[Multivers] The Amazing Fabulous Fighters

Aller en bas

[Multivers] The Amazing Fabulous Fighters

Message  Mister B le Jeu 17 Juin - 4:26

The all-new, all-great series of the Incredible Urban Legend and the Spectacular Lady Rose !
Guest Starring the marvelous Azure, criminals just have to drop it !

The Amazing Fabulous Fighters #1
Juin 2010
Auteur : Mister B
Urban Legend and Lady Rose (1)
Azure est une création inédite de Belziane


Maison de Reed Weeks et Cynthia Coburn, quartier de Westwood, Americapolis, dimanche

> BIP <, > BIP <, > BIP <, > SLAM ! <. Tels étaient les petits bruits matinaux que l'on pouvait entendre chez Mr Weeks and Mrs Coburn, en ce 8H00 dominical. Reed se réveilla d'ailleurs assez péniblement, toutefois malgré son esprit embrumé, il eu le réflexe de tendre son bras vers le côté droit où dort Cynthia. Mais elle n'y était pas ! Reed eu un frémissement d'inquiétude avant de se rappeler :
 
             « Suis-je sot ? Ma Cynthia fait un reportage dans le Dound. Depuis un mois, elle a retrouvé son job de journaliste au Mecham Herald, exactement le même job qu'elle avait quittée dans les 90's ! »
 
              Tout en se levant et en continuant à divaguer dans son esprit, Reed regarda instinctivement son horloge :
 
             « 8H45 ! Pensa-t-il. Faut que je magne mon boule ! Il manquerai plus que ça si je rate ma première journée d'animateur culturel pour les jeunes ! Grâce au métier de ma chérie, nous avons pu nous acheter cette maison, toutefois je ne peux me résoudre de laisser tout le poids financier sur les gracieuses épaules de Cynthia. »
 
Entrepôt de l'armée, Sonoran Desert, Arizona, une semaine plus tôt
 
             Sous le ciel de plomb, trois hommes attendaient le général Fitzgerald Mungo. L'un des trois criminels était le fameux super-vilain, The Wrestler King, une petite frappe. A l'age de 18ans, il vivotait dans les salles de catch et arrondissait ses fins de mois en braquant de petites épiceries. Vers 20 ans, lorsqu'il comprit que la gloire ne lui viendra jamais, il devint The Wrestler King et avec l'aide de Dr Crime, il braqua les convois de fonds d'Americapolis. C'est ainsi qu'il se fit, avec son acolyte repérer par Heavy Metal, l'un des grands caïds du crime. C'est ainsi qu'en ce jour il fut chargé par son métallique patron d'acheter quelque chose de très spécial à l'armée.
 
             Le général, arriva, il était une des relations de Heavy Metal au sein de l'armée. Un être vil voyant le profit avant son devoir pour sa patrie. The Wrestler King, suivit de ses deux autres hommes, s'approcha du général lui-même accompagné par deux soldats. Le criminel prononça :
 
             « - Bien le bonjour mon général, vous vous faites désirer !
- Bienvenues messieurs, j'ai eu un léger contretemps, veuillez m'en excuser. Puis en pointant la porte de l'entrepôt il dit : après vous.
- La marchandise, n'a pas été bougée ? Demanda le catcheur tout en se dirigeant vers le lieu.
- Non, elle est telle quelle depuis 1946.
- Bien, Horse Fly-Man sera un des outils majeurs des plans de Heavy Metal. Répondit The Wrestler King.
- Toutefois l'armée avait à l'époque développé une sorte d'arme chimique insecticide pour neutraliser ce mythe californien, qui faisait des ravages parmi les quelques rares habitants du désert Mojave et les infrastructures militaires. Or ce produit mis au point, avait juste réussi à l'étourdir ! Trueman, refusant d'allouer plus pour éradiquer ce fléau, plaça Horse Fly-Man en animation suspendue. Depuis quelques années déjà il a été foutu dans cet entrepôt, c'est un boulet que les Etats-Unis ont oublié depuis longtemps. Expliqua Mungo tout en marchant, accompagnés de ses ''invités'' et ses deux fidèles, dans le bâtiment.
- Et cette arme chimique, qu'est-elle devenue ?
- Oh, pas grand chose je pense, je vois pas en quoi un insecticide servirait à la US Army ! A ces mots, le général s'arrêta devant le ''tube'' d'animation suspendue de Horse Fly-Man : Messieurs, le voici ! »
 
Le Dound, Americapolis, dimanche
 
             Cynthia Coburn divaguait dans les rues répugnantes du quartier le plus défavorisé d'Americapolis. Tous ce qui émanait de ce lieu était pourri ou paumé le plus souvent. Le syndicat du crime de Heavy Metal dirigeait d'une main de fer le Dound.
 
             D'un seul coup, elle aperçut à quelques mètres d'elle deux hommes braquant une autre personne dans ce qui semblait être une boutique. En un quart de seconde, Cynthia se précipita dans la ruelle l'avoisinant, enleva ses vêtements civils, laissant ainsi apparaître son costume rose et mis son masque vert représentant une feuille de rose sur chaque oeil.
 
             Ensuite, elle courra en direction de la boutique et, dans un formidable saut doublé d'un coup de pied, elle défonça la vitrine. Les deux criminels se retournèrent, c'était Dr Crime et Tuna Fish Warrior ! Ces derniers s'exclamèrent : « Lady Rose ! »
 
             Dr Crime était une des grandes figures du l'ombre, il avait réussi à mettre en place un réseau criminel dans le Dound sous le couvert d'une clinique. Suite à une guerre des gangs, il perdit son empire, et sa double identité. Ruiné, rayé de l'ordre des médecins, il mit au point un pisto-laser, et un exo-squelette puis avec l'aide de The Wrestler King il s'enrichit en braquant des convois de fonds.
 
En ce dimanche il avait été chargé d'intimider un bookmaker qui ne payait pas son loyer. Quelques secondes suites à l'arrivée de Lady Rose, elle mit un coup de pied dans les mains de Dr Crime qui tenaient son pisto-laser tout en esquivant les coups de nageoires de l'autre vilain. Puis, l'héroïne mit un uppercut dans la face blême du médecin. Enfin, tout en continuant à éviter les poussifs coups de nageoires, elle frappa les parties génitales de Tuna Fish Warrior. Celui-ci se tordit de douleur, Lady Rose en profita pour attraper la tête du criminel et l'exploser contre son genou. Les deux criminels étaient K.O., Cynthia laissa tomber une rose sur ces derniers.
 
             « - A ton service Bookie, appelle les flics et un conseil : change de quartier ! Dit Lady Rose avant de tirer son Rose-grappin vers le toit de l'immeuble faisant face à celui de la boutique.
- Pas de problème. Dit-il en sortant une batte de baseball de derrière son comptoir »
 
Bloc des recherches, QG du syndicat du crime de Heavy Metal, lieu inconnu d'Americapolis, une semaine plus tôt
 
             Le tube d'animation suspendue de Horse Fly-Man était arrivé à destination. Deux chercheurs s'afféraient devant celui-ci. Ils semblaient imperturbables jusqu'à l'arrivée de Heavy Metal et de Mr Bang Bang :
 
             « - Alors arrivez-vous à vos fins ? Demanda le caïd.
- Oui Monsieur, à partir du sérum utilisé pour Olivia Weeks*, nous pourrons ainsi empêcher au patient de retrouver apparence humaine durant la journée. Puisque, comme vous le savez certainement déjà, Mort Budweiser ne se transforme en Horse Fly-Man que durant la nuit. Aussi, nous avons exploité l'effet secondaire qui rend amnésique et agressif.
- J'aime des hommes tels que vous ! Une fois que vous aurez terminé, vous le réveillerez en le plaçant dans la cellule spéciale et surtout ne lui donnez rien à manger. Il sera tout autant violent ! »
 
Lafayette Center, World Trade District (downtown et quartier des affaires d'Americapolis), dimanche
 
             Reed était appuyé contre son bureau devant un groupe d'enfants assis par terre. Le petit groupe était installé dans une pièce où seul un bureau, un tableau noir accroché au mur, et une télévision la meublait. Weeks commença à parler :
 
             « - Bonjour les enfants je suis Reed.
- Bonjour Reed. Répondirent les enfants en cœur.
- Je serais votre animateur le temps que Sean revienne de vacances. J'ai prévu de vous faire voir un DVD avant de faire des jeux collectifs, ça vous dit ?
- Ouuuiiii. Répondirent une nouvelle fois en cœur les enfants.
- Vous voulez voir quoi, je ne sais pas quel DVD il y a dans ce centre ?
- Mulan ! Hurla un des petits.
- Mais non on veut voir Pocahontas. Braillèrent en cœur les autres.
- Bon, c'est parti pour Pocahontas ! Conclut Reed. »
 
             Reed traversa la pièce en direction du meuble de la télévision, dans celui-ci il rechercha ledit film. Ensuite, il alluma le poste, mais avant qu'il ne put allumer le lecteur DVD, il tomba sur un flash d'information spécial :
 
             « Nous sommes en direct d'Americapolis, où en son centre un monstre californien vient de resurgir. Horse Fly-Man avait été capturé par l'US Army en 1946 en Californie. Or ce fléau, qui fit de nombreuses victimes militaires, semblerait plus féroce que jamais. Déjà cinq personnes ont été tuées, elles ont été vidées de l'intérieur. American Pride étant en mission, Azure, la super-héroïne gouvernementale remplaçant feu Oppression Annihilator**, fut chargée de combattre cette abomination. Toutefois les Fabulous Fighters ne seraient pas de trop ! »

A suivre...

*Cf Incredible Urban Legend #4
** Tué dans Incredible Urban Legend #2
avatar
Mister B

Date d'inscription : 18/05/2009
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multivers] The Amazing Fabulous Fighters

Message  Galactica le Ven 16 Juil - 2:45

Paint 'n' Roses !
Guest-starring the marvelous Azure, criminals just have to drop it !
The Amazing Fabulous Fighers #2
Juillet 2010
Auteur : Mister B
Urban Legend and Lady Rose (2)
Azure est une création inédite de Belziane

World Trade District, Americapolis

Alors que rien ne semblait stopper l'avancée inexorable et dévastatrice de Horse Fly-MAn, un bataillon du S.T.A.Y., avec la super-héroïne gouvernementale Azure à sa tête s'interposa. Azure possédait le don de contrôler l'eau.

Ainsi, alors que deux hélicoptères taser s'avançaient prudemment, la jeune femme tentait coûte que coûte de stopper l'hideuse créature en contrôlant l'eau contenu dans son organisme. Arrivé à distance raisonnable, les deux aéronefs propulsèrent leurs câbles emplis d'énergie électrique. Les pointes métalliques s'enfoncèrent avec allégresse dans la chair hybride de Horse Fly-Man. Le choc le fit tituber. Mais en une fraction de minutes, alors que le jus continuait à ébranler son corps, la chose attrapa les quatre câbles, les arracha, d'une traite, de lui-même et les fit tanguer. Par ce geste les deux hélicoptères furent balancés violemment avant de se percuter dans une meurtrière explosion.

La retombée des débris fit s'enfuir les agents du S.T.A.Y. tel des poules devant un renard.

Lafayette Center, World Trade District, Americapolis

Reed alerté par la vue de ces informations fabriqua une excuse en un quart de minute :
« - Je... Excusez-moi, je... je suis pas très... comment dire ?... bien !
- C'est pas vrai, je t'ai reconnu, t'es Urban Legend. Rétorqua un des enfants.
- C'est vrai Reed ? Demanda un autre enfant.
- Eh oui, on peut rien vous cacher ! Répondit-il embarrassé.
- Ouais, vas-y Urbie, tue la méchante bébête ! Crièrent en cœur les enfants »

L'afro-américain sourit et partit de la pièce afin d'enfiler sa seconde peau, celle d'Urban Legend !

Le Dound, Americapolis

Lady Rose, tout de cuir rose vêtu, réfléchissait sur le toit d'un des immeubles faisant office de taudis et parsemant le quartier si malfamé qu'est le Dound. Tout d'un coup elle aperçue la fumée produite par l'explosion et s'échappant du World Trade District :

« Bon sang, pensa-t-elle, on dirait une nouvelle mission pour les spectaculaires Fabulous Fighters ! Espérons que Reed ait remarqué également cette fumée. »

World Trade District, Americapolis

Lady Rose en voltigeant d'immeuble en immeuble, de gratte-ciel en gratte-ciel par le maniement de son grappin dont l'extrémité ressemble à une rose de couleur rose. L'héroïne, dont l'adjectif ''super'' ne désignerait point ses capacités mais plutôt sa bonté et sa témérité. Or l'héroïne, arriva vers le lieu du crash apercevant de dos la créature faisant passer le monstre de Frankenstein pour Miss America. Elle pensa :

« Chiottes ! Reed n'est pas là, le S.H.I.... euh le S.T.A.Y. semble avoir déserté... Même cette soit disant protectrice gouvernementale dont le nom m'échappe ! Et cette chose continue d'avancer inexorablement vers la partie non évacuée du World Trade ! Après quelques secondes de réflexions, assis sur le rebord du toit d'un gratte-ciel, Lady Rose conclu : Bon vu que le S.T.A.Y. est paniqué, cette créature doit être un sacré morceau, je ne pourrais donc la combattre moi seule... Je dois donc la distraire en attendant Reed ! »

A ces pensées fort raisonnées, Cynthia Coburn descendit de son promontoire grâce à ses merveilleux grappins si pratique. Avant de percuter Horse Fly-Man qui volait, dans son dos, par le haut, de ses deux pieds joints, elle prononça :
« Eh trucmuche, si tu cherche un chirurgien esthétique c'est à deux patées de maison d'ici »

Le monstre californien pour toute réponse fit un formidable uppercut dans la mâchoire de Lady Rose. Celle-ci valdingua, lâcha son grappin et se retrouva à travers une des vitres d'un gratte -ciel. En pénétrant dans ce qui semblait être un bureau, elle s'assomma contre un mur. Du sang sortait des déchirures de son seyant costume de cuir.

Quelques minutes s'écoulèrent avant que notre magnifique héroïne ne reprenne péniblement conscience. Alors que sa vision recouvrait sa normalité, elle aperçut de charmantes jambes féminines recouvertes d'un collant bleu azur, la femme campait fermement sur le sol. Elle prononça :

« - Salut !... C'est donc toi la spectaculaire Lady Rose ?
- O-ouaip, et toi t'es la gouvernementale ?
- Oui la merveilleuse Azure, qui contrôle l'eau ! Répondit-elle. Il est où ton ''Urban Legend'' ?
- Eh ben, j'en sais foutre rien ! Dit Lady Rose.
- Salut les filles ! Dit Urban Legend venant d'apparaître dans le trou réalisé par Cynthia et assis un oiseau géant de 2D. Vous avez finis de papoter, Horse Fly-Man se rapproche de la zone non évacuée !
- Tu as un plan Force Bleue ? Demanda Lady Rose.
- Oui... Ça se profile. Répondit-elle pensivement. Toi Urbie, tu pourrais peindre une tapette à mouche géante sur le gratte-ciel néo-gothique d'en face, pendant que nous, nous retiendrons la créature.
- Et les civils ? Demanda Reed Weeks.
- Mes agents s'en occuperont !
- Bon, c'est le plan qui me paraît le plus sage ! Dirent les Fabulous Fighters. »

Ainsi en quelques minutes, le plan fut méticuleusement mis en place, chaque super-héros se plaça à leur place préalablement définie. Ainsi alors que Azure tentait de stopper Horse Fly-Man par son pouvoir mutant, Lady Rose tentait d'immobiliser ses ailes grâce à son grappin.

Reed, lui, peignait sa tapette à mouche géante, le plus vite possible, le plus méticuleusement possible. Tout son stock de bombe y passait et cela donnait une chose bariolée assez kitsch nous dirons.

Tout semblait se dérouler à merveille, hélas, ce n'était sans compter, une chose imprévue, incalculée : la déveine, la malchance. Eh oui, cette chose imprévisible, cette ennemie insidieuse frappe toujours lorsqu’on attend le moins. Comme dans notre histoire, ainsi alors que Cynthia bloquait les ailes du monstre, le grappin se brisa. Les ailes se déployèrent et propulsèrent notre infortunée Lady Rose dans un gratte-ciel. L'héroïne traversa une nouvelle fois une vitre et se fracassa à nouveau la tête, contre une unité centrale d'ordinateur cette fois-ci. Son costume prenait peu à peu une teinte rouge sang, de part l'hémoglobine qui coulait abondamment des plaies béantes. Ce fut trop pour le corps, résistant toutefois, de la dame en rose qui sombra doucement dans l'inconscience.

Par conséquent, Azure se trouvait seul face au monstre, prise de court, elle tenta coûte que coûte d'immobiliser les particules d'eaux du corps de Horse Fly-Man afin ainsi de l'immobiliser jusqu'à la désirée tapette. Hélas son pouvoir ne suffisait pas à stopper l'attaque en piquée et l'inévitable se produisit. Azure sentit pénétrer le dard vicieux dans son être, le venin jaillit. A la sortit de l'arme naturel, la réaction ne se fit pas attendre, elle convulsionna, ses yeux devinrent exorbités et sa peau si agréablement et naturellement bronzée d'habitude de par ses origines latines tourna au blanc. Toutefois tout espoir n'était pas vain, ainsi pensait-elle : « M-Mon pouvoir... Stopper progression... Eau dans ven... » Elle perdit connaissance à son tour.

Reed, n'ayant point achevé son œuvre, fut pris de court, ainsi il balança une bombe de peinture vide sur l'affreux. Sa réaction ne se fit pas attendre et dans un vrombissement Horse Fly-Man se précipita sur Reed, qui donnait les dernières touches à sa tapette à mouche.

Arrivé à destination, le monstre tenta de déstabiliser Urban Legend de son oiseau de 2D. Celui-ci venait d'achever sa tapette bariolée mais alors qu'il donna l'ordre à sa peinture d'écraser le californien rebutant, ce dernier réussit à déloger Urbie de son oiseau. Reed chuta, mais la tapette se détacha du mur et frappa dans les airs à trois reprise Horse Fly-Man qui finit à son tour de chuter. Une fois arrivé dans un fracas de destruction au sol, la tapette donna un coup sans équivalent sur la pauvre bête avant de disparaître. En réalité cette peinture venait de disparaître de l'esprit de Reed qui perdit connaissance après s'être fracassé le dos contre une statue du gratte-ciel sur lequel il avait peint la peinture victorieuse.

FIN
avatar
Galactica
Modérateur

Masculin Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 47

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multivers] The Amazing Fabulous Fighters

Message  Mister B le Mar 28 Sep - 6:07

Paint n' Roses !
The Amazing Fabulous Fighters #3
Auteur : Mister B
Octobre 2010
Hey sister ! (1)

JFK Hospital, Americapolis

L'esprit torturé de Lady Rose connue également sous le nom de Cynthia Coburns déambulait dans un néant noir d'encre. Il divaguait depuis plusieurs jours déjà, suite à la douloureuse trempe infligée par Horse Fly-Man[1].

Cette situation pourrait s'achever par les affres de la mort, mais point n'en est-il question en cette histoire. Ainsi, le noir d'encre fit progressivement place à une clarté éblouissante qui au fur et à mesure paraissait provenir de sobres néons fixés à un terne et défraîchi plafond tout de blanc peint.

Un bon quart d'heure s'écoula avant que notre héroïne reprenne tout ses sens. Et quel ne fut pas son effroi lorsqu'elle découvrit son costume de cuir rose, en lambeaux, déposé là sur une chaise adjacent l'entrée de ce qui semblait être celle de la chambre.

A sa droite, se tenait un rideau tiré, d'instinct, elle descendit de son lit, arracha les fils la bardant et tira le rideau. Là, apparu son compagnon, le non moins respecté Urban Legend, allongé tel le mort en son cercueil ; mais à l'inverse de celui-ci Reed laissait paraître des signes de vies.

Un médecin, la Doctoresse Douglas, débarqua dans la chambre à ce moment comme une boule de feu et ordonna :
« - Miss Coburns, vous devriez retourner dans votre lit, nous ne sommes pas certain de votre total rétablissement.
- Bien, mais mon Reed, va-t-il se réveillé ? Demanda Cynthia inquiète »

A ce moment comme répondant à sa bien aimée, Urbie se réveilla en un sursaut et poussa un hurlement certainement point égalé par Fay Wray. Quelques secondes après, il se mit à brailler :

« - Mes jambes ! Docteur ! Mes jambes, qu'ont-elles ?
- Vous ne pouvez plus les utiliser, je suis désolée. Dit le docteur compatissant. Toutefois, reprit-elle avec un ton empli d'espoir, votre métabolisme est exceptionnel ; il semblerait que les produits auxquels vous avez été exposés vous donne une sorte de régénération progressive. Ainsi, je suis sûr, qu'accompagné d'une bonne rééducation vos jambes retrouveront leurs vigueurs d'antan.

* *
*

Les formalités remplies avec succès, Cynthia pu repartir dans l'heure ; tandis que son conjoint devait rester encore la journée afin d'exécuter de nombreux autres fastidieux tests.

Cynthia attendait avec patience que son tramway, dans lequel, elle était assise, arrive à Westwood. Mais tout à coup, un appel de Katy Love, secrétaire de Bret Brando ou plus simplement du rédacteur en chef du Mecham Herald. Nous dirons, que la discussion ressemblait à cela :

« - Hey, Cynthia ! C'est Katy, le boss à besoin de toi pour un reportage urgent.
- Pfff, bon, dit-elle après quelques secondes de silence, dis lui que j'arrive dans l'heure. »

World Trade Discrict, Jackson Avenue, emplacement du gratte-ciel du Mecham Herald

Après plusieurs minutes passées dans ce tram bondé recouvert de tags, sentant la sueur, la fatigue et même la peur chez certains individus ; Cynthia arriva devant le monumental gratte-ciel. Cet harmonieux bâtiment des années 30 se situait à l'angle de la Jackson Avenue et de la 5th Avenue. Un monumental ''Mecham Herald'' rouge vif était fixé sur le toit, ces gracieuses lettres capitales étaient accompagnées d'un aigle logé entre le ''Mecham'' et le ''Herald''.

Bureau du rédacteur en chef du Mecham, Bret Brando

Cynthia pénétra dans la pièce fort lumineuse de part l'immense baie vitrée, faisant office de mur, et de part l'applique au plafond. Bret lui intima de s'asseoir en pointant un chesterfield faisant face à son bureau soigneusement rangé ; puis il prononça ces paroles :

« - Tu vas mieux Cynthia ? J'ai appris que tu étais au JFK.
- Oui, ça ira... C'est Reed qui m'inquiète. Répondit-elle.
- Je ne m'en fais pas pour ton jules, il est loin d'être une mauviette... C'est le protecteur d'Americapolis que diable ! Rajouta-t-il, puis il enchaîna : enfin, je t'ai pas fais venir pour tes petits bobos. J'ai un job pour toi.
- Mais encore ? Fit l'alter ego de Lady Rose.
- Ça te dit d'aller à Dallas ?
- Pour une conférence de presse ?
- Oui, le Dr Reilly Davis, chef du projet Genetic Heal, va communiquer les conclusions des recherches de lui et de son équipe. Répondit-il.
- tu m'excuseras Bret mais qu'est-ce que ce projet Genetic Heal ?
-Un projet financé par le gouvernement et chargé de mettre au point un remède contre le gène X. Expliqua-t-il »

De son esprit vif Cynthia pensa : « Mm, cela pourrait être intéressant pour sauver la petite Olivia, la fillette de mon Reed chéri, victime de cette p**e métallique[2]. Je ne peu plus supporter de le voir si déprimer, je veux que notre amour dure éternellement. »

Cynthia répondit à son rédacteur-en-chef :
« - Bien Bret met-moi sur le coup !
- OK, la conférence aura lieu après-demain, Katy te donnera un billet pour l'avion que tu prendra demain... Oh ! J'allais oublier prend ces quelques dossiers ça t'aidera pour ton reportage sur le Dound. »

* *
*

Après un au revoir, la journaliste quitta Bret Brando, ses dossiers sous le bras. Elle déambula vers le bureau de Katy Love, à plusieurs mètres de celui du patron. Mais alors que ses pensées l'assaillaient, un choc violent la fit valdinguer ainsi que ses dossiers. Le choc : un beau brun ténébreux au cheveux demi longs et aux yeux d'un bleu transperçant. Il portait une chemise rose unis, détachée au col et un jean noir Levis. Il dit très poliment :

« - Veuillez accepter mes plus sincères excuses, je divaguais inconsciemment sans prêter attention.
- Ne vous en faites pas, je vous pardonne si vous m'aidez à ramasser ces dossiers. Dit ironiquement Cynthia.
- Je suis Will Retcon[3], et vous ? Continua l'homme tout en aidant à ramasser.
- Cynthia Coburns.
- LA Cynthia Coburns ?
- Oui, elle même Monsieur Retcon.
- Ne voyez vous pas une rivale en la personne de Lady Rose ?
- Vous seriez étonné. Répondit-elle de manière énigmatique.
- Ma foi, mes obligations m’obligent à couper court ; mais j'espère infiniment vous revoir Miss Coburns.
- Moi de même. »

Cynthia et Will, sur ces mots, partirent tout deux en d'opposées direction, l'un vers le bureau de Brando, l'autre vers celui de Love. Arrivée chez cette dernière, Coburns la questionna :

« - Tu connais ce charmant Monsieur ?
- Oui Cynthia, William Retcon est le propriétaire de notre beau journal. »

Maison de Reed et Cynthia, Westwood, Americapolis

Plusieurs heures s'écoulèrent, Cynthia était revenue chez elle précédée par son compagnon en fauteuil roulant enfin libéré de ces tortionnaires de médecins. Tout deux se détendaient devant un programme TV, Breaking Bad. Un ou deux paparazzi tentaient pathétiquement de photographier le couple star d'Americapolis. La soirée semblait ainsi être une parmi tant d'autre. Jusqu'à ce moment, la simple pression d'un bouton, un bouton imitant le Big Ben pressé par un doigt joliment verni de vert.

« - Bouge pas chéri je vais voir qui c'est. Dit Lady Rose en se levant du canapé.
- D'accord mais reviens vite Cynthia. Répondit Reed qui continuait à regarder son programme. »

Cynthia ouvrit et dans un éclat de stupeur fit :

« - Norah !?
- Eh oui, salut sœurette ! »

A suivre...

[1]Cf épisodes précédents
[2]Cf Incredible Urban Legend 2 à 4
[3]Ce nom vous dit quelque chose ? Allez donc voir dans Mighty Magnificent Justice #8 et vous serez fixé(e).
avatar
Mister B

Date d'inscription : 18/05/2009
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Multivers] The Amazing Fabulous Fighters

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum