lier d’amitié avec lui et se rappelaient les parties de foot avec lui, ils se rappelaient aussi les frustrations qu’ils ressentaient lorsqu’il leur expliquait qu’il ne pouvait pas les rejoindre dans leurs sorties car il devait veiller sur sa sœur. Mehdi quand à lui se rappelait de la conversation profonde qu’il avait eu avec ce jeune homme quelques semaines auparavant lorsqu’ils parlaient de ce que ça impliquait que d’être le frère aîné dans sa famille. Il versa une larme qu’il essuya rapidement car il n’aimait pas que les gens le voient pleurer en public.
Anna finit de parler.

- Repose en paix mon frère.

« Où que tu ailles je serais toujours à tes côtés petite sœur » dit une voix à l’intérieur d’elle.

Anna frissonna en retournant à sa place…


FIN DU TOME 2.
avatar
Justice

Masculin Date d'inscription : 07/04/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multiverse] The Protectors 2.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum